Dans le brume électrique, Bertrand Tavernier, 2009.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans le brume électrique, Bertrand Tavernier, 2009.

Message  JO le Mar 6 Juil - 9:34

Entre deux Bonus pour Sidonis ou Wild Side Wink ,Bertrand Tavernier a encore le temps de réaliser quelques films.

Ce thriller efficace, moite et inquiétant, tourné sous la chaleur étouffante de Louisianne (souvent exploitée dans le polar, tant au cinéma qu'en littérature) est une excellente surprise. Du vrai cinéma, avec une très belle utilisation du Scope et des lumières (construites), ce qui devient rare, tant l'usage du Scope se banalise en agrandissement téléfilm de nos jours.

La photographie de Bruno de Keyser, collaborateur coutumier de Tavernier, extrêmement travaillée dans la couleur (là aussi cela devient rare) d'une façon narrative, est une des grandes qualités du film. On n'oublie pas non plus Autour de Minuit, donc l'attention très grande portée à la musique. Cela fait longtemps que je n'ai pas revu Coup de Torchon, mais je trouve que ce dernier film évoque, par sa trame touffue, bien mieux Jim Thompson et tout cet univers glauque, par l'ambiance étouffante, que ne l'avait fait Coup de Torchon, qui transposait 1275 âmes dans la France coloniale (parcequ'au fond , une vision des personnages un peu trop mécanique, trop démonstrative, mettant à distance le spectateur). Ceux qui connaissent les polars sudistes avec Newman comme(Le toile d'Arraignée) ou encore Angel Heart, y trouveront du grain à moudre (le fantôme sudiste, c'est aussi un Wink à Le Vent de la Plaine, de Huston.... )

Et une exceptionnelle interprétation, qui porte les ambiguités film, de Tommy Lee Jones.

Disponible à petit prix chez TF1.


JO
Sergio Leone

Messages : 4204
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans le brume électrique, Bertrand Tavernier, 2009.

Message  Breccio le Mar 6 Juil - 9:56

Je plussoie. Visuellement, c'est somptueux.
Quelques réserves sur le scénario : comme bien souvent lorsqu'on adapte un roman policier en film, seul le squelette de l'intrigue est conservé et, du coup, la résolution n'est guère surprenante. Ce qui fait la valeur des grands romans policiers, à mon avis, ce sont les méandres de l'intrigue plutôt que la résolution de l'énigme, et, pour adapter fidèlement un roman polar contemporain, il faudrait des films de six heures.
B.
avatar
Breccio
Sergio Leone

Messages : 1275
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 62
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans le brume électrique, Bertrand Tavernier, 2009.

Message  MARCHAND le Mar 10 Mai - 7:22

Vu.Bien d'accord avec ce qui est déjà écrit.Ce polar d'ambiance est un régal, reposant dans cet univers cinématographique agité. Wink
avatar
MARCHAND
Sergio Leone

Messages : 5472
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans le brume électrique, Bertrand Tavernier, 2009.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum