Les Bijoutiers du clair de lune. 1957. Roger Vadim.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Bijoutiers du clair de lune. 1957. Roger Vadim.

Message  Rex Lee le Sam 27 Fév - 18:14





En Andalousie, Ursula arrive chez sa tante Florentine Ribera au moment où Lambert, un gars du village, vient provoquer le comte Ribera qu'il tient pour responsable du suicide de sa sœur.

Ribera tente de violer Ursula, laquelle  est très attirée par Lambert qui, lui, s'intéresse plus à la tante Florentine dont il devient l'amant. (Je ne sais pas si je suis clair...) Surpris par Ribera, Lambert le tue. Il pourrait plaider la légitime défense si la veuve acceptait de témoigner. Or, Florentine s'est aperçue que Lambert commençait à s'intéresser de plus près à Ursula et elle laisse la police l'arrêter. Ursula vient en aide à Lambert et ils vont se réfugier dans les collines que l'on a vues par la suite dans de nombreux westerns.




Sur le papier, ça parait pas mal.
Sur pellicule, c'est une autre histoire.
Le cinéma de Vadim n'a jamais été ma tasse de thé. Je le trouve ennuyeux du fait des sujets traités qui ne m'intéressent pas. Ayant lu le résumé de ces "Bijoutiers...", je me suis dit que ce film pouvait être au-dessus du lot. Eh bien! Là encore, la réalisation est plate. Certains dialogues sont ridicules. Par exemple: poursuivis par la Guardia Civil, Stephen Boyd demande à B.B! d'accélérer et B.B. de répondre: "Oh, non, merde, j'ai pas mon permis!". Mais qu'est-ce qu'elle joue faux, notre B.B. C'est abominable. What a Face
Bon, le film est quelque peu sauvé par Alida Valli et par les lieux de tournage.

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4732
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bijoutiers du clair de lune. 1957. Roger Vadim.

Message  Rex Lee le Dim 28 Fév - 8:33

Et hop, les captures:



L'explication du titre.





En 1957, ce petit train circulait-il encore en Andalousie?





Miguel del Castillo





Un plan spaghetti.





Je me demande si on ne voit pas cet endroit au début des Cruels de Corbucci.




José Nieto





Alida Valli




Dans cette scène, au moins, elle n'ouvre pas la bouche... Laughing





Lambert (S. Boyd): Plus vite!
Ursula: Oh! merde alors...j'ai pas mon permis.














Village troglodyte...





Fernando Rey






Xan das Bolas

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4732
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bijoutiers du clair de lune. 1957. Roger Vadim.

Message  Sitting Bull le Dim 28 Fév - 11:54

Je ne me souviens pas de l'avoir vu celui-ci, mais compte tenu de ce que tu en dis, je ne vais pas courir après.
Pourtant, de bien belles captures ! Wink
avatar
Sitting Bull
Sergio Sollima

Messages : 783
Date d'inscription : 05/10/2010
Age : 80
Localisation : La forêt landaise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bijoutiers du clair de lune. 1957. Roger Vadim.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum