westernmaniac
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-44%
Le deal à ne pas rater :
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, PC)
86.99 € 155.01 €
Voir le deal

Dirty Little Billy - Billy le cave - 1972 - Stan Dragoti

3 participants

Aller en bas

Dirty Little Billy - Billy le cave - 1972 - Stan Dragoti Empty Dirty Little Billy - Billy le cave - 1972 - Stan Dragoti

Message  Faja Sam 29 Juin - 8:17

Dirty Little Billy - Billy le cave - 1972 - Stan Dragoti Screen38

Après avoir quitté New York, Billy Bonney (Michael J. POLLARD) âgé de 16 ans, sa mère Catherine et son beau-père Henry McCarty s'installent au Kansas dans une ferme délabrée.
Rebuté par les travaux des champs et rejeté par son beau-père, Billy s'enfuit dans la ville voisine où il est recueilli dans un saloon crasseux par Goldie (Richard EVANS) un dangereux barjo qui prostitue sa compagne Berle (Lee PURCELL).
Avec Goldie, le futur Billy the Kid fait l'apprentissage des armes, de la violence et du crime.


Stan DRAGOTI est un réalisateur américain (1932-2018) à la filmographie plutôt maigrelette : 7 longs métrages dont Dirty Little Billy qui est son premier : une œuvre étonnante qui s'apparente davantage à un drame social hyperréaliste à la Zola qu'à un western.

DRAGOTI n'a pas choisi "d'imprimer la légende".
La petite ville où vit Billy est semblable à toutes celles qui ont été bâties au XIXème siècle par les émigrants, au fur et à mesure de leur progression vers l'Ouest : squelettique, dangereuse et traversée par une rue boueuse.
L'action se déroule en grande partie dans un saloon exigu et sordide où on se saoule, où on joue, où on se bagarre et où l'unique prostituée commandée à la clochette par le client, se goinfre pendant qu'il la besogne...
Les grands espaces sont absents et l'atmosphère claustrophobique dans laquelle baigne le film est encore accentuée par une réalisation qui privilégie les plans rapprochés et les gros plans.
A l'extérieur, c'est une faible luminosité qui prédomine : quand il n'est pas caché par le mauvais temps, le soleil est souvent au plus bas, tantôt sunrise, tantôt sunset.

La performance de Michael J. POLLARD qui s'était distingué en 1967 dans Bonnie and Clyde d'Arthur PENN, est remarquable : crasseux, un peu simplet, parfois attendrissant, avec ses faux airs de Charlot, il campe un Billy beaucoup plus réaliste que celui interprété par Kris Kristofferson dans Pat Garrett and Billy the Kid ; les photos d'époque du célèbre hors-la-loi en témoignent.
Néanmoins, la véracité n'est pas toujours un gage de qualité : DRAGOTI ne joue pas dans la même cour que PECKINPAH.
Il n'empêche que son film mérite d'être sorti de l'oubli.
A découvrir en V.O. sur YouTube.

Faja
Enzo G. Castellari

Messages : 253
Date d'inscription : 10/10/2021
Age : 74
Localisation : Nouvelle-Calédonie

Revenir en haut Aller en bas

Dirty Little Billy - Billy le cave - 1972 - Stan Dragoti Empty Re: Dirty Little Billy - Billy le cave - 1972 - Stan Dragoti

Message  old timer Sam 29 Juin - 12:45

Faja a écrit:, il campe un Billy beaucoup plus réaliste que celui interprété par Kris Kristofferson.
J'ai trouvé Kristofferson plutôt assorti au rôle..; surtout par comparaison avec les Billy précédents de l'écran, à savoir Robert Taylor et Paul Newman !

old timer
Sergio Leone

Messages : 1881
Date d'inscription : 20/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Dirty Little Billy - Billy le cave - 1972 - Stan Dragoti Empty Re: Dirty Little Billy - Billy le cave - 1972 - Stan Dragoti

Message  Faja Dim 30 Juin - 8:21

Je ne jugeais Kristofferson que sur son apparence physique par rapport aux photos d'époque.
Dans son Encyclopédie du Western, Patrick BRION sélectionne une douzaine de films consacrés à Billy The Kid, des années 30 aux années 80 : les réalisateurs sont célèbres comme Howard Hughes, Michael Curtiz, Arthur Penn, Sam Peckinpah ou de second rang ; les interprètes paraissent plus ou moins convaincants.
On peut dire que Robert Taylor dans Le Réfractaire de David Miller est trop âgé et que Paul Newman dans Le Gaucher de Penn est trop exubérant.
Le juvénile Audie Murphy, dans son premier western, le Kid du Texas, incarne lui aussi le célèbre hors-la-loi : je n'ai pas vu le film, mais son jeu est jugé terne par Erick Maurel de dvdclassik.
Mais le cinéma doit-il nécessairement refléter la réalité ?
Pour ma part, je le préfère quand il est un miroir plus ou moins déformant.

Faja
Enzo G. Castellari

Messages : 253
Date d'inscription : 10/10/2021
Age : 74
Localisation : Nouvelle-Calédonie

Revenir en haut Aller en bas

Dirty Little Billy - Billy le cave - 1972 - Stan Dragoti Empty Re: Dirty Little Billy - Billy le cave - 1972 - Stan Dragoti

Message  Faja Jeu 4 Juil - 7:48

Dirty Little Billy - Billy le cave - 1972 - Stan Dragoti 20240710
Le vrai Billy

Dirty Little Billy - Billy le cave - 1972 - Stan Dragoti 20240711
L'acteur Emilio Estevez dans "Young Guns" de Christopher CAIN en 1988
Etonnant, non ?

Faja
Enzo G. Castellari

Messages : 253
Date d'inscription : 10/10/2021
Age : 74
Localisation : Nouvelle-Calédonie

Revenir en haut Aller en bas

Dirty Little Billy - Billy le cave - 1972 - Stan Dragoti Empty Re: Dirty Little Billy - Billy le cave - 1972 - Stan Dragoti

Message  Rex Lee Ven 5 Juil - 7:20

Bien vu, Faja! Wink

_________________
Dirty Little Billy - Billy le cave - 1972 - Stan Dragoti Fernan11

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
Rex Lee
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 6395
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 68
Localisation : 19

Revenir en haut Aller en bas

Dirty Little Billy - Billy le cave - 1972 - Stan Dragoti Empty Re: Dirty Little Billy - Billy le cave - 1972 - Stan Dragoti

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum