westernmaniac
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-28%
Le deal à ne pas rater :
Précommande : Smartphone Google Pixel 8a 5G Double Sim 128Go ...
389 € 539 €
Voir le deal

Slim Carter - 1957 - Richard H. Bartlett

Aller en bas

Slim Carter - 1957 - Richard H. Bartlett Empty Slim Carter - 1957 - Richard H. Bartlett

Message  Faja Dim 7 Avr - 8:10

Slim Carter - 1957 - Richard H. Bartlett Screen24

Alors que Hugh Mack (Jock MAHONEY), habillé en "cow-boy très beau" (comme dirait Souchon), chante dans un steak-house, il est repéré par la jolie Clover Doyle (Julie ADAMS) chargée de communication chez Globe-Studios.
Après des essais concluants, il est recruté par le studio de cinéma et coaché de très près par Clover tombée sous son charme, il devient une star du western sous le nom de Slim Carter.
Lors d'un concours organisé pour les jeunes qui sont ses principaux fans, c'est un orphelin, Leo (Tim HOVEY) qui remporte le premier prix ; il est invité à passer 1 mois en compagnie de son idole.
La vie de Hugh Mack s'en trouve totalement chamboulée...


Avant de se consacrer exclusivement à la télévision en 1958, BARTLETT (1922-1994) a réalisé une dizaine de films à petit budget et de courte durée (environ 80 minutes) dans des catégories aussi variées que le western, la comédie, le fantastique, le film de guerre ou la comédie musicale et qui pour la plupart méritent d'être découverts même s'ils ne sont pas toujours très accessibles.
Slim Carter est l'un de ceux-là.

A première vue, ce film est cousu de fil blanc et rempli de bons sentiments ; quant au suspens, si suspens il y a, il tient en deux questions : Clover et Hugh vont-ils se mettre en ménage et vont-ils adopter Leo ?
Evidemment, dans la pure tradition hollywoodienne, les réponses seront 'happy-end".

Toutefois, cette œuvre sans prétention et sans surprise n'est pas déplaisante ; elle procure même quelques moments de réelle émotion notamment dans certaines scènes avec le jeune Leo.
Et on y retrouve la fraîcheur et la fantaisie qui caractérise le cinéma de Bartlett.

Le désinvolte Jock MAHONEY est toujours aussi craquant : il chante, il exécute en personne ses cascades -son premier métier- et il en fait même une dans une cascade bouillonnante d'une dizaine de mètres de haut, étonnant non ?
A ses côtés, la radieuse Julie ADAMS qui ayant déjà tourné avec Anthony Mann (Les Affameurs) ou Raoul Walsh (Victime du destin) débute une riche et longue carrière, irradie tout le film.
Quant aux amateurs de westerns, ils auront plaisir à retrouver Ben JOHNSON, le second rôle de luxe des Ford, Stevens, Peckinpah et consorts.

Ce n'est certes pas le meilleur film de BARTLETT mais les enfants et tous ceux qui le redeviennent de temps à autre, l'apprécieront.

Faja
Enzo G. Castellari

Messages : 241
Date d'inscription : 10/10/2021
Age : 74
Localisation : Nouvelle-Calédonie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum