Mandingo - 1975 - Richard Fleischer

Aller en bas

Mandingo - 1975 - Richard Fleischer

Message  Personne le Ven 11 Jan - 14:58



James Mason as Warren Maxwell
Susan George as Blanche Maxwell
Perry King as Hammond Maxwell
Richard Ward as Agamemnon
Brenda Sykes as Ellen
Ken Norton as Mede
Sylvester Stallone as Villager (uncredited)

Synopsis
En 1840, Maxwell, un riche propriétaire de Louisiane, oblige son fils Hammond à épouser Blanche, sa cousine, pour conserver la pureté génétique de son clan. Découvrant que sa femme n'est pas vierge, Hammond la délaisse et entame une liaison avec Ellen, une jeune esclave... entre temps Hammond achète un esclave pour les combats entre esclaves...Un Mandingo

Mais quel brûlot, mais quel brûlot!!! 12 Years a Slave fait pale figure comparer à ce film qui ne nous épargne rien et qui semble empreint de réalisme. On est loin d'Autant en emporte le vent comme le souligne Thoret dans la présentation. Ici pas d'éclairages de studio, les scènes en intérieurs sont sombres, pas de scope non plus, le sud ne fait pas rêver, surtout pour les noirs ou les blancs les élèvent comme si ils élevaient des lapins!
Langage cru, nudité, combat jusqu'à la mort, esclavage, sex, tortures... Le film va très très loin dans la folie!

L'édition est en plus bardée de supplément dont une interview de James Mason, en français SVP! Par contre pas de VF, juste la VOSTF, mais le film était encore inédit par chez nous, alors!

_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6516
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 50
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mandingo - 1975 - Richard Fleischer

Message  old timer le Ven 11 Jan - 16:04

Je l'ai vu et c'est vrai que c'est une claque.

La description de la vie dans le Sud est sans fioritures et laisse loin derrière tous les films essayant de traiter de l'esclavage. Tout y est sordide et triste, tant cette réalité gangrène tous les rapports humains, y compris entre blancs même compatissants comme le fils de famille joué par Perry King. Ses rapports avec sa fiancée (Susan George) également, sans parler de son "péché originel" avec son frère: l'auteur du roman a bien chargé la barque, montrant des supposées élites sociales complètement corrompues et dégénérées, et osant traiter le côté sexuel de la domination des maîtres (qui ont tous une maitresse noire pour le sexe et une femme blanche pour la galerie). Sans parler des  combats d'esclaves qui sont bien moins héroiques que chez Tarentino...

Le film fut un gros succès aux USA dans le contexte de la Blaxploitation et eu même une suite ("Drum") avec le même personnage incarné par Ken Norton!




old timer
Sergio Leone

Messages : 1319
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum