Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di Uccidere - Tonino Valerii - 1966

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di Uccidere - Tonino Valerii - 1966

Message  Sartana le Ven 16 Avr - 11:27

Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di uccidere, de Tonino Valerii avec Craig Hill, George Martin, 1966.

On paie mal un maître en ne restant toujours que l’élève...


Arrow Vous la connaissez à force de vouloir le voir : Lanky Fellows (Craig Hill, le George Clooney du pauvre) est chasseur de primes, il essaye par tout moyen de lutter contre une bande qui sévit dans la région d’Omaha. On apprend qu’en fait s’ils s’acharnent, lui et sa lunette, contre les hors-la-loi c’est pour une sombre histoire de vengeance… :gun:

Ben oui quoi, de la vengeance. Pourtant on attendait mieux de Victor Auz qui signa un an plus tard l’adaptation de Phèdre en western. Mais bon… Tonino est malin. Et c’est bien ça le problème, on y reviendra.

Ce qui ne déçoit pas : le casting : Piero Lulli, Franco Ressel, Fernando Sancho, George Martin, George Wang, Franco Pesce, Lorenzo Robledo, José Manuel Martin, Rada Rassimov, paraît-il Frank Braña (que j’ai loupé Embarassed ).
La technique : Carlo Simi aux décors (avec moultes détails not. La winchester sous le comptoir de la banque habillement accrochée), l’excellent Stelvio Massi à la photographie qui une fois de plus fait merveille. Enfin Valerii qui fait les plans qu’il faut pour soutenir son histoire.

Ce qui déçoit : Ben, à y réfléchir, et avec du recul, c’est de la compilation de clichés, ce film. On a le petit vieux qui se la joue sous-Peripero (la ressemblance est troublante, d’ailleurs), le personnage principal est copié-collé sur celui de Ringo 1ère mouture, des plans quasi-identiques à Et pour quelques dollars de plus sont utilisés, la même ville, le même type de situations (attaques de banques, provocation au saloon) et une musique décevante (Nico Fidenco), bien que le thème de la fin du duel soit lyriquement fort.

Le seul point sur lequel on aurait voulu que Valerii copie son ex-patron était le duel type « opéra » et ce dernier est d’une navrante platitude, alors que le réalisateur a pourtant été formé à bonne école.


Bref, agréable sans plus, ce Lanky. Côté technique rien à redire. Côté originalité on repassera…


Arrow Où le voir ? DVD italien pour ma part, son pas terrible (souffle) mais image niquelle Very Happy

Deux affiches VO (si quelqu'un a la VF... Postez !) et le plan le plus connu du film :



Sartana
Enzo G. Castellari

Messages: 235
Date d'inscription: 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di Uccidere - Tonino Valerii - 1966

Message  Edocle le Ven 16 Avr - 11:36



Le DVD italien ... à voir !
Mais dommage ,si on ne parle pas italien, y'a pas de sous-titre .... :mrgreen:
Concernant l'affiche cinéma française, on en trouve une copie N/B dans le Giré ....

Tiens, un point de détail du scénario que personne n'a jamais signalé :
Lanky Fellows le grand échalas est illettré !
Super étonnant pour un héros de film, mais clairement notifié
dans le scénario et les répliques des 24/25 ième minutes du film
( Copie italienne ) !
Amicalement E. pirat pirat

_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages: 2197
Date d'inscription: 06/04/2010
Age: 100
Localisation: 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di Uccidere - Tonino Valerii - 1966

Message  Rex Lee le Sam 17 Avr - 8:56

Moi non plus , Sartana , je n'ai pas vu Frank Brana ...Soit sa scène ( il n'en a parfois qu'une !!!) a été coupée au montage , soit il s'agit d'une erreur d' IMBd , répercutée un peu partout , du western database à Shobary . Pourtant , Brana ne passe pas inaperçu ...
Sinon , je serai moins sévère avec ce film qui a la mérite d'avoir un solide scénario , un bon casting ,une mise en scène inventive , une belle musique de Fidenco , et des lieux de tournage épatants : ah !!!cette banque d' El Paso !!!...euh , pardon , ici , c'est Omaha !

Rex Lee
Sergio Leone

Messages: 3303
Date d'inscription: 06/04/2010
Age: 58
Localisation: 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di Uccidere - Tonino Valerii - 1966

Message  Rex Lee le Sam 17 Avr - 8:57

Ce western est remarquable . La grande classe !
Il est l'un de mes préférés .

Scénario impeccable : 10/10
Mise en scène ( le coup d'essai de Valerii est un coup de maître ) : 10/10.
Musique ( Fidenco ) soulignant parfaitement l'action : 10/10.
Lieux de tournage ( parmi les plus beaux d'Almeria ) : 10/10.
Distribution : un casting de choix ( Hill , Martin , Lulli , Sancho ...sans compter les seconds couteaux ! ) : 10/10.

Des westerns , j'en ai vu pas mal et je continue à en voir . Mais c'est toujours réjouissant que de tomber sur une pépite de ce genre .

Rex Lee
Sergio Leone

Messages: 3303
Date d'inscription: 06/04/2010
Age: 58
Localisation: 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di Uccidere - Tonino Valerii - 1966

Message  Rex Lee le Mar 20 Avr - 6:23


Rex Lee
Sergio Leone

Messages: 3303
Date d'inscription: 06/04/2010
Age: 58
Localisation: 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di Uccidere - Tonino Valerii - 1966

Message  Personne le Jeu 6 Mai - 14:40

Edocle a écrit:Tiens, un point de détail du scénario que personne n'a jamais signalé :
Lanky Fellows le grand échalas est illettré !
Super étonnant pour un héros de film, mais clairement notifié
dans le scénario et les répliques des 24/25 ième minutes du film
( Copie italienne ) !
Amicalement E. pirat pirat

Oui et quand il demande au télégraphiste le contenu du message également.

Sinon un western européen dans la moyenne supérieure, car même si le héros est un peu transparent, la truculence des seconds rôles, l'utilisation du scope de Valerii(superbe ce long traveling d'intro) et la bonne volonté des cascadeurs emportent mon adhésion. Je veux aussi reconnaître un style Valerii, ou peut-être pas un style, mais des 'manières ou détails' qui reviendront dans Mon Nom est Personne. Bon tout le monde a vu le petit vieux dans Lanky, ce n'est pas bien sûr le même acteur, mais l'utilisation de ce personnage est un peu la même que celle dans MNEP. Aussi, pas mal de miroirs dans ce Lanky. Le miroir-périscope du petit vieux, répond aux nombreux miroirs de MNEP dont celui de Terence Hill pour surveiller la ville. La longue vue du fusil pouvant être aussi considéré comme un miroir.

George Martin s'est fait la tête à Pancho Villa/Marlon Brando! Dommage lui comme Sancho, sont un peu sous exploités dans ce Lanky.

A voir donc, mais peut-être à réserver aux amateurs de westerns européens quand même. Very Happy

_________________

Personne
Sergio Leone

Messages: 5795
Date d'inscription: 06/04/2010
Age: 45
Localisation: Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di Uccidere - Tonino Valerii - 1966

Message  JO le Mar 11 Mai - 17:30

Lanky est une film plein d'ironie décaléé, que l'on songe au générique pop et au long plan d'ouverture sur fond de chanson (intutile dans la narration, mais jouissif dans le film) .

Valerii y fait ses premières armes de réalisateur autonome. Pas étonnant que le décor d' El Paso soit filmé, quelques mois plus tard, comme dans "Et pour quelques dollars de plus", puisqu'il est assistant réalisateur du film de Leone (donc en repérage, dans le casting et spécialement des figurants anglais d'Almeria, et probablement participant dans certains choix esthétiques, comme des cadres, il est impossible dans un film d'attribuer tel choix spécifique à l'un ou à l'autre dans des plans de coupes : réalisateur, assistant, chef- opérateur, cadreur ? Même si Leone affirmait construire toujours ses cadres lui-même, il y a bien un moment où il faut déléguer dans un coin ou un autre. Je pense par contre impossible d'entendre un jour un commentaire du film par Valerii, tant les rapports avec les Leone doivent être impossibles (cf. DVD Gans StudioCanal "Mon Nom est Personne").

Il y a déjà effectivement dans "Lanky" le goût pronnoncé de la virtuosité technique qui conduit à "Texas", "Mon Nom est Personne" et d'autres expériences ultérieures comme "Vai gorilla" avec Fabio Testi, qui suit immédiatement "Il Mio Nome è Nessuno" : après , écrasé par l'histoire avortée avec Leone et la fin du cinéma de genre, Valerii fait de la télé ou quelques films : ce que j'ai vu n'a pas vraiment d'interêt autre que visuel, et pas toujours encore ("Les Requins du désert", ou son film avec F. Murray Abraham, genre "Midnight Express" mâtiné de "Le Trou") .

Le film, qui devait être réalisé par Ricardo Blasco, marche très bien,plaît aux producteurs, il lui ouvre les portes de la réalisation de "Les derniers jours de la colère".

Pour Fernando Sancho, sa présence est souvent une exigence de la production italienne, ou une obligation syndicale (il dirige plus ou moins la corporation des comédiens sous Franco, de façon autoritaire en s'attribuant évidemment quelques beaux rôles, sil l'on en croit certains intervenants espagnols du SWWB, quelles que soient ses qualités humaines de contact souvent soulignées.) Ceci peut expliquer les deux histoires étrangères l' une à l'autre dans "Per il Gusto di Uccidere", l'une avec Sancho, l'autre avec Martin.

JO
Sergio Leone

Messages: 4213
Date d'inscription: 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di Uccidere - Tonino Valerii - 1966

Message  JO le Mar 11 Mai - 20:55

Les vieux de "Lanky" sont là maintenant, bien au chaud sunny

http://monnomestpersonne1973.blogspot.com/search/label/Acteurs

JO
Sergio Leone

Messages: 4213
Date d'inscription: 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di Uccidere - Tonino Valerii - 1966

Message  JO le Dim 16 Mai - 19:22

Clarification sur le succès de Lanky, selon Roberto Curti : Il Mio Nome è Nessuno Lo spaghetti Western secondo Tonino Valerii, Un mondoaparte, 2008.

Ce premier western n'a pas un succès commercial important, mais il plaît beaucoup à ceux qui le visionnent. Et spécialement à Lombardi, le producteur de la Titanus, qui propose un contrat de deux films à Valerii, ce qui le met en selle pour Le dernier jour de la colère.

JO
Sergio Leone

Messages: 4213
Date d'inscription: 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di Uccidere - Tonino Valerii - 1966

Message  Rex Lee le Dim 4 Juil - 17:00





Les lieux de tournage :










Les acteurs :


Fernando Sancho


Enrique Santiago



Jose Manuel Martin / Jose Canalejas


Craig Hill


Piero Lulli



Franco Ressel


Graham Sooty



Rada Rassimov ...et sur l'affiche : George Martin.



Jose Marco



George Wang / George Martin



Sancho Gracia / Rada Rassimov


Diana Martin


Nazzareno Natale ( ? )




Rex Lee
Sergio Leone

Messages: 3303
Date d'inscription: 06/04/2010
Age: 58
Localisation: 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di Uccidere - Tonino Valerii - 1966

Message  Rex Lee le Mer 14 Mar - 7:37






_________________
Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?

Rex Lee
Sergio Leone

Messages: 3303
Date d'inscription: 06/04/2010
Age: 58
Localisation: 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di Uccidere - Tonino Valerii - 1966

Message  Richards le Dim 8 Avr - 11:24

Quelle est la meilleure édition DVD de ce western, ou plutot le meilleur rapport qualité-prix car les DVD japonnais sont, pour ma bourse, hors de prix?

Richards
Sergio Sollima

Messages: 747
Date d'inscription: 18/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di Uccidere - Tonino Valerii - 1966

Message  JO le Dim 8 Avr - 12:32

L'édition japonaise SPO est mieux colorée que l'édition italienne SURF, et surtout, complète selon ceux qui ont fait la comparaison -du moins, plus longue.



Le DVD Surf , disponible un peu partout.

Une autre édition japonaise plus récente a vu le jour (je ne la connais pas) et en ce qui concerne le DVD de La Gazetta dello Sport, de chez Fabbri, si c'est le même que le Fabbri déjà sorti en kiosque dans une autre collection , c'est aussi le même que le DVD SURF , donc avec une colorimétrie trop grise et une durée coupée.



Le DVD Fabbri, qui précédait en kiosque la collection de La Gazetta dello Sport, du même éditeur. Master identique au DVD Surf.





La plus récente édition japonaise.


JO
Sergio Leone

Messages: 4213
Date d'inscription: 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di Uccidere - Tonino Valerii - 1966

Message  Richards le Dim 8 Avr - 14:13

Merci JO de cette réponse claire et précise.
Je vais commander le DVD Surf...

Richards
Sergio Sollima

Messages: 747
Date d'inscription: 18/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanky, l’homme à la carabine – Per il gusto di Uccidere - Tonino Valerii - 1966

Message  Cartman le Dim 8 Avr - 15:48

J’aurais adoré avoir la même veste en cuir que Lanky Smile

Cartman
Joachim Romero Marchent

Messages: 99
Date d'inscription: 09/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum