Lucius Shepard (1943-2014)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lucius Shepard (1943-2014)

Message  Breccio le Lun 24 Mar - 20:12

Semaine de merde pour moi. Lucius Shepard, un écrivain que j'admirais depuis une bonne trentaine d'années et dont j'ai eu le privilège de traduire les livres depuis une dizaine d'années, est décédé le 18 mars, des suites d'un accident vasculaire cérébral survenu en août dernier, consécutif à de graves problèmes de santé datant de deux ou trois ans.
Life's a bitch and then you die.
Si vous aimez la grande littérature américaine déjantée et le fantastique hallucinatoire, vous devez connaître ses oeuvres. Sinon, je vous envie parce que vous allez les découvrir.
Son magnum opus est sans doute le cycle du "Dragon Griaule", qui consiste en deux livres:
-- Le Dragon Griaule, un recueil de six longs récits paru au Bélial' en 2011 et repris en poche chez J'ai lu l'année dernière;
-- Le Calice du Dragon, un court roman que j'ai traduit à mesure qu'il l'écrivait et où il m'a fait le plaisir de créer un personnage affublé de mon nom (une sombre ordure, soit dit en passant, mais je ne lui en veux pas), paru au Bélial' et en attente d'une édition de poche.
Mais Lucius a écrit quantité de récits, dont la majeure partie est parue dans des recueils intitulés: Le Chasseur de jaguar, La Fin de la vie (pour ce que nous en savons), Zone de feu Emeraude, Le Bout de la terre, Thanatopolis (tous aux éditions Denoël), Petite musique de nuit (Flammarion), Aztechs et Sous des cieux étrangers (Le Bélial', réédition J'ai lu) ; plus quelques romans, dont certains ont été traduits en français: Les Yeux électriques (Laffont, rééd. Livre de poche), La Vie en temps de guerre (Laffont, rééd. Livre de poche puis Mnémos), Kalimantan (Denoël), L'Aube écarlate (Denoël, rééd. Folio SF), Louisiana Breakdown (Bélial', rééd. J'ai lu).
Je suis en ce moment même occupé à relire ses textes pour composer le prochain recueil à paraître au Bélial'.
Son dernier texte paru en France, "La Proclamation de Sylgarmo", figure au sommaire de Chansons pour la Terre mourante, une anthologie-hommage à Jack Vance parue chez ActuSF.
Pour l'instant, un seul journal français s'est fendu d'un hommage, Libération, sous la forme d'un article paru ce jour et dû à Frédérique Roussel, une de ses plus ardentes admiratrices. On peut le lire ici -- réservé aux abonnés pour le moment, mais j'espère que tous pourront le lire bientôt.
Il reste plein d'excellents textes de lui à traduire -- c'est pas facile de l'imposer, alors on est obligé de les sortir au compte-gouttes, mais on ne compte pas renoncer.
B.
avatar
Breccio
Sergio Leone

Messages : 1277
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 63
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lucius Shepard (1943-2014)

Message  cyberpunk le Mar 25 Mar - 15:24

j'ai "Aztechs" dans mes piles de livres à lire

_________________
"Le cinéma c'est de grandes images qui bougent" c'est une citation de Jean Luc Godard ou de Johnny ?
avatar
cyberpunk
Sergio Leone

Messages : 2510
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum