Joë Caligula - Du suif chez les dabs - 1966 - José Benazeraf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Joë Caligula - Du suif chez les dabs - 1966 - José Benazeraf

Message  cyberpunk le Lun 25 Mar - 18:55

"Comme dans le Caligula de Camus, Joe, un petit voyou du midi, est amoureux de sa soeur. Il monte à Paris avec elle et toute sa bande, dans l'intention délibérée de mettre le milieu à feu et à sang. La guerre des gangs, entre vieux barons respectueux des codes et jeunes nihilistes, sera sans merci."allocine

Mélange de série B, de Nouvelle Vague et de poésie, ce film fût interdit pendant 3 ans par la censure; on y trouve un discours assez anarchisant, des scènes de tabassages qui choquèrent à l'époque, des fusillades, quelques nudités; une scène de strip tease un peu longue; on pense à "Scarface"; Gerard Blain avec sa belle gueule n'est pas aussi hystérique qu'Al Pacino, on découvre une jolie Jeanne Valérie au charme éthéré dans des déambulations parisiennes; une scène amusante: un poster du chanteur Antoine sert de cible aux couteaux des truands; un film à découvrir; je connaissais pas José Benazeraf mais j'aimerai beaucoup découvrir ses autres films; on trouve en bonus du dvd, une des dernière interview du réalisateur dans une émission de Canal + mais les crétins de présentateurs de la chaîne ne cessent de lui couper la parole....





_________________
"Le cinéma c'est de grandes images qui bougent" c'est une citation de Jean Luc Godard ou de Johnny ?
avatar
cyberpunk
Sergio Leone

Messages : 2487
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum