Thésée Et Le Minotaure - Teseo contro il minotauro - Silvio Amadio 1960

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Thésée Et Le Minotaure - Teseo contro il minotauro - Silvio Amadio 1960

Message  Hombre le Dim 23 Avr - 16:50

" />
Parmi mes souvenirs d'enfance les plus marquants figure ce Thésée contre le Minotaure.
Je me souvenais d'un héros athlétique crédible et de la mâchoire de la bête mi-homme, mi-taureau...mais surtout du cri sourd du monstre qui hanta mon imaginaire.
De là viens ma déception lorsque je découvre à nouveau ce film, grâce à l'aimable collaboration d'un chercheur infatigable du labyrinthe Internet. Merci à lui. Wink

Je disais donc que le film...où plutôt la bête, a mal vieilli avec sa miteuse peau d'ours qui nous fait plus penser à un bison/gorille plutôt qu'à un taureau de Crête...même si parfois un cadrage plus serré, un découpage plus rapide et un éclairage à la Bava créait l'illusion voulue pour un court instant.
Il faudra être patient, car cette créature ne sera vue qu'à la toute fin, après moult affrontements physiques, intrigues de palais et spectacles de danses, comme il se doit dans ce genre de productions. What a Face
" />
Parlant d'affrontements, il seront le lot du héros et de son compagnon de toujours Démétrio, interprété par Rick Battaglia. Pour le rôle de Thésée le "demi-Dieu", la production misa sur un vrai héros et quasi légende du sport Bob Mathias. Véritable dieu du stade de son vivant grâce à des exploits olympiques au décathlon; à presque 18 ans il fut le plus jeune champion de l'histoire olympique.
Il fera la démonstration éloquente de ses talents de lutteur, lanceur de javelot et disque, en plus de nager jusqu'à la déesse Amphitrite (Suzanne Loret), ce grâce à l'aide des sœurs de celle-ci, les Néréides.
Car il faut bien l'avouer, les personnages du mythe sont tous présents dans cette histoire, si ce n'est quelques légères modifications pour la continuité du récit...et l'utilisation de "stock shots" pour les scènes avec beaucoup de figurants. What a Face
" />
Bref, jolis décors et honnête spectacle dans les normes plaisantes qui justifient la redécouverte de ce film.

Côté DVD, il y a l'Espagne
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1653
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum