Sans arme, ni haine, ni violence - 2008 - Jean-Paul Rouve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sans arme, ni haine, ni violence - 2008 - Jean-Paul Rouve

Message  Personne le Mar 13 Avr - 13:16



Jean-Paul Rouve ... Albert Spaggiari
Alice Taglioni ... Julia
Gilles Lellouche ... Vincent Goumard
Maxime Leroux ... '68'
Patrick Bosso ... Le truand #1
Anne Marivin ... La femme flic
Renan Carteaux ... Renaud
Jean-Philippe Puymartin ... Le commissaire Dréant
Pom Klementieff ... NHI
Denis Braccini ... Le truand #2
Arsène Mosca ... Le Targui
Eric Fraticelli ... Le truand #3
Éric Frey ... Le juge Bouaziz
Florence Loiret Caille ... Nathalie Goumard (as Florence Loiret-Caille)
Timothé Riquet ... Bastien Goumard

synopsis trouvé sur le site de la *nac
Depuis son évasion spectaculaire en 1977, Albert Spaggiari (Jean-Paul Rouve), cerveau du Casse de Nice, est en cavale en Amérique du Sud avec son épouse (Alice Taglioni). C’est là que Vincent Goumard (Gilles Lellouche), journaliste indépendant, le retrouve. Appâté par la perspective de faire la couverture de Paris Match, le bandit facétieux, qui s’enorgueillit de figurer au palmarès des personnalités les plus recherchées du monde, accepte de se dévoiler au reporter…

C'est le deuxième film sur Albert Spaggiari, le premier étant de José Giovanni avec Francis Huster dans le rôle de Spaggiari, il s'agissait : Les égouts du paradis. Ce premier film racontait le casse du siècle à Nice en 1976, celui de la salle des coffres de la Société Générale.
Le film de Jean-Paul Rouve se concentre sur son évasion et sur sa cavale en amérique du sud. Quelques flashbacks quand même sur le casse avec un petit cameo de notre Gégé national. Laughing

Le ton est donc léger avec un Jean-Paul Rouve à l'aise dans la peau d'un Spaggiari hâbleur et fanfaron. La belle découverte, c'est Gilles Lellouche, avec son pull jacquard qu'il porte même quand il fait 40° Laughing , dans la peau d'un pseudo journaliste... je n'en dis pas plus.

C'est assez fun, il y a un petit côté Tintin et les Picaros avec cette arrivée de notre journaliste en amérique du sud, nos héros traversent même un petit carnaval.
La fin des années 70, début des années 80 est bien reconstituée. On a une utilisation du split screen pendant l'évasion(rappel du hold-up de l'Affaire Thomas Crown sans doute), une bande originale à base de Daniel Guichard, Jean-Luc Lahaye... Ca fait longtemps que je ne les avais plus entendus! What a Face

Un film franchement agréable, peut-être passé inaperçu et c'est bien dommage.

_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6348
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 49
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans arme, ni haine, ni violence - 2008 - Jean-Paul Rouve

Message  Breccio le Ven 16 Avr - 12:33

Bon, chacun ses goûts, pardon aux familles toussa, mais j'ai pas tenu une demi-heure.
Film scénarisé par, réalisé par et étoilant Jean-Paul Rouve -- Narcisse City. Y en a que pour lui.
Et Jean-Paul Rouve robindesboise, Gilles Lelouche jeandujardine, Gérard Depardieu cachetonne, Alice Taglioni bimboïse. Beurk.
En plus, impasse totale sur la vraie nature de Spaggiari : ancien de l'Indo, ancien de l'OAS, qui a fricoté avec la CIA dans le Chili de Pinochet. Re-beurk.
B.
avatar
Breccio
Sergio Leone

Messages : 1277
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 63
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans arme, ni haine, ni violence - 2008 - Jean-Paul Rouve

Message  Personne le Ven 16 Avr - 13:45

Clair que c'est un show Rouve. On voit bien qu'il fait appel à ses copains d'Indochine, par contre, tu as raison, rien sur l'OAS. Le pays dans lequel il est en cavale n'est jamais nommé, il s'agirait donc du Chili. Merci pour cette info! Wink

_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6348
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 49
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans arme, ni haine, ni violence - 2008 - Jean-Paul Rouve

Message  Personne le Mer 28 Avr - 13:02

Vu un reportage sur Spaggiari hier soir sur W9. Finalement le vrai Spaggiari était quand même quelqu'un d'ultra exhubérant, Rouve n'en rajoute pas trop finalement. Les moumoutes et postiches dont il aimait s'affublé pendant sa cavale et ou il se fait prendre en photo pour les journaux français, tout cela sonne assez juste je trouve.
Le ton est à la comédie, mais Spaggiari me semblait avoir beaucoup d'humour.
En gros ce que j'ai vu dans l'émission d'hier qui n'est pas dans le film. Ancien de l'OAS, il aurait été à 2 doigts de tuer De Gaulle, mais au dernier moment il aurait eu un contre ordre. Il serait plus à droite que Le Pen même. Après sa cavale il offre ses services à la CIA. Il pense que la CIA a besoin de ses compétences pour visiter les coffres des ambassades étrangères etc... L'évasion est comme dans le film(le film commence par cette évasion d'ailleurs), un saut de 7 mètres et une réception sur le toit d'une voiture absolument miraculeuse. La cavale commence par le Brésil, il n'aurait touché que 3 M pendant le partage, ce qui le laisse un peu court en argent et c'est pour ça et par goût de la provoc qu'il donne des interviews etc...
Le nom de sa compagne a été, me semble t-il, changé.
Il fini ses jours en Italie du Nord et meurt d'un cancer au poumon.

Un diptyque à la manière du Mesrine de Richet avec Cassel dans le rôle de Spaggiari reste à faire! Cool

_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6348
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 49
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans arme, ni haine, ni violence - 2008 - Jean-Paul Rouve

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum