Dead Man’s Shoes - Shane Meadows - 2004

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dead Man’s Shoes - Shane Meadows - 2004

Message  Cartman le Dim 18 Avr - 19:52



Quelque part dans une petite ville de l’Angleterre profonde, les jeunes et les moins jeunes noient leur ennui dans les vapeurs éthérées de toutes sortes de produits stupéfiants (ils fument même du parmesan !). Richard, originaire du coin, rentre de son service militaire (d’Irak ? l’histoire ne le dit pas) avec la ferme intention de se venger de la bande qui a, pendant son absence, maltraité son petit frère Anthony.

Je ne suis très intéressé par le cinéma actuel. Je me rends très rarement dans les salles obscures sauf, par exemple, en cas de projection d’une vieillerie qui n’intéresse presque plus personne (Il était une fois la Révolution, les Tony Anthony en 3D). Lors d’une lecture d’un forum anglophone sur le cinéma, j’ai parcouru un sujet où chaque membre donnait, à l’occasion du nouvel an, son Top 10 de la décennie 2000-2010. Surgit alors avec récurrence ce film dont le titre m’est complètement méconnu : Dead Man’s Shoes. Quelques recherches et, hop, j’emprunte le DVD à ma médiathèque par curiosité.

Autant le dire de suite : ce Dead Man’s Shoes est une vraie claque ! Encore une fois, la démonstration est faite qu’avec quelques bouts de ficelle, on peut produire un chef-d’œuvre. Prenez une ville provinciale anglaise, moins d’une dizaine d’acteurs, une caméra numérique et le tour est joué. Habituellement, je déteste l’effet produit par les caméras numériques (d’autant qu’elles sont souvent utilisées dans des pensums intellectualichiants) mais ici non seulement l’utilisation est justifiée (j’y reviendrai) mais c’est en plus photographiquement superbe. Il faut dire que le cadre y est pour beaucoup : la verdure, le château médiéval en ruines, les petites maisons en briques, etc. un décor idyllique et paisible qui tranche avec le vice et la méchanceté de certains de ses habitants.

Revenons à notre histoire : Richard, l’ancien militaire, probablement un ex-commando, vient venger son petit frère Anthony. Handicapé mental, celui-ci est le souffre douleur d’une bande de losers. Au fur et à mesure du film, nous découvrons les sévices physiques et moraux, via de savants flash-backs en N&B, qu’Anthony eut à subir pendant l’absence de son frère. Dans un premier temps, Richard va instiller la peur chez ses ennemis par divers petits harcèlements. Puis il passera à l’acte, en les exécutant un par un.

L’atmosphère du film est oppressante, et en dépit des espaces naturels, on est ici dans un véritable huis-clos. Cette sensation claustrophobique est nettement renforcée par l’utilisation d’une caméra numérique, l’image est tellement nette, tellement réaliste, tellement vivante et proche de nous.

Comme vous le savez, la vengeance est un thème millénaire et universel, il a été exploité par la littérature, par l’opéra, par le cinéma et ce aux quatre coins du monde. Le traitement de la vengeance est ici particulièrement intéressant. Les personnes dont Richard se venge ne sont finalement pas ces méchants excessifs donc peu réalistes : dans Dead Man’s Shoes, ce sont certes des petits délinquants, qui d’ailleurs n’inspirent pas la sympathie, mais ce sont finalement des gens ordinaires qu’on peut très bien croiser dans notre quotidien. C’est même cela qui génère un malaise chez le spectateur : cette méchanceté et cette cruauté dont peuvent faire preuve des personnes lambda et les fâcheuses conséquences qu’elles peuvent entraîner. Le monstre est potentiellement en chacun de nous. Les acteurs sont d’ailleurs tous parfaitement justes, tout en nuances : que ce soit Paddy Constantine, vraiment excellent en grand frère tourmenté, le jeune qui incarne son petit frère déficient et même les petites frappes qui gagnent en humanité au fur et à mesure qu’elles ont peur de Richard.

Contrairement à ce que laisse croire la jaquette racoleuse du DVD, il ne s’agit aucunement d’un film gore. Il y a certes du sang, avec parcimonie, mais la violence est principalement psychologique. Bon, ne le montrez pas non plus à vos jeunes enfants, hein.

Ce Dead Man’s Shoes est franchement une vraie surprise. Je ne saurai trop vous conseiller de lui donner une chance même si comme moi vous regardez rarement des films qui n’ont pas au moins 20 ans d’âge.

Une dernière chose : si vous vous documentez sur ce film, évitez de lire la critique publiée sur le site sueursfroides.fr. Dès le premier paragraphe, un gros spoiler gâche complètement le petit twist du film. Attendez d’abord d'avoir vu le film bounce
avatar
Cartman
Joachim Romero Marchent

Messages : 99
Date d'inscription : 09/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dead Man’s Shoes - Shane Meadows - 2004

Message  Personne le Lun 19 Avr - 13:49

C'est commandé! Cool

_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6332
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 48
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dead Man’s Shoes - Shane Meadows - 2004

Message  Personne le Mer 28 Avr - 6:50

Vu!

Une histoire de vengeance bien craspec, mais pas gore en effet, qui fait penser, pour le cadre, le désoeuvrement, au film de Peckinpah Les Chiens de Pailles. On ne sait pas trop en quelle année est sensé se passer le film, mais l'utilisation comme véhicule principal de la 2CV renforce ce côté 70's je trouve, la encore, je reviens aux Chiens de Paille.
Le treilli que porte Richard est quasiment le même que John Rambo dans le 1er Rambo, la veste de treilli + le jean, c'est le même look. Le film est finalement très référencé, je ne parlerai pas d'un réalisateur actuel très réputé, mais en perte de vitesse, pour ne pas dévoiler le twist, mais j'ai aussi beaucoup pensé à lui.

Un film malin, fait avec un budget limité, mais d'une force! Les acteurs sont impec!

Une très belle découverte donc, un film chaudement recommandé comme le souligne Cartman! Very Happy


_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6332
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 48
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dead Man’s Shoes - Shane Meadows - 2004

Message  Vincent Hulin le Mer 28 Avr - 9:33

Je retiens surtout l'interpretation ebouriffante de Considine que j'avais decouvert dans Last Resort de Pawlikowski!

A voir aussi son premier role au cine, encore dirige par Shane Meadows: A Room for Romeo Brass.

Vincent Hulin

Messages : 4
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dead Man’s Shoes - Shane Meadows - 2004

Message  Cartman le Mer 28 Avr - 9:35

Content que tu aies apprécié Personne Smile

As-tu vu les scènes coupées dans les bonus ? Je trouve la séquence avec les deux gamins vraiment géniale. Elle aurait largement mérité de figurer dans le film. Par contre, la fin alternative est bof (la fin définitive est déjà plus que parfaite).

Trinita, tu devrais jeter un œil à celui-ci !
avatar
Cartman
Joachim Romero Marchent

Messages : 99
Date d'inscription : 09/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dead Man’s Shoes - Shane Meadows - 2004

Message  Personne le Mer 28 Avr - 9:39

Bienvenue Vincent! Very Happy

Oui, Considine est énorme, le face à face avec le 'chef de la bande'! Shocked

Vu, vite fait, la fin alternative, mais qui n'apporte rien en effet. Je vais regarder les autres bonus Cartman! Wink

_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6332
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 48
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dead Man’s Shoes - Shane Meadows - 2004

Message  Trinita le Mer 28 Avr - 9:51

Promis Cartman, je le commande au plus vite. Very Happy
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5484
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dead Man’s Shoes - Shane Meadows - 2004

Message  Cartman le Mer 28 Avr - 10:04

Personne a écrit:Oui, Considine est énorme, le face à face avec le 'chef de la bande'! Shocked

Effectivement énorme ! Je spoile un peu, mais sa tête quand Considine lui dit qu'il aurait pu lui trancher le cou pendant son sommeil Very Happy

Pour revenir au cadre temporel, je dirais simplement que le film se déroule dans un contexte contemporain à la réalisation, donc 2004. C'est vrai qu'on a aucun indice, ni oral ni visuel, sur la période exacte.

Et il faut le voir en VOSTF Wink Quand j'ai voulu prendre des captures, le film s'est lancé en VF et ça me semblait pas terrible comme doublage.
avatar
Cartman
Joachim Romero Marchent

Messages : 99
Date d'inscription : 09/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dead Man’s Shoes - Shane Meadows - 2004

Message  Personne le Mer 28 Avr - 10:08

Vu en Vostf, j'aime bien l'accent 'cockney'! Wink

_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6332
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 48
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dead Man’s Shoes - Shane Meadows - 2004

Message  Vincent Hulin le Mer 28 Avr - 11:43

Merci pour la bienvenue Personne, ce site m'a ete recommande par Mister Fredge en personne!

Vincent Hulin

Messages : 4
Date d'inscription : 28/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dead Man’s Shoes - Shane Meadows - 2004

Message  Trinita le Mer 28 Avr - 12:56

Bienvenue à toi Vincent. Pourrais tu faire une petite présentation dans le sujet idoine afin que l'on te connaisse mieux. Very Happy

PS : Commander le film sur Price ce matin.
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5484
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dead Man’s Shoes - Shane Meadows - 2004

Message  Personne le Ven 30 Avr - 8:24

Cartman a écrit:
As-tu vu les scènes coupées dans les bonus ? Je trouve la séquence avec les deux gamins vraiment géniale. Elle aurait largement mérité de figurer dans le film.

Vu! Purée mais comment des gamins peuvent rester seuls si loin de chez eux sans surveillance?? Ce que se demande Richard d'ailleurs... Bon, maintenant je sais comment faire du dégât si je dois poignarder quelqu'un! Shocked

La version longue du test du parmesan est elle aussi excellente! Laughing

_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6332
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 48
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dead Man’s Shoes - Shane Meadows - 2004

Message  Trinita le Dim 9 Mai - 9:54

Vu et c'est un film énorme niveau psychologique et le fait que ça se passe avec très peu d'acteurs et dans un seul endroit pratiquement renforce ce côté opressant que distille Richard.
Ah, je l'ai vu aussi en vostf et l'accent Cockney est vraiment incompréhensible. affraid Heureusement qu'il y a les sous titre. Very Happy
Bref, j'ai bien fait de suivre les conseils de Cartman et de voir ce très bon film noir britannique qui est trop méconnu mais qui mérite vraiment le coup d'oeil.
A voir !!!!
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5484
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dead Man’s Shoes - Shane Meadows - 2004

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum