anipassion.com

A Most Violent Year - 2014 - J.C. Chandor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A Most Violent Year - 2014 - J.C. Chandor

Message  Personne le Mar 29 Déc - 15:17




Oscar Isaac (VF : Benjamin Penamaria) : Abel Morales
Jessica Chastain (VF : Anneliese Fromont) : Anna Morales
Alessandro Nivola (VF : François Delaive) : Peter Forente
David Oyelowo (VF : Jean-Baptiste Anoumon) : Lawrence
Albert Brooks (VF : Jean-Pol Brissart) : Andrew Walsh
Catalina Sandino Moreno : Luisa
Ashley Williams : Lange
Elyes Gabel (VF : David Duran) : Julian
Jerry Adler : Josef
Christopher Abbott (VF : Thibaut Lacour) : Louis Servidio
Elizabeth Marvel : Mme Rose
Peter Gerety (VF : Achille Orsoni) : Bill O'Leary
David Margulies : Saul Lefkowitz


New York, hiver 1981. Abel Morales est un entrepreneur hispanique dont l'activité de livraison de fuel domestique est en expansion. Il est sur le point de conclure le rachat d'un ancien terminal de livraison, en bordure du fleuve et contigu à son implantation. Mais, dans un secteur économique peu regardant sur les méthodes, ses camions se font détourner de plus en plus fréquemment. Et dans le même temps, après deux ans d'enquête sur ce milieu, le procureur général décide de le poursuivre lui, pour divers chefs de mauvaises pratiques.

Or Abel s'est toujours attaché à respecter une très stricte ligne de conduite. Avec l'aide de sa femme Anna, responsable des finances de la société, et de leur avocat, Andrew Walsh, il fait front. D'autant qu'à quelques jours de l'échéance du rachat du terminal, sa banque le lâche, nécessitant de trouver 1,5 million de dollars.


Scotché devant cette histoire ou je découvrais pour Oscar Isaac un rôle un peu plus consistant que celui de meilleur pilote du nouveau Star Wars. Le film est à la lisière du récit mafieux, avec ce chef d'entreprise qui fait face à l'adversité de la concurrence et de l'administration (la même thématique pour le réalisateur que pour 'All is Lost' avec Robert Redford. Un homme seul face à des défis de plus en plus difficiles à relever).
On découvrira le vrai visage d'Abel dans une fin glaçante.
Une seule course poursuite à se mettre sous la dent, mais même si le réalisateur utilise beaucoup les plans fixes tout au long du métrage, ils sont assez hypnotique en ce qui me concerne.

Une belle découverte et un acteur à suivre...

_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6335
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 48
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum