Gilda - 1946 - Charles Vidor -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gilda - 1946 - Charles Vidor -

Message  Richards le Ven 27 Déc - 18:08




Avec:

Rita Hayworth
Glenn Ford
George Macready


Un immense classique du film noir. Un cadeau trouvé au pied du sapin.

Rien à jeter. C'est parfait. Que du bonheur. Mais tout le monde connait.







Pour mémoire, le résumé Wikipédia:

Johnny Farrell, joueur professionnel, débarque à Buenos Aires, en Argentine. Il se lie d'amitié avec Ballin Mundson, le propriétaire d'un casino, dont il devient l'associé. À l'issue d'un voyage d'affaires, Ballin revient, accompagné de celle qu'il vient d'épouser : l'extraordinaire Gilda. Le hasard, la prédestination, veulent qu'elle soit précisément l'ex-fiancée de Farrell. Ballin, suspectant l'ancienne liaison, confie à Farrell la garde de Gilda. L'ancien amour renaît de ses cendres. Farrell, en proie à la haine, la jalousie, subit l'inversion de sa passion amoureuse. Ballin, quant à lui, assoiffé de pouvoir, prépare l'organisation d'un trust international visant le monopole mondial du commerce d'un métal rare : le tungstène. Il réunit autour de lui un cartel d'hommes d'affaires, organisation secrète dont il est le chef.

L'amour cependant, la passion qui le lie à Gilda, lui fait commettre les erreurs qui ruinent son plan. Gilda, devenue la veuve de Ballin, épouse Farrell en secondes noces. Ce dernier prend la succession de Ballin à la tête du cartel du tungstène. Il accuse Gilda d'infidélité, et lui reproche de ne pas respecter la mémoire de son défunt mari. Gilda relève le défi de Farrell. Elle provoque Farrell et démontre à tous qu'elle est effectivement cette épouse infidèle qu'il a lui-même épousée. Coup de théâtre, Ballin, que l'on croyait mort, resurgit… Il compte bien reprendre Gilda, et menace d'éliminer Farrell. Ballin est tué in extremis par Oncle Pio, l'employé-philosophe du casino et ange-gardien de Gilda.



And now...








Une robe qui la met en valeur.



Pour mémoire, le célèbre numéro de Gida-Rita:






La naissance du mythe.
avatar
Richards
Sergio Corbucci

Messages : 960
Date d'inscription : 18/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilda - 1946 - Charles Vidor -

Message  Trinita le Ven 27 Déc - 21:26

Très bon film noir avec un Glen Ford épatant.

Rita en vidéo :


_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5484
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum