Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino

Aller en bas

Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino Empty Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino

Message  old timer le Mar 27 Aoû - 11:11

Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino Images13

Résumé Wiki:

Rick Dalton – star déclinante d'une série télévisée de western – et Cliff Booth – sa doublure de toujours – assistent à la métamorphose artistique d'un Hollywood qu'ils ne reconnaissent plus du tout en essayant de relancer leurs carrières. De plus, en plein été, le 9 août, Hollywood sera à jamais marqué par un fait divers barbare : l'assassinat de l'actrice Sharon Tate enceinte de 8 mois, épouse du cinéaste franco-polonais Roman Polanski et voisine de Rick Dalton, ainsi que de ses amis dans sa villa, par les disciples du gourou Charles Manson.

Leonardo DiCaprio (VF : Damien Ferrette ; VQ : David Laurin) : Rick Dalton
Brad Pitt (VF : Jean-Pierre Michaël ; VQ : Alain Zouvi) : Cliff Booth
Margot Robbie (VF : Diane Dassigny ; VQ : Catherine Brunet) : Sharon Tate
Emile Hirsch (VF : Benjamin Jungers ; VQ : Louis-Philippe Berthiaume) : Jay Sebring
Margaret Qualley (VF : Kelly Marot ; VQ : Ludivine Reding) : Pussycat
Timothy Olyphant (VF : Anatole de Bodinat ; VQ : Patrice Dubois) : James Stacy
Julia Butters (VF : Jaynélia Coadou) : Trudi Fraser
Austin Butler (VF : Julien Allouf ; VQ : Xavier Dolan) : Charles « Tex » Watson
Dakota Fanning (VF : Audrey Sourdive) : Lynette « Squeaky » Fromme
Bruce Dern (VF : Georges Claisse) : George Spahn
Mike Moh (en) (VF : Adrien Solis ; VQ : Nicholas Savard L'Herbier) : Bruce Lee
Luke Perry (VF : Lionel Tua) : Wayne Maunder
Damian Lewis (VF : Jérémie Covillault) : Steve McQueen
Al Pacino (VF : José Luccioni ; VQ : Marc Bellier) : Marvin Schwarz
Kurt Russell (VF : Philippe Vincent) : Randy / le narrateur

Vu hier en salles.

Assez jubilatoire dans la mesure où je ne me suis pas ennuyé une seconde malgré la lenteur, les digressions habituelles... et que j'ai été vraiment épaté par la reconstitution visuelle et sonore de l'époque (décors, costumes, musiques, extraits de films etc...) et enchanté par les deux personnages joués par DiCaprio et Pitt, leur carrière et le fait qu'ils sont les voisins de Roman Polanski dans Cielo Drive, à  L.A. en 1969.

Sharon Tate est également bien campée par Margot Robbie et est même assez émouvante en jeune actrice pas très connue s'émerveillant encore de se voir à l'écran - scène où elle va au cinéma  voir  le dernier "Matt Helm" avec Dean Martin, film dont nous avions parlé ici:
http://western-maniac.forum-pro.fr/t8435-matt-helm-regle-son-comte-the-wrecking-crew-1968-phil-karlson?highlight=helm

Maintenant il faut bien dire que le propos de Tarantino ne plaira pas à tout le monde, puisqu'il persiste dans une vision totalement ludique et décomplexée de l'Histoire qu'il n'hésite pas à réécrire une fois de plus totalement. Mais comme l'indique le titre, ce n'est pas la réalité, c'est un conte; alors tout est permis !
Spoiler:
le truc qu'on lui reproche le plus concerne bien entendu la fin montrant la fameuse nuit de l'assassinat de Sharon Tate... qui n'aura ici pas lieu puisque les méchants hippies de Manson sont "interceptés" par nos deux héros et s'en prendront plein la gueule... et pas au sens figuré!  Une version rêvée et consolatoire de la célèbre tragédie hélas bien réelle

Une autre raison de le voir est l'hommage continuel de Tarantino au western spaghetti dans le film:

...mais là je suis assez déçu par  un manque de cohérence assez curieux.... L'acteur joué par Dicaprio part six mois  en Italie tourner 3 ou 4 films de genre là-bas: de ces films on ne verra malheureusement que les affiches (bien dans le style de l'époque) !
Par contre on voit des extraits d'une série western en noir et blanc des années 50 où Tarantino glisse des scènes hommage au spagh (ex: scène où le héros flingue 5 bandits en 3  secondes comme Eastwood dans "pour une poignée de dollars") qui sont impensables à la télé américaine à cette époque.

Idem on voit DiCaprio en 69 jouer le bad guy dans un épisode de série télé US et c'est filmé comme du Leone, les figurants sont tous des mexicains hirsutes... ces images seraient bien à leur place pour  un tournage à Almeria mais sur un plateau américain j'ai des doutes. Je sais qu'en 69 le spagh est déjà connu aux USA mais son influence commence à peine sur le cinéma, alors pour lé télé, je demande à voir!

Bref, Tarantino s'est fait plaisir, mais son manque de rigueur historique transpire même dans le domaine de l'histoire de cinéma, ce qui est dommage de la part d'un cinéaste réputé "cinéphile"! Mais c'est une objection que seul un autre cinéphile songerait à faire, je doute que le grand public trouve à y redire!


Dernière édition par old timer le Mer 28 Aoû - 10:59, édité 3 fois

old timer
Sergio Leone

Messages : 1419
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino Empty Re: Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino

Message  Personne le Mar 27 Aoû - 13:19

Bien pris mon pied également devant cette uchronie bienvenue(ce final Shocked Laughing Laughing Laughing ).
On s’aperçoit après coup que la filmo de McQueen est bien plate après cet événement, il n'a jamais voulu relancer sa carrière en Europe par exemple préférant vivre de ses passions(le sport automobile et sans doute les femmes Cool ). Bruce Lee en prend aussi pour son grade, sa fille n'étant pas heureuse du traitement qu'en a fait Tarantino. J'imaginais pourtant Tarantino ultra fan de Lee... Cool

_________________
Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino Cinemascope
Personne
Personne
Sergio Leone

Messages : 6571
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 51
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino Empty Re: Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino

Message  old timer le Mar 27 Aoû - 14:05

On aurait pu le penser mais... faut croire que sa personnalité ne lui plait pas (bien qu'il ne l'ai pas connu en vrai)

"Bruce Lee était ce genre de type arrogant, explique le réalisateur. La façon dont il parlait, je n’en ai pas beaucoup rajouté au final. Je l’ai entendu dire ce genre de choses, pour avoir cet effet-là. Si les gens affirment qu’il n’a jamais dit qu’il aurait pu battre Mohammed Ali… Ben, il l’a dit. Pigé ? Non seulement il l’a dit, mais sa femme, Linda Lee, le dit également dans sa première biographie que j’ai lue. Elle a vraiment écrit ça noir sur blanc."
(conférence de presse du 13 août)

Quand au fait que Brad Pitt le batte les doigts dans le nez, bon là c'est de la fiction, du pur nawak cette scène - comme pour la fin du film:  tout est possible !

Par contre l'apparition de McQueen m'a paru totalement anodine dans le film (mais Damian Lewis est assez crédible, il y a une vraie ressemblance physique)! Sur sa carrière je te trouve sévère, il reste encore "Reivers"(très joli film sur le Sud)   "Guet-apen" "La tour infernale", "Papillon" : il tourne moins  peut-être mais ce n'est pas rien ! Bon on peut oublier "Le Mans" en effet... le docu sur le tournage est bien plus passionnant à voir je le conseille à tous ("The Man and Le Mans")

old timer
Sergio Leone

Messages : 1419
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino Empty Re: Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino

Message  Personne le Mer 28 Aoû - 10:44

Oui La Tour Infernale, un film catastrophe avec casting de retraités, reste le Peckinpah et le Schaffner, mais ont-ils eu du succès à part chez les cinéphiles? Bien maigres années 70 quand même. Pas encore vu the Reivers et pourtant ultra fan de McQueen que Damian Lewis incarne bien.... à part cette coupe de cheveux... What a Face

En effet la personnalité de Bruce Lee était comme ça. Wink

_________________
Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino Cinemascope
Personne
Personne
Sergio Leone

Messages : 6571
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 51
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino Empty Once Upon a Time… in Hollywood (2019)

Message  Blondin67 le Lun 9 Sep - 0:05

La plupart des amateurs de cinéma de genre des années 60 à 80, ne me semblent pas tellement clients du cinéma de Mister Tarantino.
Je me trompe ?
Dans mon cas, çà passe ou çà casse !
Mes préférés dans l'ordre :
« Django Unchained »
« Kill Bill » vol.1 et 2. (Un troisième opus serait en préparation ?)
ET « Reservoir Dogs ».
Plus en bonus le scénar de « True Romance ».

Voici donc le nouvel opus du « Maître du recyclage » ! (Voyez ce qualificatif comme bon vous plaira... Pour ma part, c'est autant péjoratif que valorisant selon le film).

J'étais dubitatif. Or, des collègues  m'ont bien « vendu » son 9ième long métrage.
« Les acteurs sont parfaits, on ne voit pas le temps passer, à la fin on en redemande encore, c'est bourré de clins d’œil au cinéma qu'il affectionne, même quand c'est tendu c'est marrant, l'histoire coule comme du « petit lait »malgré la durée (2h40), la BO est excellente, les décors font authentique, etc ».
Comment se refuser une séance après pareils éloges ?
Dont acte !

Je vous résume brièvement l'histoire :
La toile de fond est la suivante. Nous sommes en 1969, Charles Manson et sa bande de dégénérés font des ravages dans la région de Los Angeles.
Un acteur de série télévisée (Leonardo Di Caprio) se voit sa côte de popularité chuter. En concertation avec son ami et confident, un cascadeur qui est également sa doublure (Brad Pitt), il accepte la proposition d'un producteur (Al Pacino) pour aller tourner des westerns en Italie sous la direction d'un certain ... Sergio Corbucci. Dont je cite « c'est le second plus grand réalisateur de westerns européens de tous les temps ».
Ceci n'est qu'un des aspects du film. Il y en a beaucoup d'autres.
Par exemple, Roman Polanski et Sharon Tate ont pour voisin Rick Dalton, le personnage interprété par Di Caprio. Tiens ! Tiens !
Je m’arrêterai là pour les présentations.

Revenons à nos « éloges » de l'introduction. Tout est absolument … VRAI !
Pour la première fois, j'ai l'impression de rentrer dans un film de Tarantino en tout points maîtrisés. C'est sobre, efficace et sans bavure.
J'ai osé dire « sans bavure » ?
SAUF La fin qui, dans son approche, est tout à fait incohérente avec le restant.
Sans rien vous révéler, cela tient du « grand-guignolesque » !!!
Notre cher réalisateur me donne l'impression de s'être senti obligé, vis-à-vis de ses fans et en référence à ses films précédents, de faire du Tarantino pur et dur.
Ce « dérapage incontrôlé » est d'autant plus regrettable qu'il était bien parti pour faire sa meilleure œuvre à ce jour. Et prendre le contre-pied avec tous ses détracteurs.
Ce ne sera pas encore pour cette fois.
Rideau Quentin !
Blondin67
Blondin67
Léon Klimosky

Messages : 112
Date d'inscription : 07/04/2017
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino Empty Re: Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino

Message  old timer le Lun 9 Sep - 8:33

Merci pour ton avis, très intéressant, mais pourquoi ne pas le mettre ici :
http://western-maniac.forum-pro.fr/t8812-once-upon-a-time-in-hollywood-2019-quentin-tarantino

old timer
Sergio Leone

Messages : 1419
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino Empty Re: Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino

Message  Edocle le Lun 9 Sep - 9:10

old timer a écrit:Merci pour ton avis, très intéressant, mais pourquoi ne pas le mettre ici :
http://western-maniac.forum-pro.fr/t8812-once-upon-a-time-in-hollywood-2019-quentin-tarantino

Sujet fusionné
Amicalement
Edocle

_________________
Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino Titanu10Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino Mini10
Edocle
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3598
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 73
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino Empty Re: Once upon a time... in Hollywood - 2019 - Quentin Tarantino

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum