Les Cinq de la vendetta - I cinque della vendetta - Aldo Florio - 1966

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Cinq de la vendetta - I cinque della vendetta - Aldo Florio - 1966

Message  Breccio le Jeu 8 Avr - 21:59

Et c’est reparti pour un mélodrame familial tendance western latin — et dans le genre rugueux, qui plus est.

Jim Latimore (Germano Longo) file le parfait amour avec son épouse Rosita (Monica Randall) et va même jusqu’à introduire un peu de justice sociale chez ses péons. Évidemment, ça ne plaît pas au propriétaire voisin (Mariano Vidal Molina), qui est pourtant le frère de Rosita. Comme il n’arrive pas à se débarrasser de Jim par des moyens légaux, il fait appel au bandido mexicain Matanza (Antonio Molino Rojo — Fernando Sancho n’était pas libre), et je vous prie de croire que ça ne traîne pas : en un tournemain, Jim est descendu, Rosita déshonorée et leur petit Pepito récupéré afin d’être élevé et de devenir un hombre, un vrai !

Tout est donc perdu ? Que nenni ! Car Jim avait des vieux copains et il avait même tenté de faire appel à l’un d’eux, Ramon (José Manuel Martin avec des cheveux — c’est vous dire si le film est fondateur). Rongé de remords, Ramon bat le rappel des « cinq de la vendetta » : l’Américain aristo et impassible (Guy Madison), le joli cœur (Vassili Karis), le trappeur impassible (Giovanni Cianfriglia) et le bagarreur mélomane (acteur non identifié).

A partir de là, le scénario déroule ses figures imposées, avec parcours initiatique des héros dans la nature sauvage, retour à la réalité des plus superficiels d’entre eux, soudure du groupe, traîtrises des méchants, fausse fin surprenante et fusillade généralisée et cathartique précédant le générique de fin.

Bon, vous l’aurez compris, on n’est pas vraiment dans l’originalité.

Mais le film n’en est pas moins intéressant. D’abord grâce à son rythme, extrêmement serré — pas un gramme de digression en trop. Ça bouge, ça avance, ça tourne, ça pétarade… bref, on ne s’ennuie pas une seconde. Ensuite, grâce à la caractérisation des personnages, elle aussi à l’économie, mais sacrément efficace. Pas un figurant qui ne soit solidement campé. Respect.

Puis il y a l’ambiance latine, c’est-à-dire ici une bonne dose de sadisme et de relations troubles. Les frères Gonzalez n’hésitent pas à manier le fouet et la torture, y compris lorsqu’ils veulent donner une leçon à leur petite sœur. Surpris par tant de violence, le spectateur est en haleine. À un moment donné, j’ai cru que le petit Pepito aurait droit lui aussi au chat à neuf queues, mais ce spectacle nous est épargné.

Question mise en scène, c’est du western latin typique, avec mouvements de caméra lyriques ou serrés sur les personnages, en fonction des nécessités de l’intrigue. Plus des paysages splendides et peu utilisés — on a affaire à une production Balcazar, donc tournée dans les environs de Barcelone plutôt qu’autour d’Almeria.

Brèfle, du travail solide, avec un ou deux bonus, notamment les rôles de « gentils » attribuées à deux de nos trognes patibulaires préférées, José Manuel Martin et Giovanni Cianfriglia.

Breccio a dit : allez-y voir de plus près.

Comment le voir ? Le super fan américain Franco Cleef a naguère sorti une restauration (version anglaise only), nettement en dessous de ses productions habituelles. On sent que le film lui tenait à cœur et qu’il a tenu à le sortir avec le matériau disponible. Il a travaillé à partir d’une version correcte mais coupée et d’une version intégrale mais pourrie, injectant dans la première des bouts de la seconde pour obtenir la meilleure version complète possible.

Le résultat, hélas ! est à peine digne des Éditions du Film retrouvé.

Mais je ne vais pas faire la fine bouche, vu que ça m’a permis de découvrir ce film. Aldo Florio a tourné un autre western all’italiana, l’excellent Ma dernière balle sera pour toi. À noter qu’ici, il est soutenu par un directeur de la photo nommé Aristide Massaccesi, alias Joe d’Amato — hélas, ça ne se voit guère…

B

Breccio
Sergio Leone

Messages : 1272
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 62
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cinq de la vendetta - I cinque della vendetta - Aldo Florio - 1966

Message  Rex Lee le Mar 27 Avr - 19:49



Ken Wood et Jose Manuel Martin.



Dernière édition par Rex Lee le Ven 5 Nov - 7:19, édité 1 fois

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4349
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cinq de la vendetta - I cinque della vendetta - Aldo Florio - 1966

Message  Rex Lee le Dim 9 Mai - 7:14

Ce western est très bon : un scénario solide , un interprétation impeccable ( notamment José Manuel Martin et Ken Wood , à contre-emploi ) , une bonne musique et un final grandiose . La grande classe , quoi !

Quelques captures
:


Le couple Latimer :


Germano Longo





Monica Randall .




Les frères Gonzales :


Gianni Solaro





Ferdinando Poggi





Evar Maran





Les 5 Vengeurs :


Guy Madison.





Jose Manuel Martin






Ken Wood







Mariano Vidal Molina





Vassili Karis






Complètent cette distribution :


Antonio Molino Rojo / Acteur non identifié





Giovanni Petti





Mirella Pamphilli







Rossella Bergamonti



Dernière édition par Rex Lee le Dim 3 Fév - 9:12, édité 2 fois

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4349
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cinq de la vendetta - I cinque della vendetta - Aldo Florio - 1966

Message  Edocle le Dim 9 Mai - 14:51

Bon, ben moi j'ai ça en magasin !lol!
Je ne l'ai pas encore regardé, mais c'est la version italienne, au format,
et en plus version intégrale de 1h36'45".....
Mais que voulez-vous, il faut faire des choix !
Ce qui devrait peut-être susciter quelques vocation, mais le bayou reste
désespérément désert !!! Sleep Sleep

_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3338
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cinq de la vendetta - I cinque della vendetta - Aldo Florio - 1966

Message  Rex Lee le Mer 9 Juin - 16:39

IMDb induit en erreur ...





J'avais mis un point d'interrogation après le nom de cet acteur...Il ne s'agit pas du tout de Giovanni Petrucci mais de

Giovanni Petti ...que l'on peut voir dans Thompson 1880.

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4349
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cinq de la vendetta - I cinque della vendetta - Aldo Florio - 1966

Message  Il Ritardario le Jeu 4 Nov - 23:20


Il Ritardario
Sergio Sollima

Messages : 601
Date d'inscription : 30/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cinq de la vendetta - I cinque della vendetta - Aldo Florio - 1966

Message  Edocle le Ven 15 Avr - 23:25

Bon, c'est parti !
lol!
On peut dire que c'est "les 7 mercenaires" sauce Bolognaise...
Mais quand on aime les spaghetti, hein...
Entièrement d'accord avec Breccio et Rex Lee, c'est du lourd, du costaud,
du bien bon comme on les aime !
La copie italienne est parfaite, une régalade pour une bonne soirée !
pirat

_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3338
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cinq de la vendetta - I cinque della vendetta - Aldo Florio - 1966

Message  cyberpunk le Sam 16 Avr - 11:22

encore une merveille a découvrir Very Happy mais bon je crois que je peux rêver pour qu'il y est un dvd français un jour

cyberpunk
Sergio Leone

Messages : 2482
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cinq de la vendetta - I cinque della vendetta - Aldo Florio - 1966

Message  Edocle le Lun 18 Avr - 10:57

Pour un final, c'est un vrai final de western !
Chapeau bas !
lol!

_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3338
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cinq de la vendetta - I cinque della vendetta - Aldo Florio - 1966

Message  Rex Lee le Dim 24 Avr - 16:41

Edocle a écrit:Pour un final, c'est un vrai final de western !
Chapeau bas !
lol!

Ah, ça oui!






C'est du lourd et ça sort du lot! Very Happy Very Happy Very Happy

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4349
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cinq de la vendetta - I cinque della vendetta - Aldo Florio - 1966

Message  Edocle le Lun 1 Aoû - 22:59

C'est tellement bon, que je m'en suis remis une tournée ce soir,
et que vois-je au détour d'un plan ?
Je vous le donne en mille...
Un hangar recouvert de tôles ondulées en fibro-ciment ( amiante et ciment )



mais voilà, l'amiante-ciment, matériau composite, a été mis au point
par l'Autrichien Ludwig Hatschek et breveté en 1901....
Ils ont fait vite pour en importer du côté du Rio Grande....

_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3338
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cinq de la vendetta - I cinque della vendetta - Aldo Florio - 1966

Message  MARCHAND le Sam 8 Fév - 12:08


MARCHAND
Sergio Leone

Messages : 5473
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cinq de la vendetta - I cinque della vendetta - Aldo Florio - 1966

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum