Lone ranger - 2013 - Gore Verbinski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lone ranger - 2013 - Gore Verbinski

Message  hugues le Mer 7 Aoû - 19:09

Je viens de voir le film en salle il y a quelques minutes. J'avais un peu l'impression de voir "Pirate des Caraïbes 6". Donc pas trop de surprises, produit formaté.
Je peux décomposer le film en 3 parties : les 1ere et 3e parties que j'ai vu, la 2e que j'ai rêvé. Ma partie préférée était la 2e...

Pourtant, tout n'est pas à jeter et le film m'a emballé pour son extraordinaire final à la Tex Avery. Faut voir ce grand moment de délire à partir du moment où le "Lone Ranger" fonce sur son cheval blanc au grand galop sur le toit du train (!), et tout ça sur la musique de charge de cavalerie de Rossini... Un grand moment qui pardonne le reste.

http://www.youtube.com/watch?v=XIdl6enQOho
avatar
hugues
Enzo G. Castellari

Messages : 331
Date d'inscription : 12/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lone ranger - 2013 - Gore Verbinski

Message  cyberpunk le Jeu 8 Aoû - 9:26

Le film a fait un flop aux States, pour un coût de 250 millions de dollars, il n'en a rapporter que 80; quant à la musique de Rossini, elle servait de musique de générique au sérial original

_________________
"Le cinéma c'est de grandes images qui bougent" c'est une citation de Jean Luc Godard ou de Johnny ?
avatar
cyberpunk
Sergio Leone

Messages : 2510
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lone ranger - 2013 - Gore Verbinski

Message  MARCHAND le Jeu 8 Aoû - 9:53

Un échec économique aux États-Unis, c'est pas le premier ni le dernier... Maintenant que vaut-il sur le plan cinématographique ?
avatar
MARCHAND
Sergio Leone

Messages : 5466
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lone ranger - 2013 - Gore Verbinski

Message  hugues le Jeu 8 Aoû - 10:26

De mon point de vue, on ne se situe plus vraiment sur un plan cinématographique, au sens noble du terme, mais plutôt sur une industrie agressive du divertissement.
J'ai retrouvé des travers déjà vus dans "Wild Wild West", dans "Lucky Luke" et bien sur dans le modèle "Pirate des Caraïbes". Les films conçus pour un jeune public sont assez agressifs et cumulent pas mal de poncifs: des méchants moches qui puent de gueule, des gentils jeunes et beaux, un environnement de cour des miracles avec ses "monstres" (les hommes poissons pirates dans "Pirate des caraïbes", le méchant au sonotone dans "WWW" et la maquerelle à la prothèse d'ivoire dans "Lone ranger") des gags, des gadgets et des cascades improblables.

Tout cela n'est plus pour moi. Par contre, je ne dis pas que c'est nul. C'est la production d'aujourd'hui, conçue pour le public d'aujourd'hui. Il y a beaucoup de maitrise, parfois de l'élégance dans la réalisation.
avatar
hugues
Enzo G. Castellari

Messages : 331
Date d'inscription : 12/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lone ranger - 2013 - Gore Verbinski

Message  hugues le Jeu 8 Aoû - 10:38

avatar
hugues
Enzo G. Castellari

Messages : 331
Date d'inscription : 12/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lone ranger - 2013 - Gore Verbinski

Message  Personne le Ven 9 Aoû - 18:14

Cédric Delelee, de Mad Movies, aime beaucoup je crois... Comme mes goûts et les siens sont souvent semblables...

_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6349
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 49
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lone ranger - 2013 - Gore Verbinski

Message  Breccio le Ven 9 Aoû - 18:56

hugues a écrit:De mon point de vue, on ne se situe plus vraiment sur un plan cinématographique, au sens noble du terme, mais plutôt sur une industrie agressive du divertissement.
J'ai retrouvé des travers déjà vus dans "Wild Wild West", dans "Lucky Luke" et bien sur dans le modèle "Pirate des Caraïbes". Les films conçus pour un jeune public sont assez agressifs et cumulent pas mal de poncifs: des méchants moches qui puent de gueule, des gentils jeunes et beaux, un environnement de cour des miracles avec ses "monstres" (les hommes poissons pirates dans "Pirate des caraïbes", le méchant au sonotone dans "WWW" et la maquerelle à la prothèse d'ivoire dans "Lone ranger") des gags, des gadgets et des cascades improblables.

Tout cela n'est plus pour moi. Par contre, je ne dis pas que c'est nul. C'est la production d'aujourd'hui, conçue pour le public d'aujourd'hui. Il y a beaucoup de maitrise, parfois de l'élégance dans la réalisation.
 Cela détaille bien les raisons pour lesquelles je n'ai pas envie de le voir.
B.
avatar
Breccio
Sergio Leone

Messages : 1277
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 63
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lone ranger - 2013 - Gore Verbinski

Message  old timer le Sam 10 Aoû - 11:48

Cela détaille bien les raisons pour lesquelles je n'ai pas envie de le voir.
+ 1 !

Déjà que les "Pirate des Caraïbes" ressemblent plus à du (mauvais) Star Wars qu'à des films de pirates, je n'ai pas envie de voir ce que la même équipe a été capable de faire avec le western, qui m'est beaucoup plus cher...

Et donc, si j'ai bien compris Hugues, c'est tout comme prévu:  un gros film de djeunz qui s'efforce de ne surtout pas ressembler à un vrai western US, ça pourrait les faire fuir, les pauvres choux ! (D'ailleurs il n'en ont certainement jamais vu).

Bon, tant pis pour eux, moi je préfère revisionner pour la Xième fois mes chers DVD Sidonis que de me taper un film qui m'évoquera d'autres désastres récents comme  "Wild Wild West", "Lucky Luke", "Jonah Hex" ou "Cowboy et Envahisseurs" !

old timer
Sergio Leone

Messages : 1111
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lone ranger - 2013 - Gore Verbinski

Message  hugues le Sam 10 Aoû - 13:58

old timer a écrit:
Cela détaille bien les raisons pour lesquelles je n'ai pas envie de le voir.
+ 1 !


Et donc, si j'ai bien compris Hugues, c'est tout comme prévu:  un gros film de djeunz qui s'efforce de ne surtout pas ressembler à un vrai western US, ça pourrait les faire fuir, les pauvres choux ! (D'ailleurs il n'en ont certainement jamais vu).

Disons qu'ils n'ont pas réussi à se détacher de nombreux poncifs actuels. Mais, attention, je suis peut être devenu trop critique vis-à-vis du cinéma actuel. Je voudrais dire aussi qu'il y a un coté "spagh" qui plaira a certains d'entre nous.
avatar
hugues
Enzo G. Castellari

Messages : 331
Date d'inscription : 12/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lone ranger - 2013 - Gore Verbinski

Message  chuncho le Sam 10 Aoû - 23:31

Il y a quand même des bandits avec des sales trognes, des complots, des trahisons, des hommes de pouvoir corrompus, de la violence ...

Il y a même cavendish (le méchant du film) qui est cannibale et qui mange le cœur de ses victimes affraid 

Sinon l'attaque du ranch de la famille Reid par la bande de Cavendish m'a fait penser à l'attaque de la maison des Mc Bain dans "Il était une fois dans l'ouest"
Et quand Johnny Depp et le lone ranger attachent de la dynamite a un pont pour le faire sauter cela ressemble fortement à "le bon la brute et le truand"
Le brancard attaché derrière un cheval m'a fait penser à trinita

A part ça il y a pas mal de scènes d'actions avec des acrobaties impossibles comme monter à cheval sur le toit d'un train lancé à toute vitesse ou sauter d'un train à l'autre toujours à haute vitesse ...

Ce film n'est pas un chef d’œuvre mais plutôt un film à but commercial comme les films "pirates des caraïbes" mais on passe malgré tout un bon moment (enfin peut être qu'il me plait car il est destiné a un public jeune... mais je préfère toujours mes westerns spaghetti I love you )
avatar
chuncho
Léon Klimosky

Messages : 118
Date d'inscription : 06/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lone ranger - 2013 - Gore Verbinski

Message  Edocle le Lun 12 Aoû - 9:00

hugues a écrit:
Disons qu'ils n'ont pas réussi à se détacher de nombreux poncifs actuels. Mais, attention, je suis peut être devenu trop critique vis-à-vis du cinéma actuel. Je voudrais dire aussi qu'il y a un coté "spagh" qui plaira a certains d'entre nous.
Voilà, tout est dit : c'est du cinéma actuel, où une forme de cinéma actuel !
Alors arrêtons de nous prendre le choux avec les jeunes où les vieux, les intellos
post 68 où les pépés de campagne, le cinéma évolue comme il a toujours évolué !
On aime ou on aime pas, là est le bon débat !
En 68 Pierre Sabbagh a "inventé" le plan incliné, on en a trouvé partout par la suite,
même dans les westerns spaghetti.
Aujourd'hui la mode est à l'accéléré intermédiaire dans les longs plans séquence,
on en retrouve même dans les reportages du JT...
En conclusion, j'ai marché, bon divertissement de vacances !
Na !!!Very Happy Very Happy 

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3501
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lone ranger - 2013 - Gore Verbinski

Message  MARCHAND le Jeu 22 Aoû - 10:21

Vu. Par rapport aux versions précédentes- il s'agit d'un remake, les critiques professionnels n'ont pas dû voir les précédentes versions-, le personnage central a changé puisque c'est l'indien Tonto, personnifié par Johnny Depp, qui effectivement n'apporte pas grand chose de novateur par rapport à ses personnages de pirates. Ça ratisse large- trop- au niveau public ciblé et on est loin d'un Walt Disney traditionnel. Quelques allusions au western spaghetti mais très minimes.
C'est néanmoins un spectacle agréable, avec quelques passages sombres où ne voit pas grand chose, c'est un peu long mais le final vaut effectivement le coup d’œil. Bien meilleur que la production moyenne américaine sur le genre, assez d'accord avec Imdb.
avatar
MARCHAND
Sergio Leone

Messages : 5466
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lone ranger - 2013 - Gore Verbinski

Message  Personne le Sam 24 Aoû - 19:37

Adoré. Un mix de Little Big Man, IEUFDLO et du Cheval de Fer, avec des scènes d'actions improbables, mais on est loin, très loin d'une production Disney aseptisée... L'image de l'Amérique et de Custer... ça n'a pas du plaire...

Et j'adore les petits lapins, mes filles aussi...

_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6349
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 49
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lone ranger - 2013 - Gore Verbinski

Message  COWBOY PAT le Mer 11 Sep - 15:45

Bonjour tout le monde !! Je croyais avoir déjà répondu à ce sujet ici mais visiblement non (sur WESTERN MOVIES oui mais donc pas ici !!)...

Je suis un grand fan du personnage aussi bien sous sa forme de serial (le premier de 1938) que dans sa version la plus célèbre avec le regretté Clayton MOORE (son autobiographie I WAS THAT MASKED MAN (J'étais cet Homme Masqué) trouvé en 2005 étant de mes livres western préférés)... J'avais peur dès le début (on évoquait aussi au début une version où le Ranger et Tonto affrontaient... Un Loup-Garou Indien !)... Je n'ai rien contre Johnny DEPP mais bon... Et en voyant tout ça...

RANGER POUR TOUJOURS...

En voyant certains passages et la bande-annonce j'ai relevé une allusion au spaghetti... Quand Tonto trouve John il est je crois enterré vivant et Tonto lui dit qu'il est revenu si je ne me trompe pas... Donc y a quand-même un hommage à TIRE ENCORE SI TU PEUX !! même si c'est pas un western que j'apprécie beaucoup...

Moi c'est aussi des allusions directes à La Légende de Zorro que j'ai repéré avec des photos en magazines ciné cet été... Les scènes sur le train et le Ranger et Silver sur le toit de ce même train (la seule scène réussie dans cette hérésie de suite de l'excellent Masque de Zorro...)...

ET EN PARLANT DE ZORRO... Oui c'est donc une production Disney alors... POURQUOI LES STUDIOS NE SE SONT PAS SOUVENUS DE LEUR PASSE GLORIEUX ??
UNE VERSION AURAIT ETE REUSSIE... L'excellente BD de DYNAMITE COMICS publiée en 2011 (mars-juillet): THE LONE RANGER: DEATH OF ZORRO (LA MORT DE ZORRO)



1870 Californie: Don Diego, 67 ans, mène une retraite paisible dans son Rancho avec sa seconde femme Alana mais les Indiens Chumash (la tribu de sa femme) vivants dans une ancienne Mission sont attaqués par les maraudeurs Sudistes du Colonel Augustus BARTON aidé de son second le cruel et raciste Sergent REEVES... Un Indien blessé se réfugie au Rancho... Diego décide donc de redevenir Zorro malgré la mise en garde de sa femme ("IL ne doit pas revenir, tu n'es plus cet homme-là...")...
ZORRO livre son dernier combat à la Mission... Le Ranger apprenant ensuite le meurtre de Zorro se rend sur place et après avoir récupéré le corps de ce dernier jure de le venger...

CA ça aurait été un très bon film... CE FILM-LA J'AI PAS VU... ET JE VEUX PAS LE VOIR...

_________________
avatar
COWBOY PAT
Léon Klimosky

Messages : 105
Date d'inscription : 03/07/2013
Age : 35
Localisation : Val-de-Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lone ranger - 2013 - Gore Verbinski

Message  old timer le Lun 20 Jan - 23:47

Enfin vu et ça se révèle un peu moins calamiteux que prévu, notamment pour toute la partie médiane, plus calme, plus classique, avec des paysages superbes et une bonne chevauchée à l'ancienne sans hystérie et bidouillages numériques.

Le final par contre c'est du grand n'importe quoi à tous points de vue.
Un grand tour sur les montagnes russes, une attraction pour Euro Disney, oui, mais côté cinéma... Ces deux trains qui se poursuivent... (en territoire indien, en pleine montagne, c'est déjà le bordel pour installer une voie ferrée sur des dizaines de km de territoire sauvage, mais, là il y en a deux! deux voies parallèles et à quelques mètres d'écart, et il y a même un tunnel !!)

Bon, une fois bien compris  que c'est complètement crétin (sans parler de l'autre qui fait du cheval sur le toit d'un des trains...) on doit constater aussi que c'est très mal filmé, on ne pige jamais où on en est dans la poursuite, quel train précède l'autre et dans lequel des deux se trouvent chaque personnage... c'est très mal foutu, c'est du clip, c'est de la poudre aux yeux - bref  c'est Hollywood d'aujourd'hui!

Pour quelques moments sympas quelques hommages à Leone, ça peut se regarder en dévorant du pop-corn, mais pour le frisson westernien récent on retournera chez les frères Cohen, chez Tarantino même, mais pas du côté de ce "Lone Ranger" dont l'échec commercial est du reste tout à fait salutaire.

old timer
Sergio Leone

Messages : 1111
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lone ranger - 2013 - Gore Verbinski

Message  Hombre le Sam 4 Mar - 18:29

Bon, j'arrive un peu comme la cavalerie; c'est à dire "en retard"...il y a d'ailleurs un gag de ce genre dans le film. Mais bon, je ne vais pas redire toutes les références cités par les camarades des messages précédents. Bref, il y a beaucoup plus de références que ça...il y a en énormément même. Écouter certains passage musicaux lors des scènes de la pause des rails; vous y reconnaîtrez quelques notes des mélodies de Morricone. Tonto cite Les Rivières Rouges un moment donné, clin d’œil à Hawks ou à Wayne.

L'attaque de la ferme est évidemment (comme dis par chuncho) la scène des McBain dans le film de Leone, mais mélangée à d'autres idées de films américains comme Le vent de la plaine de Huston...et ainsi de suite.
Je me suis demandé par moment si certains de ces ajouts étaient volontaires ou accidentels. Mais une chose est certaine, on voulait nous prouver que les scénaristes/concepteurs/réalisateur connaissaient le western dans toutes les influences et tous les classiques.

Mettez toutes les références que vous voudrez, ça ne fait pas un bon scénario. Cette surcharge d'idées en devient gratuite. Le fait que l'indien nous raconte une histoire au gré de ses fantasmes peut nous faire accepter l'incohérence de l'ensemble. Encore faut-il savoir doser...ce qui explique sans doute la durée trop longue d'un film d'action qui voulait noblement, peut-être, montré (démontré) son affection au genre.
Mais Verbinski n'est pas Terry Gilliam. Et Tonto n'est pas le Baron Münchhausen, car j'y vois aussi cette filiation (le vieux racontant à l'enfant, spectacle et réalité se confondant)...Et ce n'est pas non plus The Princess Bride, où un vieil homme raconte un conte, interrompu par son petit fils, lorsqu'il y a trop d'exagérations.
S'il y a un personnage que j'aime bien dans le film, c'est l'enfant justement, car je le trouve d'une patience infinie, sur la longueur du récit. Une contradiction par rapport au monde d'aujourd'hui où tout va très vite et où la patience n'est plus une vertu appréciée dans notre monde de consommation.

Vous comprendrez que le film m'a déçu...un peu comme une soupe dont le goût devient fade quand on y ajoute trop d'ingrédients. Comme Old Timer l'a suggéré; peut-être aurait-il mieux valu que Lone Ranger soit traité à la manière d'un western plus, disons..."basique", mais avec un risque élevé d'échec...se seraient dit les producteurs. Bah! L'argent, ça va et ça vient!..auraient-ils du se dire. What a Face
*PS. Comme Personne, j'aime bien aussi les petits lapins...hommage ou référence aux Monty Python...où à Night of The Lepus. Au choix. Wink
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1649
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lone ranger - 2013 - Gore Verbinski

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum