Ciakmull, le bâtard de Dodge-City ( Ciakmull, l'uomo della vendetta) -1969- Enzo BARBONI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ciakmull, le bâtard de Dodge-City ( Ciakmull, l'uomo della vendetta) -1969- Enzo BARBONI

Message  Edocle le Lun 12 Avr - 22:57

Bon, allez comme il doit ressortir demain, je m'en suis de nouveau payer une petite tournée !
Toujours aussi bon, rien à redire !
Le petit problème technique du DVD Evidis sont toujours là, mais effectivement pas bien embêtant !




La critique, ben y-en a un ou des qui vont s'empresser de nous la mettre en ligne,
moi, je me suis occupé des images.
A voir ou à revoir !
Amicalement E.
pirat pirat


_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3425
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciakmull, le bâtard de Dodge-City ( Ciakmull, l'uomo della vendetta) -1969- Enzo BARBONI

Message  Sartana le Mar 13 Avr - 0:22

Ciakmull, le batard de Dogdge City

Film d'E. B. Clucher avec Leonard Mann, George Eastman, Woody Strode et Peter Martell
Un amnésique s'évade d'un asile en flammes avec 3 compagnons pendant que des bandits attaquent une banque. L'un des bandits se fait descendre mais avant de mourir, reconnait l'amnésique et lui révèle qu'il se nomme Ciakmull... Le héros va tout faire pour découvrir d'où il vient...

Voilà un petit film honnête, dirigé par le futur réalisateur des Trinita et d'El Magnifico. C'est un western sérieux, relativement violent (pas trop quand même) qui traite de la recherche du passé et des secrets de famille (un peu comme un feuilleton de l'été).

Tout comme dans le pistolero de l'Ave Maria, sans que ce soit la même histoire, on retrouve les rapports conflictuels père-fils-sœur, avec ici en plus, deux familles d'éleveurs rivales qui se massacrent entre elles depuis des années.

Les conflits entre familles vont évidemment amener le western doucement vers la tragédie grecque (décidemment, ce Leonard Mann ),
Spoiler:
et l'histoire finira dans la solitude la plus complète pour le héros, qui repartira seul, à peine plus avancé qu'au début : apprendre son nom ne lui aura servi à rien...
Le scénario est donc d'un pessimisme à faire peur, mais c'est souvent ce qui permet à beaucoup de films médiocres de remonter dans mon estime. Mais bon, ça n'engage que moi... La musique n'est pas toujours à la hauteur, mais reste attachée au film, évitant une trop grande distanciation. Bravo donc à ce film qui sort des sentiers trop battus pour oser et surprendre : et ça réussit. Je n'ai pas vu le film dans d'excellentes conditions, mais même comme ça, il reste à part et je le conseille !...

7.5/10
avatar
Sartana
Enzo G. Castellari

Messages : 239
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciakmull, le bâtard de Dodge-City ( Ciakmull, l'uomo della vendetta) -1969- Enzo BARBONI

Message  Liko le Mer 5 Mai - 19:22

Le film est vraiment très bon. Tourné en Italie, on y retrouve des décors connus comme la fameuse cascade au nord de Rome où le village western vu maintes fois.
Leonard Mann alias Ciakmull ne tournera que peu de westerns, 3 au total dont "La vengeance est un plat qui se mange froid" et surtout "Les pistoleros de l'Ave Maria" avec le même Peter Martell qui joue Silver le compagnon au couteau de Ciakmull.
Roberto Dell'Acqua fait également parti du casting en second couteau, il est le joueur de poker.
La B.O signée Riz Ortolani tourne essentiellement autour du même thème, morceau qui fait mouche à chaque fois, entrainant à souhaits.





avatar
Liko
Enzo G. Castellari

Messages : 296
Date d'inscription : 07/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciakmull, le bâtard de Dodge-City ( Ciakmull, l'uomo della vendetta) -1969- Enzo BARBONI

Message  Personne le Mer 5 Mai - 19:40

Très bon moment en ce qui me concerne, il est vrai que la copie que nous propose Evidis, si au début quelques problèmes technique viennent ternir le tableau, après l'incendie, c'est du tout bon, les couleurs sont belles, il y a de la définition.(vu sur une télé 4/3 de 70 cm).
J'aime assez la musique de Riz Ortolani, bien enjouée au début, le thème change pour devenir plus grave et s'américaniser dans la seconde partie lors des histoires de familles, la fin reprend le thème enjouée un peu à contre-courant de l'histoire.
Rôle presque muet pour Woody qui se développe dans la deuxième partie, ouf!
Gunfight final vraiment superbe, les reflets dans l'abreuvoir, les complices qui se couvrent mutuellement, celui qui aide à viser...
J'aime bien la scène du cimetière, de beaux éclairages de nuit...
Et puis Ida Galli est très belle! Very Happy

Une bonne découverte. Je vais d'ailleurs m'empresser de prendre l'édition Seven 7! Cool

_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6313
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 48
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciakmull, le bâtard de Dodge-City ( Ciakmull, l'uomo della vendetta) -1969- Enzo BARBONI

Message  Trinita le Ven 14 Mai - 9:35

J'ai craqué et je me suis payé l'édition seven7 et c'est un régal pour les yeux tellement ils ont fait du bon travail.
Sinon, c'est un bon western honnête avec une histoire bien tragique comme j'aime et des seconds couteaux aux poils notamment cette grande carcasse de George Eastman.
Ah Liko, le joueur de poker c'est pas plutôt Luciano Rossi ????

Bref, Barboni signe ici un bon western tragique avec une belle photo notamment la scène du cimetière que j'aime beaucoup.
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5483
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciakmull, le bâtard de Dodge-City ( Ciakmull, l'uomo della vendetta) -1969- Enzo BARBONI

Message  Personne le Dim 23 Mai - 23:44

La VHS:


Le DVD seven 7:

_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6313
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 48
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciakmull, le bâtard de Dodge-City ( Ciakmull, l'uomo della vendetta) -1969- Enzo BARBONI

Message  Sartana le Lun 24 Mai - 10:37

Trinita a écrit:J'ai craqué et je me suis payé l'édition seven7 et c'est un régal pour les yeux tellement ils ont fait du bon travail.
Tu dirais que c'est mieux qu'Evidis ? Vaut-ce le coup de racheter les films pour avoir la version proposée par Seven 7 ?
avatar
Sartana
Enzo G. Castellari

Messages : 239
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciakmull, le bâtard de Dodge-City ( Ciakmull, l'uomo della vendetta) -1969- Enzo BARBONI

Message  Sartana le Lun 24 Mai - 10:50

Merci Monsieur JO !
avatar
Sartana
Enzo G. Castellari

Messages : 239
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciakmull, le bâtard de Dodge-City ( Ciakmull, l'uomo della vendetta) -1969- Enzo BARBONI

Message  Trinita le Lun 24 Mai - 12:09

Je confirme. Very Happy
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5483
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciakmull, le bâtard de Dodge-City ( Ciakmull, l'uomo della vendetta) -1969- Enzo BARBONI

Message  Rex Lee le Sam 7 Jan - 17:49










Ce western, aux cadrages intéressants et à la très belle photographie, bénéficie d'une très bonne distribution.
Un western très réussi, comme on les aime sur ce forum. Wink



Enzo Fiermonte



Dino Strano / Andrea Aureli









Helmut Schneider dont c'est le seul western et que l'on a plus l'habitude de voir en officier allemand.





Silvana Bacci












Lucio Rosato

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4489
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciakmull, le bâtard de Dodge-City ( Ciakmull, l'uomo della vendetta) -1969- Enzo BARBONI

Message  Trinita le Mar 11 Fév - 19:12

Une lobby card avec le grand Georges Eastman et Ida Galli.

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5483
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ciakmull, le bâtard de Dodge-City ( Ciakmull, l'uomo della vendetta) -1969- Enzo BARBONI

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum