Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  Liko le Lun 12 Avr - 22:29

Voilà un film qui s'est balladé sous divers noms à commencer par "Django prepare ton cercueil" qui est devenu suite au succès de Trinita et de Terence Hill "Trinita prepare ton cercueil". En Italie, même topo "Preparati la bara" est devenu "Viva Django". Ferdinando Baldi à qui l'on doit entre autre "Texas Adios" réalise non pas une suite à Django de Corbucci mais une autre histoire completement differente. Tous les films portant le nom Django par la suite n'auront jamais rien à voir avec l'original, celui-ci est à mon avis le plus proche.
Django (Terence Hill), homme de main et ami d'un politicien ayant comme rêve de devenir Senateur (Horst Frank) se charge d'un convoi rempli d'or pour celui-ci. Mais le convoi tourne au carnage, tous les hommes du convoi ainsi que la femme de Django sont massacrés par une bande de hors la loi venue piller l'or. Malgré une balle qu'il a recu Django reconnait en haut d'une colline son ami chevauchant un cheval et regardabnt la scène à la longue vue. Django a compris...
Cinq années ont passées et Django vide de tout sentiment est devenu un bourreau qui execute les pendaisons de ville en ville. Les pendaisons ne s'avèrent être qu'un leure, Django executent de fausses pendaisons et recrutent les "defunts" criminels condamnés à tord pour l'aider à assouvir sa vengeance en echange d'une réabilitation. Le retour de Django succite la peur et le futur gouverneur aidé de son homme de main (George Eastman) va tout faire pour en finir avec cette histoire qui traine depuis 5 ans. Tentatives de corruption, trahison, argent, rien n'arrêtera Dango dans sa quête vengeresse !!!
Le film est assez bien ficellé dans l'ensemble. D'après la Legende Terence Hill a été choisi pour sa ressemblance avec Franco Nero. Ce qui n'est pas faux quand on voit cette bonne vieille barbe de 3 jours, ce cigare et surtout cette gabardine noire utilisée par Corbucci pour SON Django.
La scène du cimetière est à mon avis presque la seule chose à retenir de ce film : Django qui deterre un cercueil en sort une mitrailleuse et se débarrasse de tous les bandits.
Ferdinando Baldi nous offre là un petit film sans pretentions, assez brouillon dans l'ensemble mais qui se laisse regarder ne serait-ce que pour Terence Hill et sa mitrailleuse. Malheureusement le réalisateur n'arrive pas à rivaliser avec le film de Corbucci, et on est plus en presence d'une mauvaise suite que d'un film au regard nouveau et inovateur. Ah Django quand tu nous tiens...

Liko
Enzo G. Castellari

Messages : 294
Date d'inscription : 07/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  Terma-J le Sam 5 Juin - 13:56

Rien que pour la BO ça vaut le coup de le voir !

La toute dernière scène m'a interloqué, alors qu'il a gardé un visage fermé pendant toute la durée du film, Terence, tout en tenant sa selle avant de monter sur son cheval, lance un dernier regard à la femme dont le mari est mort juste avant, puis la musique du générique "SMILE" se lance, il monte sur le cheval et lâche un léger sourire à cette femme... C'est dingue comme c'est un clin d'oeil anticipé aux personnages qu'il a pu jouer par la suite, je ne sais pas si c'est fait exprès mais alors qu'on quitte le Terence Hill "Django", on découvre le Terence Hill "Trinita" !


Dernière édition par Terma-J le Jeu 12 Aoû - 12:31, édité 2 fois

Terma-J
Francesco Degli Espinosa

Messages : 18
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  Cartman le Sam 5 Juin - 16:59

Je crois que c'est un peu trop capillotracté comme exégèse Laughing

Cartman
Joachim Romero Marchent

Messages : 99
Date d'inscription : 09/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  Edocle le Sam 5 Juin - 19:16






_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3339
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  JO le Dim 6 Juin - 8:48

Dans l'ordre de tournage des premiers westerns italiens de Terence Hill:

-Little Rita
-Dieu pardonne moi pas
-Django, prépare ton cercueil.

JO
Sergio Leone

Messages : 4205
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  Terma-J le Dim 6 Juin - 10:25

JO a écrit:Dans l'ordre de tournage des premiers westerns italiens de Terence Hill:

-Little Rita
-Dieu pardonne moi pas
-Django, prépare ton cercueil.

Ah oui, autant pour moi, bon alors c'est peut-être un clin d'oeil a posteriori !

Terma-J
Francesco Degli Espinosa

Messages : 18
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  Ronald le Dim 6 Juin - 10:59

Etonnant que Gnarls Barkley ait utilisé un extrait de la BO (Nel Cimitero di Tucson, de Gianfranco Reverberi) de ce film pour son titre "Crazy"...

Ronald
Michele Lupo

Messages : 407
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 43
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  Terma-J le Mer 9 Juin - 19:24

Oui, d'ailleurs il faudrait faire un sujet sur les BO de Western samplées par des artistes hip-hop ! Je ne sais pas s'il ya des amateurs de cette musique ici mais c'est toujours intéressant Very Happy

Edit : je vais en créer un dans la section musique tiens !

Terma-J
Francesco Degli Espinosa

Messages : 18
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  Ronald le Mar 10 Aoû - 8:54

Revu cette nuit (à 2h45 sur Raiuno, j'avais oublié de la signaler), ce film se laisse toujours regarder sans pour autant rivaliser avec le Django original. La scène du cimetière est quant à elle toujours aussi jouissive, sans parler de la BO... Very Happy

Ronald
Michele Lupo

Messages : 407
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 43
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  old timer le Jeu 12 Aoû - 7:40


Vu grâce à ce DVD allemand (acheté 5,80 euros sur Amazon.de) bande-son en anglais, mais assez compréhensible (comme c'est du doublage c'est beaucoup plus facile à suivre que les dialogues d'un western US en son direct, la prononciation n'a rien à voir, ici ils articulent!!)

Pas un chef-d'oeuvre absolu, mais pour moi la quintessence du spagh. Tous les éléments sont là !

- générique animé
- superbe chanson en anglais au début qui revient juste à la fin
- un héros aux yeux bleus sans peur et sans reproche qui lorgne autant sur Eastwood que sur Franco Nero (et crédible avec ça- dans les limites du genre, mais on ne pense pas un instant aux pitreries de Trinita)
- scènes d'action nombreuses (2 attaques de fourgon, expéditions punitives sur des fermes, bagarres diverses, passage à tabas du héros, incendie du saloon, mitrailleuse dans le cimetière...) on n'a pas le temps de s'ennuyer !
- des scènes de dialogues pas trop longues et passionnantes grâce à un méchant suave et policé à souhait (Horst Frank) qui pense "acheter" Django pour qu'il renonce à sa vengeance, car il a des ambitions politiques autant que financières (précuseur du Frank joué par Henry Fonda dans "Il était une fois dans l'ouest"?)
- une musique bien troussée, ostensiblement pompée sur le style Morricone qui donne une bonne ambiance à l'ensemble

Sans oublier les qualités propres aux films de Ferdinando Baldi (du moins ceux que j'ai vus) en particulier l'utilisation de décors nombreux et variés qui maintiennent un grand intérêt visuel à l'ensemble du film pendant 1h30. Que ce soit les intérieurs (saloons baroques, chambre d'hotel confortables, grange , église..) et extérieurs (prairie, désert, foret de bouleau, fermes isolées, villes boueuses, etc... On en a plein les mirettes, à aucun moment le film ne "fait" fauché même s'il le fut probablement!)

Le scénario est plein de surprises et rebondissements, dans les limites du cadre imposé de l'histoire de vengeance habituelle. Il y a un effort de vraisemblance, ce qui explique pourquoi j'ai finalement préféré ce film au Django de Corbucci, pourtant beaucoup plus réputé...Le coup des pendaisons bidon pour réunir une bande de truands à sa solde c'est tout de même bien vu! Le Django en question n'a, en tant que personnage, pas grand chose à voir, sinon au niveau des apparences, avec celui de Nero (déjà puisqu'il est marié au début...) mais le coup de la mitrailleuse dans le cercueil à la fin (je ne m'y attendais pas !) permet de raccrocher les wagons avec le film originel. C'est bien joué!

Bref un excellent divertissement dont on se demande pourquoi il ne sort pas en France. Avec Terence Hill à l'affiche, quand même ...


Dernière édition par old timer le Ven 26 Nov - 9:30, édité 1 fois

old timer
Sergio Corbucci

Messages : 980
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  Breccio le Jeu 12 Aoû - 7:56

Old Timer, tu me donnes envie de revoir le film (j'ai le même DVD allemand).
Tiens, puisqu'on évoque la beauté de l'image : n'oublions pas le directeur de la photo, Enzo Barboni, qui fait un travail somptueux.
Comme le dit JO sur un autre fil, le décor servant à la scène finale est également utilisé dans l'un des Trinita (et aussi dans Le Dernier des salauds/Les Pistoleros de l'Ave Maria, si mes souvenirs sont bons).
B

Breccio
Sergio Leone

Messages : 1272
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 62
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  old timer le Jeu 12 Aoû - 8:34

Me souviens pas de scène de cimetière dans "les pistoleros de l'Ave Maria", mais ma mémoire me tahit peut-être ?
En tous cas j'adore ce film aussi , et d'ailleurs c'est grâce à ta critique que je l'ai acheté (un western spaghetti inspiré de la tragédie des Atrides, je ne pouvais pas résister !)

old timer
Sergio Corbucci

Messages : 980
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  JO le Jeu 12 Aoû - 8:42

Le final de On l'appelle Trinita avec les Mormons a été tourné à Camposecco, en Italie. Une partie de Django prépare ton cerceuil (l'attaque du fourgon) et de Le Dernier des Salauds y a été aussi tournée (la rencontre avec le fossoyeur, les montagnes déchiquetées sont à côté de la plaine traversée d'une route blanche).

ce lieu est un des plus fréquentés par le western spaghetti, par ex. la chevauchée dans la neige de Saludos Hombre.

La scènefinale de Django prépare ton cercueil, le ranch au bord de la falaise, c'est aussi un lieu italien que l'on reconnaît dans quelques films comme Wanted.

Le recensement des lieux de tournage italiens a été fait par Carlo Gaberscek dans Il Vicino West, Ribis, 2007.

JO
Sergio Leone

Messages : 4205
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  Breccio le Jeu 12 Aoû - 12:49

Spéciale dédicace à "Tepepa" !
Les petites choses dans Django, prépare ton cercueil !

(A l'occasion d'un énième visionnage passeque j'avais pas envie de bosser...)

Brève apparition de Paolo Magalotti – le candidat malheureux qui provoque Horst Frank en duel dans la première scène et se fait tabasser par Terence Hill.

Quand Django enterre sa femme, il prépare une plaque à son propre nom.

Django (Terence Hill) avec un perroquet sur l’épaule – une image qui revient souvent quand on fait des recherches sur le net.

Le télégraphiste/taxidermiste, c’est Pinuccio Ardia. Appréciez le rouge et le bleu de ses cages.

Un autre petit vieux : Franco Gula, en adjoint du shérif sosie de Kirk Douglas (Franco Balducci).

Django politiquement correct ? Au début, Terence Hill ne fume pas, il suce des bâtons de réglisse, ce qui l’empêche d’ailleurs d’embrasser sa fiancée. Etait-il trop timide ?

Un des rares films où l’omniprésent Giovanni Ivan Scratuglia (CSC) est identifiable sans ambiguïtés : c’est lui qui joue Wallace, le type qui se fait descendre par José Torres mais a le temps de gagner la ville dans l’espoir de prévenir Django, sauf que c’est les méchants (Andrea Scotti et – peut-être ! – « Jhon Bryan » qui l’interceptent avant).

Oui, « Jhon Bryan », rappelez-vous, le presque-sosie de George Eastman dans Quand je tire c’est pour tuer – je crois bien l’avoir reconnu ici. Donc, ce n’est pas George Eastman. Son petit frère ?

Le gag avec le revolver (l’horloge affiche 1h13 de film) : ah ! que ça m’a réjoui la première fois que je l’ai vu ! Jubilatoire.

La première fois que j’ai vu ce film, je croyais voir un « Trinita » (jamais entendu parler de « Django »). Donc, la scène dans le cimetière, avec Terence Hill déterrant une mitrailleuse-surprise pour décaniller les méchants, je vous laisse imaginer le choc !

Bravo à l’actrice interprétant la femme de José Torres – Barbara Simon, si j’ai bien compris. Elle est impeccable.

Breccio a dit... ah! mais vous la connaissez déjà.

B.


Breccio
Sergio Leone

Messages : 1272
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 62
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  old timer le Jeu 12 Aoû - 19:58

J'ai vérifié en rentrant du boulot, et c'est bien ce que je craignais...

A 1h13 la "scène du révolver" dont tu parles comme d'un excellent gag m'apparait à moi sans aucune dimension comique. Dès la première vision elle m'avait choqué, et me choque encore aujourd'hui : c'est une scène d'utra-violence assez radicale, comme on n'en voit l'équivalent nulle part à l'époque ni dans le western US ni dans le polar.

Le genre de scène qui me permet de mieux comprendre les jérémiades des critiques de l'époque daubant sur la violence insupportable dans les westerns spaghettis! Je trouvais qu'ils exagéraient...Effectivement dans la plupart des films les mecs tirent assez loin de leur cible, ça ne fait pas le même effet. C'est une violence distanciée, acceptable, on s'y habitue vite . Mais dans aucun autre spagh je n'ai encore vu ça, tirer par surprise sur un type , en plein visage et à bout portant.

Un gag ? Pourquoi est-ce que je devrais y voir un gag ? Un effet de surprise certes mais ça n'en diminue pas la violence, au contraire: ça n'a rien de drôle en ce qui me concerne . Question de sensibilté personnelle sans doute... Car dans ce film très sérieux, où sont les autres gags ? La tonalité de ce film est assez violente (passage à tabac de Django, mitraillage à la fin..) On n'est pas dans un Trinita, d'ailleurs chez Trinita il n'y a pas de morts, on distribue des baffes.

J'imagine que tu pourrais sans doute faire la comparaison avec la scène fameuse où Indiana Jones abat un guerrier arabe qui le provoque avec son sabre (dans "les aventuriers de l'arche perdue, séquence égyptienne) Mais si c'est drôle dans le Spielberg c'est que l'adversaire d'Indy est abattu (et vu) de loin, il apparait 10 secondes et il meurt, il est donc réduit à une poupée mécanique, un objet sans personnalité. Rien de tel dans ce Django où le tueur est réellement présent dans la séquence; et il est abattu au corps à corps ce qui accentue la violence par la proximité. Ce n'est plus une marionette qui tombe mais un homme qui est abattu.

Enfin bref cette fois là Breccio, je ne te suis pas .... J'ai sans doute une vision moins ludique, plus "premier degré" des films. Peut-être que c'est parce que j'en ai vu beaucoup moins, je suis moins blasé pour l'instant ?

old timer
Sergio Corbucci

Messages : 980
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  Breccio le Jeu 12 Aoû - 21:38

Holà, Old Timer, on se calme !
Là où je vois un gag, c'est dans le geste de Django, qui tend son revolver en le tenant par le canon, comme pour le rendre à son adversaire, et le fait pivoter pour tirer alors qu'il le tient "la tête en bas". C'est peut-être rebattu, comme manoeuvre, mais c'était la première fois que je la voyais au cinéma.
Dans mon esprit, pas de "gag" parce qu'il descend une victime -- et d'ailleurs, ce n'est pas une victime, c'est une brute engagée pour l'éliminer et qui l'a déjà fait malmener par ses complices à cheval.
B

Breccio
Sergio Leone

Messages : 1272
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 62
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  old timer le Jeu 12 Aoû - 21:44

Effectivement, le geste est inédit, surprenant, moi non plus je ne l'avais jamais vu ! Mais le coup de feu en pleine face moi ça me glace, j'y peux rien c'est comme ça...

Cela dit ne t'en fais pas je garde mon calme, "no hard feelings" comme disent les ricains, juste une légère divergence de vue, pas de quoi fouetter un chat !

old timer
Sergio Corbucci

Messages : 980
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  Personne le Mer 8 Juin - 20:28

Vu! C'est du bon spagh qui surfe sur le succès de Django. Le nom du héros, le passage à tabac obligé, le cercueil ou est planquée la mitrailleuse... L'originalité vient que notre héros, traumatisé par la mort de sa femme, va chercher à se venger en devenant bourreau et en sauvant de la potence certains individus pour s'en faire une armée à sa solde. Son seul but, se venger du commanditaire... L'impeccable et froid Horst Frank!

Pas une once d'ennui, le petit coup du revolver et du tir dans la tronche What a Face , un Terence Hill au jeu tout en retenu, quelques décors sympa comme cette colline constellée de tombes, ce village en feu... Ça mériterait bien une belle sortie DVD. Cool

Le cast imdb:

Terence Hill ... Django
Horst Frank ... David Barry
George Eastman ... Lucas
José Torres ... Garcia
Pinuccio Ardia ... Orazio
Guido Lollobrigida ... Jonathan Abbott (as Lee Burton)
Andrea Scotti
Barbara Simon ... Mercedes
Spartaco Conversi
Luciano Rossi (as Edward G. Ross)
Franco Balducci
Angelo Boscariol
Gianni Brezza
Omero Capanna
Remo De Angelis
Lucio De Santis
Giovanni Di Benedetto (as Gianni De Benedetto)
Adriana Giuffrè
Franco Gulà
Paolo Magalotti
Angela Minervini
Giovanni Ivan Scratuglia ... Pat O'Connor (as Ivan Scratuglia)
Roberto Simmi ... Wallace
Valerio Tordi
Eugene Walter

Le final dans le cimetière...

_________________

Personne
Sergio Leone

Messages : 6293
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 48
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  Personne le Mer 8 Juin - 20:30

La Bande annonce :


_________________

Personne
Sergio Leone

Messages : 6293
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 48
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  Trinita le Mer 8 Juin - 21:19

Un des premiers spagh hors Léone que j'ai vu et il fait toujours partie de mes chouchous il suffit de voir mon avatar. Very Happy
Et je suis d'accord pour une belle édition dvd. Le film le vaut largement et Terence Hill c'est vendeur en plus. Very Happy

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)

Trinita
Sergio Leone

Messages : 5323
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 33
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  old timer le Dim 24 Juil - 18:38

Revu cet aprèm' et pour la 1ère fois en VF, donc sûr d'avoir tout compris, je continue à adorer ce film sans prétention mais d'excellente facture, au point de le préférer au "Django" de Corbucci !

Il me semble bien représenter le haut niveau de qualité du western européen moyen, loin des sommets Léoniens évidemment, mais bien supérieur à quantité de films fauchés ou bâclés qui ont vite pourri la réputation du genre...

old timer
Sergio Corbucci

Messages : 980
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  keomatouko le Ven 12 Aoû - 16:10

j'avoue que j'aurais bien aimée assisté à la projection de se film le 29 juillet dernier à la cinématheque de bercy,non pas qu'il fait partie de mes préferé,mais il se trouve que je possede une VHS procuré sur price,mais une image diablement mediocre,tellement mediocre que j'ai jamais pu y aller plus loin que les 20 premiére minute du film.justement,le debut du film ma un peux agassé,à savoir cette precipitation de la part du realisateur BALDI à vouloir envoyer les trompéte et passer tout de suite au duel, Evil or Very Mad Evil or Very Mad j'ai trouvéé ça trés naif,mais enfin! il faut bien voir le film dans de bonne condition et que surement, c'est un film plaisant.tout ca pour dire que leone avait bien raison,beaucoup de realisateur allait trop vers le western sandwilch que de vrai film sbagh.la ruéé vers l'or disait, et cette phrase ma vraiment unterpeler,à savoir que c'est encore valable de nos jours,surtout dans le milieux de la musique.

django prepare ton cercueil..
trinita prepare ton cercueil.
quoi dautre encore? Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad


le frique! c'est vrai,en peux en mettre plein dans un cercueil..


Dernière édition par keomatouko le Mer 6 Fév - 20:58, édité 2 fois (Raison : pas bon)

keomatouko
Enzo G. Castellari

Messages : 258
Date d'inscription : 23/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  Horace Pinker le Lun 22 Aoû - 21:13

Un de mes Westerns Italien préféré Cool
Je viens de le voir dans pas mal d'éditions afin de me bidouiller une version potable.
Et le plus beau master reviens au Dvd Allemand récemment sorti.
Par contre c'est une version super courte ou toutes les scènes de violences on sauté,
même la plupart des coup de poings ou pied dans la tronche et surtout à la fin
Spoiler:
Frank Horst est épargné, on le voit s'échapper à cheval et hop on passe au plan où Django dit au revoir à la sénorita!

Sinon le Dvd Allemand qui contient la version Anglaise est un chouïa moins net mais au moins il est intégrale.

La Vhs Rene Chateau est quasi intégral mais recadré et le son est assez pourri les passages coupés sont les moments où l'on devait entendre le nom de Django.

Enfin,le master qui est utilisé pour les passages tv en france sur les chaines du satellite à une colorimétrie très orangé mais contient les passages ou l'on nomme Django et est en version intégrale.

Pas vu les dvd italiens ni japonais par contre.





Horace Pinker
Michele Lupo

Messages : 496
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 39
Localisation : Seine et marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  JO le Sam 7 Avr - 21:28



Une belle affiche de Renato Casaro.

JO
Sergio Leone

Messages : 4205
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  Rex Lee le Dim 29 Avr - 7:46










_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4350
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Prepare ton Cercueil (Preparati la Bara - Viva Django) - 1968 - Ferdinando Baldi

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum