Cartouche - 1962 - Philippe de Broca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cartouche - 1962 - Philippe de Broca

Message  Edocle le Jeu 31 Déc - 11:52

Revu dans une magnifique copie sur ARTE !
Ce que je considère comme le meilleur film de cap et d'épée qui est été tourné !
C'est un avis tout a fait personnel, mais dans ce film tout est parfait : les acteurs
l'intrigue, la couleur, la mise en scène et ce final sublime...
Un grand film d'aventure !
Et puis les copies ARTE en HD, un must...
Avec le moindre décodeur TNT HD à 35 € on se fait des enregistrements digne
d'un Blue Ray, et si en plus on se donne le mal de transformer ça en .MKV, on
supprime les logos et hop, sur le disque dur... C'est ça la classe !!! Very Happy





Je ne résiste pas au plaisir de vous recopier Wiki...


Synopsis

Le film s'inspire du personnage de Cartouche, brigand puis chef de bande, qui sévissait à Paris à la Cour des miracles au début du XVIIIe siècle, sous la Régence.

Bagarreur mais charmeur et avec un grand cœur, Cartouche vole la paye du régiment où il avait été enrôlé avec La Douceur et La Taupe, et, accompagnés de la charmante Vénus, ils arrivent à Paris où ils vont prendre le contrôle de la bande de Malichot. Ils détroussent les riches et les puissants avec une certaine bonne humeur, jusqu'à ce que Cartouche tombe amoureux de la femme du Lieutenant général de police, ce qui va lui faire prendre des risques de plus en plus importants...

Un jour, lors d'une embuscade, Vénus se sacrifie pour sauver Cartouche et, après son enterrement, il décide avec sa bande de la venger...

Fiche technique

   Titre : Cartouche
   Réalisation : Philippe de Broca
   Assistants réalisateur : Georges Pellegrin, Joseph Drimal, Jean-Claude Giuliani, Eduardo Fiori
   Scénario : Daniel Boulanger, Philippe de Broca, Charles Spaak
   Dialogues : Daniel Boulanger
   Décors : François de Lamothe, assisté de René Calviera, Isidore Bernhart et Frédéric de Pasquale
   Costumes : Rosine Delamare, assistée de Georgette Fillion, Marie Gromtseff, H. Lebrun
   Photographie : Christian Matras
   Affiche : Yves Thos
   Cameraman : André Domage, assisté d'Ernest Bourreaud
   Son : Jean Rieul, assisté de Marcel Corvaisier et Jean Janisse
   Montage : Laurence Méry-Clark, assistée de Raymonde Guyot
   Musique : Georges Delerue
   Régisseur général : Eric Geiger
   Régisseurs adjoints : Marc Goldstaub et Francis Dussaugey
   Régisseur d'extérieurs : Charles Chieusse
   Administration : Janine Ruault
   Script-girl : Andrée François
   Ensemblier : Robert Christides
   Photographe : Raymond Voinquel
   Chef maquilleur : Marcel Bordenave
   Coiffeuse : Huguette Lalaurette
   Maître d'armes : Claude Carliez
   Conseiller hippique : François Nadal
   Accessoiristes : Raymond Lemoigne, Henri Berger, Janine Ruault
   Générique : Jean Fouchet F.L
   Production : Georges Dancigers et Alexandre Mnouchkine
   Sociétés de production :
  France Filmsonor S.A., Les Films Ariane, Mondex Films
  Italie Vides Cinematografica
   Format : Couleur (Eastmancolor) - 35 mm — 2,35:1 (Dyaliscope1) - Son monophonique
   Genre : film d'aventure, film de cape et d'épée
   Visa de contrôle cinématographique : no 24994
   Durée : 114 minutes
   Date de sortie :
     France : 7 mars 1962
     Italie : 14 mars 1962

Distribution

   Jean-Paul Belmondo : Louis-Dominique Bourguignon dit Cartouche
   Claudia Cardinale : Vénus, la compagne de Cartouche
   Odile Versois : Isabelle de Ferrussac, la femme du lieutenant général
   Jess Hahn: La Douceur, un lieutenant de Cartouche
   Jean Rochefort : La Taupe, un lieutenant de Cartouche
   Philippe Lemaire : Lieutenant général Gaston de Ferrussac
   Marcel Dalio : Malichot, le chef de la Cour des Miracles
   Noël Roquevert : Le sergent recruteur
   Alain Decock : Louison Bourguignon, petit frère de Cartouche
   Jacques Balutin : Capucine (frère capucin)
   Lucien Raimbourg : Le maréchal gâteux
   Jacques Charon : Le colonel
   Pierre Repp : Le marquis de Griffe, le naïf adjoint de Ferrussac
   Madeleine Clervanne : Pierrette, la chaperonne d'Isabelle
   René Marlic : Petit Oncle, le tavernier
   Philippe Castelli : Le commissaire
   Paul Préboist : 1er gendarme qui a arrêté Vénus
   Sim : La Belette2
   Jacques Hilling : Un aubergiste
   Léonce Corne : Le comte dépouillé2
   Jean Lanier : Un gentilhomme de l'auberge
   Claude Carliez : L'autre gentilhomme de l'auberge
   Raoul Billerey : Un homme de Cartouche
   Rico Lopez : Un homme de Cartouche
   Antoine Baud : Un homme de Cartouche
   Henri Guéguan : Un homme de Cartouche
   Jacky Blanchot : Un homme de Cartouche (non crédité)
   Armel Marin : Un homme de Cartouche
   Paul Jeanjean : Un homme de Cartouche
   Maurice Auzel : Un homme de Cartouche - Doublure de Jean-Paul Belmondo
   Billy Leplont : Un homme de Cartouche
   Pierre Maguelon : Un homme de Cartouche
   Enzo Cerusico : Un homme de Cartouche
   Billy Callaway : Un homme de Cartouche
   François Nadal : Un cavalier (il est également le conseiller hippique)
   Roger Trapp : Le lecteur public
   Laurence Lignières : Adélaïde
   Dominique Davray : Une fille de l'auberge
   Bernadette Stern : Une autre fille de l'auberge
   Jacques Préboist : 2e gendarme qui a arrêté Vénus
   Raymond Leplont : L'aide-bourreau
   Robert Blome : Un homme du bouge
   Roger Lécuyer (sous toute réserve) : Un gentilhomme à la réception dansante
   Philippe de Broca : La voix criant « Les aristocrates à la lanterne ! »
   Bernard Haller : La voix du perroquet
   Roger Lavergne : Un homme qui porte Cartouche
   Louis Viret
   Georges Montant
   Irène Sologoub
   Lucien Camiret

Accueil


   « Au croisement des (grands) chemins de Fanfan la Tulipe, Robin des Bois et d'une certaine insolence Nouvelle Vague, Jean-Paul Belmondo est magnifique, bondissant du léger au grave. Derrière le rythme burlesque des capes et des épées, l'éclat des bleus et des rouges, de Broca annonce le temps révolutionnaire. Le drame romantique, petit à petit, prend le pas sur la fantaisie. Une fois enrichi, le bandit découvre l'ennui. "Amuse-toi, cela empêche de mourir", prévient Vénus. Un cadavre, pourtant, et une séquence de funérailles inoubliable finiront de plonger le film dans un lyrisme désespéré. Et de Broca transforme en justiciers ses bandits endeuillés... Superbe. »

— Guillemette Odicino, Télérama 22 décembre 2012

Autour du film

   Les prises de vues extérieures du film ont été exécutées à Pézenas et dans les environs.
   Jean-Paul Belmondo a réalisé toutes ses cascades.
   Clin d'œil : le nom du méchant de ce film (le lieutenant-général de Ferrussac) est tiré du vrai nom du réalisateur, né Philippe de Broca de Ferrussac.
   L'affiche est signée Yves Thos.

La bande annonce :


Et puis il y a Claudia !!!!!!!!!!!!!!!!!

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3467
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouche - 1962 - Philippe de Broca

Message  Trinita le Jeu 31 Déc - 17:04

Claudia me fait toujours rêver dans ce film et j'ai toujours une petite larme à l'oeil quand Belmondo envoi la diligence dans la flotte avec le corps de Claudia dedans.

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5484
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum