westernmaniac
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal

Missouri Breaks - The Missouri Breaks - 1976 - Arthur Penn

Aller en bas

Missouri Breaks - The Missouri Breaks - 1976 - Arthur Penn Empty Missouri Breaks - The Missouri Breaks - 1976 - Arthur Penn

Message  Faja Sam 25 Mai - 7:33

Missouri Breaks - The Missouri Breaks - 1976 - Arthur Penn Screen34

Pour se donner un air de respectabilité, Tom Logan (Jack NICHOLSON) et sa bande de voleurs de chevaux, achètent avec l'argent d'un hold-up, un ranch situé à côté de la propriété de David Braxton (John McLIAM), un riche et puissant éleveur du Missouri.
Alors que Jane (Kathleen LLOYD) la fille de Braxton, très attirée par Tom, entame avec lui une relation sentimentale, son père recrute un régulateur (Marlon BRANDO) chargé de traquer les voleurs.


Un film que je ne connaissais pas.
Une belle découverte.
Après une première séquence subtilement équivoque et percutante, on se délecte d'une attaque de train traitée sur le mode burlesque, on découvre avec étonnement une jeune femme frissonnant de désirs qui n'hésite pas à prendre l'initiative dans le jeu amoureux et on assiste à une impitoyable chasse à l'homme ponctuée de morts violentes dans des conditions incongrues et avec des armes singulières.

Si la réalisation d'Arthur PENN est banale, le scénario auquel on dit que, concernant son rôle, Marlon BRANDO aurait activement contribué, est truffé de surprises et d'excentricités jubilatoires.  

Le personnage du régulateur interprété avec exubérance par l'imposant Marlon BRANDO, agrège en lui toutes les tares humaines : il est irrespectueux, pervers, cruel et fourbe. Et comme un bouffon caméléon, il prend plaisir à se travestir en indien, en ornithologue, en pasteur et même en "old granny".
Face à lui - unique confrontation entre les deux acteurs au cinéma - et en contraste, Jack NICHOLSON l'inoubliable McMurphy de Vol au-dessus d'un nid de coucou de Milos FORMAN (1975) incarne sobrement un hors-la-loi ambigu, à la fois violent, romantique et écolo.

Je trouve plutôt sévères les notes attribuées à ce film divertissant par plusieurs rédacteurs de Dvdclassik.
Néanmoins, sur le thème du régulateur, le western d'Arthur PENN reste inférieur à Warlock le chef-d'œuvre d'Edward DMYTRYK (1959) avec la paire royale Henry FONDA/Anthony QUINN.
Il y a d'ailleurs un signe qui ne trompe pas : si le révolver de BRANDO est en argent, les colts de FONDA sont en or !

Faja
Enzo G. Castellari

Messages : 245
Date d'inscription : 10/10/2021
Age : 74
Localisation : Nouvelle-Calédonie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum