westernmaniac
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Barabbas - 1961 - Richard Fleischer

Aller en bas

Barabbas - 1961 - Richard Fleischer Empty Barabbas - 1961 - Richard Fleischer

Message  old timer le Lun 24 Fév - 21:26

Barabbas - 1961 - Richard Fleischer Poster14


La vie du célèbre brigand des évangiles qui après avoir été acquitté au détriment du Christ s'interroge sur le sens de son destin...


C'est l'histoire d'une sorte de brute qui s'éveille peu à peu à la conscience, via son sentiment de culpabilité vis à vis de Jésus qui est mort à sa place (le film commence par le procès de Jésus devant Ponce Pilate), puis son scepticisme à propos de la résurrection... plus les années passent, plus il croise des chrétiens qui ont entendu parler de lui et leur foi l'impressionne de plus en plus... Le film nous mène de Jérusalem à la Sicile (où il est esclave dans une  mine terrifiante) puis à Rome où il devient gladiateur... Le film multiplie les prouesses visuelles et ne manque pas de scènes d'action, mais ce n'est pas un péplum traditionnel, les combats et autres conflits n'existent que pour souligner l'évolution intérieure du héros qui constitue l'essentiel du film. A ce titre c'est bien un de ces péplums chrétiens inaugurés par Quo vadis et autres Ben-Hur, mais avec un peu plus de maturité...

Le film a été tourné comme beaucoup à Cinecitta avec une équipe américaine. On y croise des acteurs US connus comme  Jack Palance, Ernest Borgnine ou Arthur Kennedy. mais le film est produit par Dino de Laurentiis, alors on n'est pas surpris d'y croiser aussi des acteurs italiens, le plus connu étant Vittorio Gassman, et  aussi bien sûr Silvana Mangano, épouse du  producteur. Naturellement Anthony Quinn qui porte le film sur ses épaules, est impérial (lui non plus n'en était pas à son premier passage en Italie après Ulysse, Attila, sans oublier la Strada)

Cet aspect coproduction américano-italienne n'est d'ailleurs pas sans conséquences; ayant vu le film en version anglaise sous-titrée, je peux affirmer que c'est un doublage fait en studio, ça sonne très figé, artificiel, comme tous les doublages anglais de films étrangers (cf les western spaghettis bien sûr) ce qui tend à prouver que le film a été tourné à la manière italienne, sans le son direct. Dans ces conditions ni  la version anglaise, ni l'italienne ne sont vraiment plus légitimes qu'une autre et autant le voir en VF - mais il semblerait qu'elle soit plus courte que la version US, alors prévoir des passages en vostfr!!

Barabbas - 1961 - Richard Fleischer 714aar10

Il existait un DVD Sony/Columbia mais Sidonis l'a ressorti récemment en DVD (et même Blu-Ray), que je n'ai pas eu en mains.


Dernière édition par old timer le Ven 1 Mai - 17:39, édité 1 fois

old timer
Sergio Leone

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Barabbas - 1961 - Richard Fleischer Empty Re: Barabbas - 1961 - Richard Fleischer

Message  Rex Lee le Mar 3 Mar - 8:52

Ce film de très bonne facture (Merci Old Timer d'avoir réparé cet oubli du forum) a été assez souvent diffusé à la TV depuis une trentaine d'années et c'est toujours un plaisir que de le revoir...
Comme l'a dit Old Timer, côté distribution, il y a des Américains et des Italiens:


Barabbas - 1961 - Richard Fleischer Vlcsn562
Anthony Quinn / Vittorio Gassman (Le 1er est dans son registre habituel mais pas le 2nd!)




Barabbas - 1961 - Richard Fleischer Vlcsn563
Silvana Mangano




Barabbas - 1961 - Richard Fleischer Vlcsn564
Jack Palance




Barabbas - 1961 - Richard Fleischer Vlcsn565
Valentina Cortese




Barabbas - 1961 - Richard Fleischer Vlcsn566
Katy Jurado




Barabbas - 1961 - Richard Fleischer Vlcsn567
Ernest Borgnine



Barabbas - 1961 - Richard Fleischer Vlcsn568
Arthur Kennedy


Et, parmi les acteurs-figurants, on trouve:

Barabbas - 1961 - Richard Fleischer Vlcsn569
Sal Borgese et Gaetano Scala en gladiateurs (à gauche).

Il y a encore quelques troisièmes couteaux du western européen (Alfio Caltabiano, Omero Capanna, Fernando Hilbeck, Maria Mizar, Lucia Modugno, Massimo Righi ...) mais aussi Sharon Tate (une patricienne dans la foule de l'arène, selon IMDb), Roger Browne (un gladiateur) et Paola Pitagora. Je les ai ratés.

_________________
Barabbas - 1961 - Richard Fleischer Fernan11

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
Rex Lee
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 5653
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 64
Localisation : 19

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum