westernmaniac
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Apple AirPods Pro à 199€
Voir le deal
199.99 €

Eva - 1962 - Joseph Losey

2 participants

Aller en bas

Eva - 1962 - Joseph Losey Empty Eva - 1962 - Joseph Losey

Message  cyberpunk Lun 16 Déc - 12:48

"Tyvian Jones est un menteur qui s'est bâti une réputation d'écrivain grâce aux ouvrages de son frère. Arrivant à Venise, il rencontre Eva, dont il tombe follement amoureux. Mais cette dernière a choisi de vivre une vie indépendante, se refusant à aimer et ne voulant pas être aimée. Tyvian se marie avec une autre femme, Francesca, mais aime toujours Eva, ce qui fait de sa vie un enfer."allociné

Je l'ai mis dans cette catégorie parce que le film est tiré d'un roman de James Hadley Chase; où l'on voit un homme se faire bouffer par son désir d'une femme qui le méprise (j'ai l'impression que c'est familier chez ce romancier); des fois on a envie de secouer le mec; le personnage de Stanley Baker vire au masochisme; un film se déroulant dans le cadre magnifique d'une Venise hivernale; je peux pas dire grand chose de Jeanne Moreau, je suis pas du tout fan mais son rôle est antipathique au possible....

Eva - 1962 - Joseph Losey Eva%20poster
cyberpunk
cyberpunk
Sergio Leone

Messages : 2769
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Eva - 1962 - Joseph Losey Empty Eva - 1962 - Joseph Losey

Message  Faja Ven 6 Mai - 7:07

Je viens de revoir EVA en DVD. Un régal.

Même si le scénario est inspiré d'un roman de James Hadley Chase, le suspens n'est pas le ressort du récit.
Joseph Losey a en effet choisi de faire d'Eva " son essentiel " ; devant son objectif elle devient le seul objet de son désir et du nôtre.
C'est la Première femme du jardin d'Eden, la Tentatrice ( une voix off au début du film cite un verset de la Genèse ).
Courtisane flamboyante, Eva ne veut être rien d'autre qu'une aventurière éphémère, la rose noire d'une nuit, d'un week-end ou d'un voyage à durée limitée. Elle entre par effraction et se retire en catimini.
Libre et enjôleuse, elle n'aime pas les hommes et refuse qu'ils l'aiment. Elle les prend et les jette après usage ; celui qui veut jouer à l'amoureux transi, elle l'humilie, à l'image de Tyvian Jones qui se prend pour un mâle dominant et n'est entre ses mains qu'un pantin grotesque et dérisoire.

Eva est superbement incarnée au sens très charnel du terme par Jeanne MOREAU qui à 34 ans trouve ici l'un de ses plus grands rôles ; elle n'a jamais été aussi éblouissante que durant les années 50/60.
Comme fascinée, la caméra voluptueuse de Losey l'enlace, la caresse, la sublimise dans des cadrages raffinés et au son langoureux d'un blues de Billie Holiday.

D'après la Genèse, l'Eve tentatrice a fait du jardin d'Eden, un lieu à jamais perdu pour les hommes et les femmes.
Mais EVA nous dit que le récit biblique est une fable : le paradis est ici sur la Terre... et l'enfer aussi.

Faja
Léon Klimosky

Messages : 104
Date d'inscription : 10/10/2021
Age : 72
Localisation : Nouvelle-Calédonie

Personne aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum