The Return of Jack Slade . 1955. Harold Schuster.

Aller en bas

The Return of Jack Slade . 1955. Harold Schuster.

Message  Rex Lee le Ven 31 Aoû - 6:18




Jack Slade Jr., le fils du pistolero (qu'il n'a pas connu), abandonne ses études de droit, rencontre par hasard un agent de la Pinkerton qui lui propose de travailler pour la célèbre agence. Il va devoir infiltrer la Horde Sauvage afin de mettre un terme à ses agissements. Pour ce faire, il se rend au"Trou dans le mur", le repaire des hors-la-loi...


Même si ce western est beaucoup plus "sage", beaucoup plus classique dans la forme et dans le fond que"Jack Slade le damné", il n'en est pas moins plaisant. Il y a pas mal de péripéties tout au long de cette histoire qui tient la route jusqu'au final, particulièrement réussi.

Quelques éléments de ce film m'ont troublé: cela commence par une séquence dans une salle de classe où un prof d'adresse à ses étudiants, le héros quitte l'université pour l'Ouest, il y a un agent de la Pinkerton, La Horde Sauvage, le repaire de la Horde au milieu des rochers où les hors-la-loi chantent et dansent avec celles qui vivent là...Il ne m'en fallait pas plus pour rapprocher ce western de celui de Sollima. Rapprochement osé, peut-être, mais ce western m'a fait penser plus d'une fois au "Dernier face à face".


Les acteurs principaux:



John Ericson est Jack Slade jr / Mari Blanchard est Texas Rose/  Neville Brand est Harry Sutton (les deux derniers sont des membres de La Horde Sauvage)


Dans un rôle secondaire, il y a:



Angie Dickinson qui incarne Polly.




Le final:






_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 5101
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 62
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Return of Jack Slade . 1955. Harold Schuster.

Message  old timer le Ven 31 Aoû - 15:26

"Quelques éléments de ce film m'ont troublé: cela commence par une séquence dans une salle de classe où un prof d'adresse à ses étudiants, le héros quitte l'université pour l'Ouest, il y a un agent de la Pinkerton, La Horde Sauvage, le repaire de la Horde au milieu des rochers où les hors-la-loi chantent et dansent avec celles qui vivent là...Il ne m'en fallait pas plus pour rapprocher ce western de celui de Sollima. Rapprochement osé, peut-être, mais ce western m'a fait penser plus d'une fois au "Dernier face à face".
Très intéressant !
Ce fut peut-être un vraie source d'inspiration pour les auteurs italiens (puisque le film est sorti en Italie à l'époque, voir l'affiche!) car la présence des mêmes éléments narratifs (si originaux dans le western) n'est sans doute pas une coïncidence! Et ça n'enlève rien au Sollima qui est génial. C'est courant, la réappropriation de modèles préexistants - comme Sturges puis Leone reprennent Kurosawa ! En tous cas ça donne envie de le voir...

old timer
Sergio Leone

Messages : 1241
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum