westernmaniac
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -39%
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON ...
Voir le deal
1190 €

Rio Grande. 1950. John Ford

2 participants

Aller en bas

Rio Grande. 1950. John Ford Empty Rio Grande. 1950. John Ford

Message  Rex Lee Sam 22 Jan 2011 - 19:05

Rio Grande. 1950. John Ford Affich18

Le commandant d'un détachement qui a établi son campement à la frontière mexicaine s'efforce d'empêcher les incursions sur le territoire américain des Apaches réfugiés de l'autre côté du Rio Grande. Un jour, il a la surprise de trouver son fils parmi les nouvelles recrues venues renforcer la garnison...Son épouse, de laquelle il est séparé, débarque également, ce qui n'est pas pour arrager les choses.

Le quotidien d'une petite garnison en territoire hostile fait tout l'intérêt de ce western et les scènes d'action sont particulièrement réussies.
Seulement, le problème, c'est qu'il faut les attendre longtemps! Une bonne partie du film est axée sur les démêlés du commandant avec son épouse et son fils, ce qui est assez lassant...En toile de fond, un discours patriotique historiquement daté.
Mais bon, comme Ford sait ce qu'est un western, il filme cela très bien...Voyez pluôt :


Rio Grande. 1950. John Ford Rio-gr12
Rio Grande. 1950. John Ford Rio-gr13
Rio Grande. 1950. John Ford Rio-gr14
Rio Grande. 1950. John Ford Rio-gr11
Rio Grande. 1950. John Ford Rio-gr10

_________________
Rio Grande. 1950. John Ford Fernan11

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
Rex Lee
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 6367
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 68
Localisation : 19

Revenir en haut Aller en bas

Rio Grande. 1950. John Ford Empty RE : RIO GRANDE - 1950 - John FORD

Message  Faja Lun 1 Nov 2021 - 5:42

Vu et revu ce film souvent considéré comme mineur notamment au sein de la trilogie fordienne de la cavalerie.
En ce qui me concerne, plus je le regarde et plus je l'apprécie.

Ici, en effet, c'est le FORD à la sensibilité à fleur de peau qui s'exprime, le poète toujours un peu espiègle ; il prend son temps, il flâne ; il crée une atmosphère qu'on ne retrouve chez aucun autre réalisateur.

Et puis il y a la très belle et très ardente Maureen O'HARA qui illumine toute les scènes dans lesquelles elle apparaît.

Et quel pied de nez à la fin du film quand retentit " DIXIE " l'hymne sudiste et que Maureen radieuse, fait tourner son ombrelle au rythme de la musique.

Pour ma part, je chavire.



Faja
Enzo G. Castellari

Messages : 241
Date d'inscription : 09/10/2021
Age : 74
Localisation : Nouvelle-Calédonie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum