Le goût de la vengeance – La Belva - Mario Costa - 1970

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le goût de la vengeance – La Belva - Mario Costa - 1970

Message  Sartana le Mar 13 Avr - 10:14

Le goût de la vengeance – La Belva, de Mario Costa avec Klaus Kinski, Steven Tedd et Gabriella Giorgelli, 1970.

Fini de rire, Sartana a trouvé un vrai western italien...

L’histoire est simple : nous suivons les pérégrinations d’un paria : Johnny Laster, qui vit de vols accompagnés le plus souvent de meutres. Il va faire la rencontre d’un mexicain et de sa compagne, et ensemble, ils vont essayer de toucher l’héritage du vieux Powell, qui était plein aux as. Mais à cause des penchants de Johnny pour les femmes, le plan va tomber à l’eau, et tout va se compliquer…

Mario Costa est connu pour avoir signé L’attaque de Fort Adams, avec Gordon Scott, une bande moyenne. Spécialiste des films d’aventures, La Belva est son dernier film. Après avoir tourné pour un total de cinq films en 1970, Klaus Kinski rempile donc, et se retrouve (pour la dernière fois) en tête d’affiche d’un western où il a le rôle principal. De leur côté, Gabriella Giorgelli est une habituée des westerns, et Steven Tedd, moins, il n’a joué que dans des films mineurs. On peut aussi voir Remo Capitani (un des préférés de Breccio :mrgreen:) en shérif et Guido Lollobrigida (aka Lee Burton).

Disons-le tout net, ce western ne vaut que pour la présence de Kinski qui ici a un magnétisme ahurissant : il faut le voir piquer une crise, même plus de nerfs mais d’hystérie lorsqu’on essaye de le capturer. De plus, il est obnubilé par les femmes, il les désire, entières et sans partage. Seulement, il les désire, mais agit comme une vraie bête (d’où le titre italien, belva), avec violence, comme un sauvage.
Sa tenue accentue ce côté marginal : il est habillé en dandy de la Louisiane avec un chapeau de paille à larges bords, une cravate, un gilet. Cependant, à y faire attention, c’est un beau costume, mais usé. On sent que Johnny était un tombeur mais que sa folie a fait basculer… Cette folie fait de Johnny un paria, un monstre, que les femmes repoussent sans cesse, accentuant sa frustration de ne pas pouvoir les toucher.

La plupart des aficionados n’apprécient pas Kinski pour sa démesure continuelle. Je ne vais pas vous dire qu’ici il joue la sobriété, parfois il en fait trop, mais… il est, contrairement à ses films pour Fidani notamment, non pas en roue libre, mais justement « cadré » dans son rôle. Il sait quand il peut en ajouter ou quand il doit rester sobre, et c’est cela qui est appréciable et qui fait la force de ce film.
Le film est noir, Johnny répand la mort froidement autour de lui, et d’un fort pessimisme, notamment la fin, je vous laisse la joie de la découverte.

Ajoutez à ces éléments que Mario Costa n’est pas un mauvais réalisateur comme on a pu le lire dans beaucoup de bouquins, il ose des plans originaux, sort des sentiers battus avec un scénario peu commun. On peut constater un certain manque de moyen, ou une musique de Stelvio Cipriani repompée sur Un homme un cheval un pistolet de Luigi Vanzi. On se doute aussi que les autres acteurs sont inexistants
Bien sûr, c’est un rôle écrit pour Kinski, qui entretenait la réputation d’être un homme désireux des femmes, oui il joue de ce côté bestial pour sa propre image de marque, mais il en joue avec talent. Et quand il y a talent, il y a respect.

Ce western est donc un film à voir pour tout amateur de Klaus Kinski et de personnage un peu barré sur les bords, mais aussi à celui qui aime le western pas mal ficelé avec peu de moyens.

7,5/10

Où le voir ? Grande question ! Un DVD-R Trash Palace est vendu en anglais sous-titré grec et recadré. Pour les warriors… Quant à moi, après avoir subi ce Trash palace, j’ai juré de trouver autre chose et que je ne critiquerais ce film qu’après avoir trouvé de la qualité à regarder. C’est chose faite : j’ai hérité d’un enregistrement de la télé italienne format quasi d’origine, et durée respectée…

Kinski étant omniprésent, il n'y a que lui dans les captures Laughing
avatar
Sartana
Enzo G. Castellari

Messages : 239
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le goût de la vengeance – La Belva - Mario Costa - 1970

Message  Edocle le Mar 13 Avr - 11:03

Affiche française, donc il doit y avoir quelque part une VF !
Hey, vous les éditeurs en voilà un vrai introuvable ,
et avec Kinski, c'est vendeur .... non ??

Amicalement E.
pirat pirat

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3510
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le goût de la vengeance – La Belva - Mario Costa - 1970

Message  Rex Lee le Mer 14 Avr - 5:46

Mes impressions " à chaud " : tout d' abord , j'ai trouvé le scénario bien fichu . Les péripéties sont nombreuses : pas le temps de s'ennuyer . Ensuite , pour un film à budget serré , uniquement tourné en Italie , les extérieurs sont acceptables. ( Bien sûr , pour évoquer le Mexique , Almeria eût été préférable mais on fait avec les moyens du bord .)Puis la musique , déjà entendue dans un autre western et donc connue , convient parfaitement à ce type de production . Enfin , l'interprétation , outre Kinski dont il a été déjà question ,n'est pas si fade que cela .Regardez Gabriela Giorgelli et vous m'en direz des nouvelles ! On aurait aimé un Steven Tedd plus incisif , mais peut-être est-ce son personnage qui est un peu terne . Et les autres s'en tirent plutôt bien : Paul Sullivan , Lee Burton , Remo Capitani ( pour une fois du bon côté de la loi ) , et la blonde Luisa Rivelli ...
On dit souvent qu'il n'y a pas de bon western sans rôle de véritable salopard ...Donc , LA BELVA est un bon western.



Lee Burton / Klaus Kinski



Luigi Ciavarro



Gabriella Giorgelli




Luisa Rivelli




Paul Sullivan ( Paolo Casella)




Julian Rafferty (Giuliano Raffaelli)




Gordon York (Giovanni Pallavicino)
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4755
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le goût de la vengeance – La Belva - Mario Costa - 1970

Message  Rex Lee le Jeu 20 Oct - 16:36

Interview ( en espagnol) de Gabriella Giorgelli:

http://esbilla.wordpress.com/2010/08/18/


Elle parle de ses westerns... Very Happy

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4755
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le goût de la vengeance – La Belva - Mario Costa - 1970

Message  Sancho Perez le Lun 17 Juin - 22:27



"Trasportation", hop, ni vue ni connue la lettre manquante!

Ca me rappelle dans un film de Dany Boon "Y a un U dans Amblance?" Embarassed
avatar
Sancho Perez
Michele Lupo

Messages : 551
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le goût de la vengeance – La Belva - Mario Costa - 1970

Message  Il Ritardario le Ven 8 Nov - 22:51

avatar
Il Ritardario
Sergio Sollima

Messages : 621
Date d'inscription : 30/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le goût de la vengeance – La Belva - Mario Costa - 1970

Message  Rex Lee le Dim 22 Oct - 17:47


_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4755
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le goût de la vengeance – La Belva - Mario Costa - 1970

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum