HOMBRE - Martin Ritt - 1967

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

HOMBRE - Martin Ritt - 1967

Message  Hombre le Lun 7 Oct - 18:02

Depuis l'temps que je porte ce pseudo ici...je n'ai pas eu l'idée de vérifier s'il y avait un fil sur ce film.Embarassed 
 
Voilà qui chose faite. Une autre histoire de blanc élevé (en partie) par les Apaches, et joué par un Paul Newman tout en réserve. Oui, je sais encore un jeu de mot trop évident. What a Face
Toujours est-il que John Russel revient parmi ceux de sa race pour recevoir un héritage de son père adoptif.
Car l'enfant fut aussi repris aux indiens pour être éduqué par une famille de blanc, avant que le gamin devenu homme ne retourne chez les Apaches où il se sent plus accepté.
Mais encore une fois il sera confronté à la société blanche qu'il a l'intention de quitter le plus vite possible.
 
Le film se veut un mélange de thèmes chers aux westerns: confrontation blancs & indiens, bandits et notables, voyage en dilligence et poursuite pour une grosse somme d'argent.
Martin Ritt qui adore les scénarios politisés s'y attaque aussi dans le cadre du western, et de façon très cohérente des plus efficace.
De beaux rôles d'hommes et de femmes interprétés par des acteurs de métier. Cameron Mitchell est un shérif désabusé, qui refuse même l'offre de mariage de la superbe Diane Cilento. Martin Balsam fait le conducteur mexicain de dilligence qui est aussi un médiateur hors-pair.
Mais la palme revient encore une fois à un méchant Richard Boone vicieux, et qui fait peur à chacune de ses présences.
 
Bref, un excellent western américain qui sort des sentiers battus...
Trouvable facilement en DVD.
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1653
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMBRE - Martin Ritt - 1967

Message  MARCHAND le Lun 7 Oct - 18:23

avatar
MARCHAND
Sergio Leone

Messages : 5464
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMBRE - Martin Ritt - 1967

Message  Edocle le Lun 7 Oct - 18:25

La bande annonce en VO :




_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3506
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMBRE - Martin Ritt - 1967

Message  Trinita le Lun 7 Oct - 21:57

Un très bon film pour un très grand roman d'Elmore Leonard.
Donc à voir et à lire.Very Happy 

Le roman :



_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5500
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMBRE - Martin Ritt - 1967

Message  old timer le Lun 7 Oct - 22:03

Très grand film que je revois régulièrement, bien qu'il soit assez dur, assez sombre sur la nature humaine...
Mais le message est très fort, les images superbes et les acteurs tous excellents. Comment y échapper ?

On dirait presque une sorte de démarquage de "la chevauchée fantastique" sans les indiens mais avec des bandits bien pourris à la place, et un Ringo Kid qui refuserait d'être le héros de western que les passagers de la diligence (et le spectateur!) attendent de lui. D'où l'absence de happy-end à la Ford: les temps ont changé, on est en 1967 !

old timer
Sergio Leone

Messages : 1115
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMBRE - Martin Ritt - 1967

Message  Hombre le Lun 7 Oct - 23:05

old timer a écrit:Très grand film que je revois régulièrement, bien qu'il soit assez dur, assez sombre sur la nature humaine...
Mais le message est très fort,...
Dès le générique composé de photographies d'amérindiens et souligné par une musique mélancolique, on comprend que ça va pas être de la rigolade.
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1653
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMBRE - Martin Ritt - 1967

Message  Rex Lee le Dim 19 Fév - 18:24

old timer a écrit:Très grand film que je revois régulièrement...

Idem! Mais là, cela faisait longtemps et le plaisir est toujours le même.





Larry Ward (vedette de 2 westerns italiens)



































Une analyse (non signée) sur Wikipédia:

Un des premiers films traitant du Génocide amérindien, bien que paradoxalement, aucun indien n'y soit montré ailleurs que dans les premières minutes du film, puis en fond d'écran, dans le générique de fin. Film éminemment politique, Martin Ritt dépeint les valeurs d'une Amérique WASP et sa moralité douteuse, à travers cette parabole sans fioritures mais riche d'enseignements, où le happy end n'est pas de mise, à travers le parcours d'un homme ordinaire, bien qu'endurci, qui ira jusqu'à faire le sacrifice de sa vie, pour sauver ses compagnons d'infortune, pourtant aussi bornés que fortement hostiles à sa présence.

Métaphore de l'ingratitude de la politique américaine vis-à-vis de ceux et celles qu'elle envoie en première ligne pour défendre ses propres intérêts; chicanos, peaux rouges, negers, niseis, whites trashs, et autres minorités ethniques ou religieuses, aussi méprisées que pourtant indispensables à sa prospérité économique, où l'esclavage n'a changé que dans les textes et les apparences mais non dans les faits.

Bien qu'officiellement adapté d'un roman de Elmore Leonard, ce film ressemble plus à une adaptation déguisée de la nouvelle de Guy de Maupassant Boule de Suif.

La prostituée Boule de Suif étant ici remplacée par un blanc ayant vécu chez les indiens, et les prussiens, par des bandits, mais tous les éléments y sont présents :

Le voyage en diligence embarquant des personnages symbolisant les différentes classes sociales avec tout en bas le blanc/"indien", comme les bourgeois obligés de voyager avec une prostituée chez Guy de Maupassant.

Le mépris des blancs vis-à-vis de "l'Indien" comme le mépris des bourgeois vis-à-vis de la prostituée et de la même manière que Boule de Suif, Hombre se sacrifiera pour des gens qui ne le méritent pas, sauf une femme. Thème assez semblable à celui de "la chevauchée fantastique" de Ford, avec sa prostituée au grand cœur, son mauvais garçon courageux, mais Ford a choisi un happy end.

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4737
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HOMBRE - Martin Ritt - 1967

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum