westernmaniac
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-35%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur électrique mobile – TECTRO TP2520 2000 W
114 € 176 €
Voir le deal

Pas de lauriers pour les tueurs. The Prize. 1963. Mark Robson.

Aller en bas

Pas de lauriers pour les tueurs. The Prize. 1963. Mark Robson. Empty Pas de lauriers pour les tueurs. The Prize. 1963. Mark Robson.

Message  Rex Lee Mar 14 Juin - 7:13

Pas de lauriers pour les tueurs. The Prize. 1963. Mark Robson. 1091af10


Le romancier américain Andrew Craig débarque à Stockholm pour y recevoir le prix Nobel de littérature. Parce que c'est un alcoolique notoire et un séducteur invétéré, le ministère des affaires étrangères suédois le confie à un membre de son personnel, Inger, afin de le surveiller de façon à ce qu'il ne fasse pas de scandale. Il fait la rencontre du professeur Stratman qui doit recevoir le Nobel de physique, un homme charmant. Le lendemain, il le revoit mais son comportement est complètement différent et Stratman ne le reconnaît pas. La nièce de ce dernier, Emily, veille à ce qu'il en dise le moins possible à la presse. Craig découvre que le professeur a été kidnappé par les Services Secrets sovietiques et remplacé par un sosie. Il fait part de sa découverte à Inger qui a du mal à le croire et qui prend cela pour des divagations d'ivrogne. Et pourtant...


Ce long métrage de Mark Robson est très divertissant. L'intérêt du spectateur va grandissant au fur et à mesure que l'intrigue se développe. Débutant comme une comédie américaine des années 30 (l'alcoolique mondain et la Suédoise glaciale devant coopérer) le film se transforme peu à peu en thriller d'espionnage. On pense à certains films d'Hitchcock, comme Une femme disparaît, avec ce personnage de l'écrivain, persuadé que le professeur a disparu et que personne ne croit. Dans ce rôle, Paul Newman est aussi à l'aise qu'un poisson dans l'eau. On a l'impression d'avoir parfois affaire à Roger Moore. Quant à E. G. Robinson, il est extraordinaire dans un double rôle.
Petit bémol: le recours systématique à des transparents lorsque les personnages sont dans les rues de Stockholm. C'est à se demander si les acteurs ont fait le déplacement! Cela donne des plans complétement ratés comme celui de Paul Newman tombant du haut d'un immeuble dans le port de la capitale suédoise...Drôle de chute en diagonale. Qu'en dirait Newton? Laughing


Pas de lauriers pour les tueurs. The Prize. 1963. Mark Robson. Laurie10


Pas de lauriers pour les tueurs. The Prize. 1963. Mark Robson. Laurie11
Elke Sommer est Inger.


Pas de lauriers pour les tueurs. The Prize. 1963. Mark Robson. Laurie12


Pas de lauriers pour les tueurs. The Prize. 1963. Mark Robson. Laurie13
Diane Baker est Emily Stratman.

_________________
Pas de lauriers pour les tueurs. The Prize. 1963. Mark Robson. Fernan11

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
Rex Lee
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 6028
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 66
Localisation : 19

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum