Avec Django la Mort est Là ! - Joko invoca dio....e muori - Antonio Margheriti - 1968

Aller en bas

Avec Django la Mort est Là ! - Joko invoca dio....e muori - Antonio Margheriti - 1968

Message  Trinita le Mar 6 Avr - 17:34

Avec : Richard Harrison, Claudio Camaso, Shela Rosin...

L'histoire : Django (Richard Harrison) par à la recherche de 5 bandits qui ont tué ses deux associés et amis Ricky et Mendosa.
Le Film : Les producteurs français signent encore n film avec le nom de Django qui n'a rien à voir avec le titre original et le Django de Sergio Corbucci.

En dehors de celà, Antonio Margheriti signe un énième film sur la vengeance. On peu dire que le film se divise en cinq parties bien distinctes avec un méchant à la fin de chaque partie. (en dirais un jeux vidéo )

Il n'y a rien de vraiment original à part quelques détails comme le fait de ce rouler une cigarette ou le duel avec "le kid"par exemple.

C'est le seul film que j'ai vu avec Richard Harrison et on peu dire qu'il ne m'a pas tellement emballé. J'ai mieux aimé Claudio Camaso habillé en Moriarty qui cabotine et est à mon avis le personnage le plus fouillé du film.

La musique de Carlo Savina est plutôt bonne et vu qu'il y a de la trompette, ça me botte.

Enfin je dirais que c'est un film correct où les scènes d'actions sont privilégiés aux personnages.

3/5
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5868
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 35
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Django la Mort est Là ! - Joko invoca dio....e muori - Antonio Margheriti - 1968

Message  old timer le Dim 23 Mai - 14:26

Je voudrais défendre ce film que je viens de revoir, je trouve qu' il s'est bonifié à la seconde vision...
D'autant que certains en parlent quasiment comme d'une série Z, ou évoquent un film à sketches très décousu dans le genre "Sentence de mort".. Je trouve que c'est bien meilleur que ça !


Il y a une unité dans le film car il y a un bon rythme et surtout une vraie mise en scène dynamique, inventive (de la caméra à l'épaule mais aussi des cadrages "lechés", beaucoup de panoramiques, pas décoratifs mais qui font avancer l'histoire) le film n'ennuie jamais sur le plan visuel malgré certains décors (urbains) fauchés ou des extérieurs ultra-connus mais le final dans les grottes est impressionnant ! Une constante chez Margheritti apparemment - cf Klaus Kinski dans les souterrains dans "Et le vent apporta la violence" -et une vraie idée de cinéaste, celle d'enfermer au moment crucial les personnages dans des lieux étroits et claustrophobiques au lieu d'offrir des extérieurs à perte de vue comme on s'y attend dans le western.

La séquence d'ouverture (le copain de Django écartelé par 5 hommes à cheval le tenant au lasso) donne le ton: ce n'est pas que c'est extraordinairement violent mais c'est magistralement filmé, on sent qu'il y a quelqu'un derrière la caméra !
L'histoire avance bien parce qu'il y a de bons personnages secondaires (la chanteuse, le vieux journaliste...), de bonnes scènes d'action (chevauchées, duels), même le flash-back est passionnant grâce à la voix off, on y découvre pour la première fois le personnage de Mendoza (Claudio Camaso). Chaque méchant est bien différent et il est tué de manière originale (les éperons dans la carotide! l'invraisemblable duel au comptoir!), le dernier (Mendoza, donc) étant le plus détaillé et le mieux réussi, rien que le costume déjà on dirait le chapelier fou de Lewis caroll, dans certaines scènes on jurerait voir le "Joker" dans Batman, il a un côté hystérique, "too much", un peu cartoonesque particulièrement réjouissant! Le film ne finit-il pas sur un plan sur son cadavre? Avec un seul oeil fermé, il semble nous faire un dernier clin d'oeil!

Face à un méchant si charismatique il est certain que la grande faiblesse du film c'est l'interprete principal qui semble bien placide et plutot fadasse à regarder. A mon avis s'il y avait eu Franco Nero ou Terence Hill à la place de Richard Harrison tout le monde adorerait ce film. Sans prétendre à faire partie du top 20 du genre (ce n'est pas du même niveau que "et le vent apporta la violence" c'est certain) c'est un film très bien réalisé qui se voit avec plaisir et que (vous l'aurez compris) je recommande !


Dernière édition par old timer le Dim 20 Mai - 8:52, édité 2 fois

old timer
Sergio Leone

Messages : 1288
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Django la Mort est Là ! - Joko invoca dio....e muori - Antonio Margheriti - 1968

Message  Rex Lee le Lun 16 Aoû - 14:41






Spela Rozin (Sheyla Rozin)








Mariangela Giordano / Claudio Camaso




Freddy Unger



Werner Pochath
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 5135
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 62
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Django la Mort est Là ! - Joko invoca dio....e muori - Antonio Margheriti - 1968

Message  tepepa le Dim 6 Mai - 0:16

Je cite Giré qui cite une Interview d'Antonio Margheriti par Claude Le Dû de janvier 1986; "Nous avons tourné à Rome et aux USA, beaucoup d'extérieurs aux USA et les intérieurs, le décor des deux villes différentes, les scènes de nuit en studio et les scènes de caverne près de Rome".
Curieux, je n'ai pas porté une attention extrême à ce sujet en revoyant le film, mais il me semble n'avoir reconnu que les lieux habituels d'Almeria, aucun extérieur qui semble avoir été tourné aux USA. ???
avatar
tepepa
Léon Klimosky

Messages : 166
Date d'inscription : 13/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Django la Mort est Là ! - Joko invoca dio....e muori - Antonio Margheriti - 1968

Message  JO le Dim 6 Mai - 8:41

Rien n'a été fait aux USA. Lieux de tournage : Rome et environs (dont le village De Laurentiis), Almeria (dont Pechina pour être plus précis).

JO
Sergio Leone

Messages : 4204
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Django la Mort est Là ! - Joko invoca dio....e muori - Antonio Margheriti - 1968

Message  Trinita le Sam 6 Juil - 10:23

Revu et je suis d'accord avec Old Timer, la deuxième vision bien des années après me parait meilleure que la première fois. En effet étant donné que j'ai vu la plupart des films de Harrison je le trouve assez bon dans ce western. Il est sobre, énigmatique, joue sans fioriture et est malin. Mais il est vrai que faire des gros plans sur ces yeux c'est malvenu étant donné qu'il est quand même très myope.
Mais surtout Margheriti film le tout de belle manière avec de très beaux plans et a des idées inventives comme le final dans la grotte où les duels entre Yuma et le Kid.
Bref un film à revoir absolument.

Sinon qui est cet acteur je n'arrive jamais à retenir son nom.Embarassed 



_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5868
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 35
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Django la Mort est Là ! - Joko invoca dio....e muori - Antonio Margheriti - 1968

Message  Sancho Perez le Sam 6 Juil - 10:30

avatar
Sancho Perez
Michele Lupo

Messages : 561
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Django la Mort est Là ! - Joko invoca dio....e muori - Antonio Margheriti - 1968

Message  Trinita le Sam 6 Juil - 11:16

Merci Sancho !!Cool 

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5868
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 35
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Django la Mort est Là ! - Joko invoca dio....e muori - Antonio Margheriti - 1968

Message  Edocle le Jeu 30 Oct - 10:08


_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3567
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 72
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Django la Mort est Là ! - Joko invoca dio....e muori - Antonio Margheriti - 1968

Message  Rex Lee le Jeu 16 Nov - 17:45







Claudio Camaso





Werner Pochath

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 5135
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 62
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Django la Mort est Là ! - Joko invoca dio....e muori - Antonio Margheriti - 1968

Message  kevenz le Ven 17 Nov - 2:35

il existe en blu ray ce film la... je l'ai acheté il y a 1 mois... le prix était un peu trop dispendieux mais bon.
avatar
kevenz
Léon Klimosky

Messages : 126
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 38
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Django la Mort est Là ! - Joko invoca dio....e muori - Antonio Margheriti - 1968

Message  Blondin67 le Dim 2 Sep - 22:08

Quitte à contrarier certains, je ne comprend pas pourquoi certains films suscitent pareil engouement ?
Après tout, une critique peut autant être positive que négative !
Margheriti réalisateur tantôt très inspiré (« Et le vent apporta la violence »), tantôt pas inspiré du tout (« Whisky e fantasmi ») nous livre ici un western en demi-teintes.
Commençons par Richard Harrison. Acteur fadasse dans presque tous les westerns européens dans lesquels il apparaît. Excepté, à ma connaissance, dans « Adios Caballero ». Dans lequel, il faut bien l'avouer, il est très bon.
Heureusement que Leone a tenu tête aux producteurs qui ont tentés de l'imposer sur « Pour une poignée de dollars » ! Le western européen ne serait sans doute jamais devenu ce qu'il a été par la seule présence de Clint.
Le second rôle tenu par Claudio Camaso est, à mon sens, la plus grande faiblesse du film. En effet, par son jeu excessif, cet acteur est bien inférieur à son frère Gian-Maria Volonté.
Il déploie d'ailleurs son cabotinage dans presque chacun de ses rôles à l'écran !
Ici, non seulement, Camaso tente encore de voler la vedette au personnage principal. Mais de plus, par sa composition improbable, il décrédibilise complètement le film. Je songe principalement à la plus mauvaise séquence qui est la poursuite souterraine.
Ajoutez à cela des scènes nocturnes qui passent mal. Je songe à l'échange de coups de feu en ville. Et vous obtiendrez un ouvrage qui aurait mérité bien meilleur traitement.
avatar
Blondin67
Joachim Romero Marchent

Messages : 56
Date d'inscription : 07/04/2017
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec Django la Mort est Là ! - Joko invoca dio....e muori - Antonio Margheriti - 1968

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum