Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Shopactif


Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland


DJURADO –1966- Giovanni NARZISI

Mar 6 Avr - 22:17 par Edocle

1966
DJURADO – Giovanni NARZISI

Voilà le style de western que j’adore !
La version italienne est bouclée en 73 minutes ! Pas de fioriture, que de l’utile !
Et cerise sur le gâteau, un film de seconds couteaux, mais quels seconds couteaux !
En bref il n’y a rien à jeter !

En 1966 on tourne du western à tout va, et chacun peut avoir sa chance. Pour celui-ci on confie à un chef opérateur Giovanni Narzisi, la réalisation, la mise en scène et l’histoire. Il participera à l’écriture du scénario. Sous le pseudo. de John Farrell, il ne tournera que deux films. L’autre est un gallio peu connu !
Pour incarner le héros, on va aller chercher un jeune comédien, Dante Posani (Montgomery Clark) blond, bronzé à souhait qui est apparu l’année d’avant dans un Maciste. Une vague ressemblance avec Peter Lee Lawrence et c’est parti !
Comme il faut bien des valeurs sûres, Luis Induni va tenir le rôle du notable bien salaud qui tient la ville sous sa coupe ! Il est aidé de Rick Boyd son homme de main !
Et pour les belles, on s’entoure de Margaret Lee et de Scilia Gabel ! Du plaisir pour les yeux !
Le tout est joliment emballé par une musique originale de Gianni Ferrio avec de bons coups de guitare. Gianni Meccia, y interprète la chanson « Solo il vento io Sal » comme le veut son rôle de chanteur de saloon.

L’histoire : simple ! Une ville, deux saloons.
L’un est tenu par le salaud local et ses hommes de mains. Pour gagner plus de fric, ils ont éliminé la concurrence et buté le propriétaire du second. Ne reste que la chanteuse parisienne et son accompagnateur de guitariste. Elle est l’héritière de ce saloon, mais impossible d’ouvrir, le salaud veille et fait fuir les clients !
Débarque le jeunot, yeux bleus, bronzage et sourire, pistolets et jeu de cartes à la main, il reste en arrêt devant la belle et devinez se qui se passe…
Oui ? Vous avez pigez ? C’est ça ! Mais voilà, il y a des rebondissements et des coups fourrés, je ne vous dis que ça !

Pour le voir, ce n’est pas facile ! La version italienne est passée à la TV. Bonne copie numérique, qualité de capture moyenne. Je ne connais rien de la version anglaise. Dans le fond d’une cave il existe une version française.

Tiens un truc amusant et original : une démonstration de tir au pistolet sur lancers de bouteilles, de dos et commandés par un accord de guitare. Pas facile à expliquer, mais c’est pour vous mettre l’eau à la bouche…

Rien de plus simple, que du bonheur !

Amicalement E.
pirat pirat

Commentaires: 4

Statistiques
Nous avons 385 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est cuchillo

Nos membres ont posté un total de 48171 messages dans 8327 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 73 le Mar 20 Déc - 14:22