Seul au monde dans le western italien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Seul au monde dans le western italien

Message  Breccio le Mer 7 Avr - 21:51

Seul au monde dans le western italien,
Par Gian Lhassa, en collaboration avec Michel Lequeux
Grand Angle ASBL

Volume 1 : Une poignée de thèmes (156 pages, 1983)
Volume 2 : Des hommes seuls (238 pages*, 1987)
Volume 3 : Dictionnaire du western italien (192 pages, 1983)

« Aucune réflexion sur le western italien ne peut se passer de la remarquable trilogie de Gian Lhassa, Seul au monde dans le western italien, éd. Grand Angle, 1983-1987. » – Claude Aziza (1991) (cité par "Tepepa")

Depuis que j’ai redécouvert le western italien, passion de jeunesse ravivée par la sortie en DVD des films de Leone et de quelques autres, je me suis efforcé d’acquérir les ouvrages critiques et encyclopédiques consacrés au genre. Et nombre d’entre eux faisaient référence à ce Seul au monde en termes élogieux.
Il me le fallait.
Seul problème, la trilogie avait la réputation d’être épuisée et introuvable. Rien sur les sites de vente en ligne, de rares propositions sur eBay, des regards éberlués dans les librairies de cinéma…
Mais google est mon ami. Une petite recherche, et hop ! en 2006, je suis tombé sur le site de Grand Angle, une ASBL (Association Sans But Lucratif) établie à Mariembourg, dans les Ardennes belges, qui anime deux salles de cinéma, édite des fiches ciné et… des ouvrages sur le cinéma. C’est elle qui, au début des années 80, a publié la trilogie de Gian Lhassa, laquelle était toujours disponible.

Gian Lhassa a écrit quantité d’ouvrages durant les années 80, le plus souvent sur le cinéma et la musique. C'est à cet art qu’il semble se consacrer à présent, car les pages web les plus récentes le concernant l’identifient comme « ami de l’orchestre Mikis Theodorakis », en compagnie de son épouse Anne avec laquelle il a écrit un livre consacré à Ennio Morricone.
(Pour l’anecdote, certains indices me portent à croire que « Gian Lhassa » est un pseudonyme et que notre auteur s’appelle en fait Jean-Claude Lequeux, mais je ne saurais l’affirmer avec certitude.)

Ce cheminement vers la Grèce n’a rien d’étonnant lorsqu’on lit Seul au monde dans le western italien, car c’est en effet la dimension gréco-latine que Lhassa travaille le plus en explorant le corpus. Son travail est celui d’un sémioticien du cinéma, en ce sens que son analyse du genre repose sur une très fine observation de l’image, du son et de la progression narrative.
Mais ce qui fait le prix de cette trilogie, c’est le fait que Gian Lhassa est un véritable passionné.
J’ai parlé d’analyse, mais ses plus belles pages sont en fait des méditations, écrites dans un style lyrique, sur les scènes les plus marquantes du western italien – des scènes dont Lhassa nous offre la transcription en regard de son texte. Du strict point de vue informatif, cet ensemble n’est pas exempt de reproches, mais ce souffle passionné compense amplement quelques petits défauts.

La seule réserve que je ferais, en fait, tient au manque de définition du corpus étudié. Lhassa et ses collaborateurs – c’est leur droit – préfèrent le western mélodramatique, flamboyant, des débuts et préfèrent ne pas s’étendre sur la vague comique et parodique des années 70. Personnellement, je le regrette, estimant qu’un réalisateur comme Giuliano Carnimeo mérite une étude sérieuse.
Par ailleurs, ils accordent une place non négligeable à des films ne relevant pas du western italien, sauf par cousinage éloigné, ainsi La Bataille de San Sebastian d’Henri Verneuil et El Gringo (Blue) de Sylvio Narizzano, deux productions qui n’ont rien d’italien.

Dernière remarque – et ce n’est pas une critique –, Lhassa exprime et développe à l’occasion des jugements qui vont à l’encontre des opinions les plus communément admises à propos de certains films (je pense en particulier à ses vues sur Il était une fois dans l’Ouest). De quoi alimenter des débats… passionnés.

Sur le plan de la présentation, les trois volumes ressemblent moins à des livres tels qu’on en édite aujourd’hui qu’à des numéros spéciaux de revues, à des fanzines de luxe comme on en produisait dans les années 80. L’iconographie est intéressante, quoique malheureusement en noir et blanc.

Pour finir, signalons trois contributions notables :
– Yves Swolfs, le créateur de la bande dessinée Durango, a été associé au projet, puisqu’il nous propose un reportage photographique sur Almeria effectué en 1979 (vol. 2, pp. 39-46), une recension des westerns italiens disponibles en cassettes vidéo (vol. 3, pp. 138-140 – n’oublions pas que ce volume date de 1983 : le chapeau de l’article précise que l’emploi du magnétoscope « se généralise aujourd’hui » ; cela dit, ne nous moquons pas, le catalogue vidéo de 1983 était plus riche que le catalogue DVD de 2006, du moins pour la VF) et un petit texte où il clame son amour pour Corbucci (vol. 3, pp. 141-142).
– Jean A. Gili est un des (nombreux) critiques de cinéma qui ont démoli le western italien en son temps, mais c’est peut-être le seul qui ait eu l’honnêteté de changer d’avis et de faire amende honorable ; il s’en explique dans une longue et passionnante interview (vol. 2, pp. 218-224).
– Michel Lequeux, principal collaborateur de Lhassa, signe seul plusieurs articles, notamment une analyse de Sartana proprement remarquable (vol. 2, pp. 178-188).

Bilan d’ensemble : cette trilogie est-elle aussi indispensable qu’on le dit ?
Si vous vous intéressez vraiment au western italien, la réponse est oui. Les textes théoriques et les interviews des volumes 1 et 2 ouvrent de nouveaux horizons, sont de nature à déclencher des débats, et en même temps sont à bien des égards fondateurs – Jean-François Giré reconnaît volontiers sa dette envers Lhassa. Le volume 3, qui recense les acteurs, les réalisateurs, les cameramen et les musiciens du genre, suscite plus de réserve, car il n’est hélas pas exempt d’erreurs et d’omissions. Sauf que la place qu’il fait aux musiciens est tout à fait unique et que cela seul justifie son achat.

Comment se procurer ces livres ? Le site internet de l'éditeur n’est apparemment pas mis à jour. En outre, il semble que le volume 3 soit en voie d’épuisement. Le plus prudent est de contacter l’ASBL par e-mail - administration@grandangle.be - ou par courrier à l’adresse suivante :

Grand Angle asbl
29 rue d’Arschot
5660 Mariembourg
Belgique
Tel : 00 32 (0) 60 31 21 68
Fax : 00 32 (0) 60 31 29 37

Breccio

* Damnerde, il manque les pages 89-90 à mon exemplaire du vol. 2. Quelqu'un peut m'envoyer des photocops ?

PS: Cette critique est une version révisée de celle postée en 2006 sur le forum de westernmovies.fr. Apparemment, il est aujourd'hui plus que difficile de ce procurer cet ouvrage.
avatar
Breccio
Sergio Leone

Messages : 1277
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 63
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul au monde dans le western italien

Message  Sartana le Jeu 22 Avr - 8:04

J'ai également pu les obtenir, et je plussoies l'avis détaillé de Breccio.

Je confirme que l'analyse de Sartana est la meilleure que j'aie lue, tout bouquin, même étranger, confondu.
avatar
Sartana
Enzo G. Castellari

Messages : 239
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Gian LHASSA...

Message  JO le Lun 10 Mai - 18:58

... est bien Jean-Claude Lequeux.

Son livre me semble un des meilleurs écrits, en langue française, sur le genre.

L'ouvrage postérieur de Luca Beatrice Al Cuore Ramon Al Cuore en constitue une manière de plagiat, dotée de quelques interviews inédites (pour l'époque), soit vers 1994-1995.

Le Il était une fois le Western européen, de J.F. Gire, s'en inspire aussi fortement.

Je n'ai plus son livre sur Ennio Morricone, introuvable maintenant probablement. Je garde précieusement les trois volumes de son encyclopédie du western italien. Je ne puis que trop les recommander.

JO
Sergio Leone

Messages : 4204
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul au monde dans le western italien

Message  JO le Mer 27 Oct - 19:20



Un peu élimée, la jaquette qui relie les trois tomes, première de couverture et quatrième de couverture, dessin de Yves Swolfs, 1985.

JO
Sergio Leone

Messages : 4204
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul au monde dans le western italien

Message  JO le Mer 27 Oct - 19:23









Et les couvertures de chacun des tomes.




JO
Sergio Leone

Messages : 4204
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul au monde dans le western italien

Message  Cimetière le Mer 27 Oct - 20:42

Savez-vous où je pourrais retrouver ces ouvrages ou bien l'intégrale des trois ? Question
avatar
Cimetière
Léon Klimosky

Messages : 131
Date d'inscription : 16/08/2010
Age : 24
Localisation : A l'ouest...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul au monde dans le western italien

Message  JO le Mer 27 Oct - 22:21

Je les pense complètement épuisés.

L'éditeur (Belgique) a peut-être un site en ligne : Editions Grand Angle, Marienbourg.

Cela n'était déjà pas facile de les trouver il y a plus de vingt ans, je les avais eu par la librairie parisienne spécialisée dans le cinéma "Contact". Je crois que "Contact" existe encore.

JO
Sergio Leone

Messages : 4204
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul au monde dans le western italien

Message  Il Ritardario le Jeu 28 Oct - 13:34

Cimetière a écrit:Savez-vous où je pourrais retrouver ces ouvrages ou bien l'intégrale des trois ? Question

A Bordeaux le vol 3 était dispo en avril à Ciné Folie - 60 rue des Remparts - 33 000 Bordeaux.
Volume 3 de Gian Lhassa "Seul au monde ds le Western italien - Dictionnaire du western italien" .Sinon tu peux toujours essayer de contacter la librairie par téléphone pour voir si ils seraient disposés à l'envoyer:
Tel=05-56-79-09-09

Son prix n'était pas donné: 35 euros.
Je précise qu'il n'y avait que ce volume 3.
avatar
Il Ritardario
Sergio Sollima

Messages : 621
Date d'inscription : 30/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul au monde dans le western italien

Message  Tom Betts le Mar 9 Nov - 1:51

The three volumes were some of the first books I had on the genre and are next to impossible to find today.
I bought volumes 1 & 2 together and picked up volume 3 a few years later. The information in the dictionary is invaluable and was a great start for me to put my files together on various actors, director, screenwriter and composers. What a great service was rendered by these books. Bravo!

Tom Betts
Léon Klimosky

Messages : 144
Date d'inscription : 06/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul au monde dans le western italien

Message  JO le Dim 14 Oct - 8:11

Il existe une page consacrée aux 3 volumes sur PriceMinister.

http://www.priceminister.com/s/gian+lhassa

Pas d'articles en vente pour le moment, mais qui sait un jour ?

JO
Sergio Leone

Messages : 4204
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul au monde dans le western italien

Message  palance le Dim 14 Oct - 16:12

Very Happy J'ai réussi a avoir depuis peu les 3 volumes en bon état avec la jaquette jaune qui protège l'ensemble.J'ai mis des années a l'avoir,et je ne regrette pas mon achat,très intéressant et je regarde souvent le volume consacré au dictionnaire,surtout la partie réalisateurs.Un must,un vrai passionné doit l'avoir,s'il le trouve bien sur.Editeur belge,donc vraiment pas facile a dégoter.

palance
Léon Klimosky

Messages : 140
Date d'inscription : 15/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seul au monde dans le western italien

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum