Quand les vautours attaquent - Il tempo degli avvoltoi - 1967 - Nando Cicero

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand les vautours attaquent - Il tempo degli avvoltoi - 1967 - Nando Cicero

Message  Sartana le Mar 13 Avr - 10:07

Quand les vautours attaquent (Il tempo degli avvoltoi), 1967 réalisé par Nando Cicero, avec George Hilton (Kitosch), Frank Wolff (Tracy)et Eduardo Fajardo (Don Jaime).

Scénario : Kitosch, un jeune péon, s’enfuit de chez Don Jaime, son patron. Arrivé en ville, il est accusé par le shérif (à la botte de Don Jaime), d’un vol de cheval qu’il n’a pas commis et se retrouve à l’ombre. Pendant ce temps arrive en ville « Tracy le Noir », un pistolero recherché par la police. Confronté au shérif, Tracy le descend et quitte la ville avec Kitosch, qui s’incruste.
Tracy n’a qu’un seul but : se venger de Trabs, son ancienne petite amie et de Big John, son ancien meilleur ami qui l’ont vendu et ce sont partagés la prime de sa capture : 10 000 $...

A la lecture de ceci, rien de neuf sous le soleil d’Almeria. Sauf que quand Nando Cicero est aux commandes et tourne avec de bons acteurs, le film s’en tire pas mal.

Fernando Cicero n’a réalisé que 3 westerns : Professionnels pour un massacre (1967), Quand les vautours attaquent (1967) et Deux fois traitre (1968). En ce qui concerne ce dernier, j’en dirais deux mots dans peu de temps. Ce réalisateur a toujours fait le choix de ne s’attacher à faire que des westerns avec un minimum de scénario, ce en quoi il devance la moitié de ses homologues de Cinecitta Very Happy.

N’y allons pas par quatre chemins : ce western vaut le détour : il est fauché mais l’argent a été investi dans le casting, ce qui sauve le film : le casting déchire : Frank Wolff est employé à contre-emploi de ses habituelles prestations (le personnage de Tracy n’a rien de réjouissant), George Hilton dans son éternel rôle de peone pochard et sympathique, et enfin Eduardo Fajardo en méchant de service (et même, pas si méchant que ça, finalement).

On s’attend à l’éternel duo : père-fils spirituel entre Hilton le jeune Wolff le vieux, mais Nando Cicero dynamite cette solution de facilité en une scène : Wolff montre comment il tire à Hilton, et ce dernier dégomme en l’air des étoiles de shérif d'une façon époustouflante : le poulain n’a plus rien à apprendre, il peut se débrouiller seul.
Le problème de Tracy, c’est qu’il est violent, mais alors très impulsif. De plus, il est épileptique, ce qui n’arrange rien à son problème, bien au contraire. Ceci s'ajoute à une violence assez présente tout au long du film.

La confrontation des deux personnages sera inévitable : leur façon de faire étant très éloignée l’une de l’autre : l’un assomme et aime faire la fête (le peon), et l’autre tue de sang froid même des hommes désarmés car comme nous l’explique notre ami Tracy, très pacifiste « je ne laisse jamais de témoins vivants derrière moi ». L’ennui c’est que Kitosch a trouvé en ce Tracy un ami. Le seul qu’il ait jamais eu. Le film repose sur cette dualité de sentiments jusqu’au dénouement final.

La musique ne laisse pas un souvenir impérissable, les décors non plus (ils sont dus à Demofilo Fidani), mais la réalisation est là et le film sort du lot grâce à elle...

7/10

PS : George Hilton avait déjà joué un personnage du nom de Kitosch dans Sang et or (Frontera al sur/ Kitosch, l’uomo che veniva dal nord) de josé Merino, 1966. Mais hormis cette coïncidence, les deux personnages n’ont rien à voir.
PS 2 : Si quelqu'un a une affiche française pour illustrer, n'hésitez pas !
avatar
Sartana
Enzo G. Castellari

Messages : 239
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les vautours attaquent - Il tempo degli avvoltoi - 1967 - Nando Cicero

Message  Rex Lee le Mer 14 Avr - 5:50

Voilà un western quelque peu déroutant du fait de certains comportements dont la motivation échappe aux spectateurs moyens dont je fais partie.

Alors de deux choses l'une : ou bien Cicero a commis quelques maladresses qui , pensait-il , pourraient passer inaperçues auprès d'un public peu regardant ; ou bien son désir était de faire table rase des codes et de la psychologie du western.
Quelques exemples : que fait Kitoch , pistolero hors-pair , au ranch de Don Jaime et pourquoi est-il aussi docile ?
Pourquoi abat-il Big John , alors que ce dernier a été logoté par Tracy ? Pourquoi Don Jaime change-t-il à ce point et pourquoi Kitoch lui dit-il avoir confiance en lui ? Certes , il est possible d'imaginer des explications mais ce qui est un peu dommage , au bout du compte , c'est qu'on a l'impression que les personnages sont très superficiels , qu'il n'ont aucune psychologie.

Cela dit , c'est un honnête western , bien interprété , notamment par Frank Wolff : son personnage , tout de noir vêtu , sortant d'on ne sait où , tirant des grenades à l'aide d'un fusil et ayant toujours dans sa manche un petit pistolet -gadget m'a fait penser à ...A vous de voir !!!
De beaux paysages mais aucun second couteau espagnol pour ce film tourné à ALMERIA.
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4461
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les vautours attaquent - Il tempo degli avvoltoi - 1967 - Nando Cicero

Message  Rex Lee le Sam 3 Juil - 12:10


Littéralement : Le temps des vautours .
Mais le titre était déjà pris !


George Hilton


Frank Wolff et son fusil très spécial...



Hilton / Pamela Tudor / Eduardo Fajardo


Pamela Tudor / Cristina Iosani



Maria-Grazia Marescalchi / Frank Wolff



Hilton / Femi Benussi



Les mêmes.
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4461
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les vautours attaquent - Il tempo degli avvoltoi - 1967 - Nando Cicero

Message  El Puro le Mer 2 Mai - 18:00















avatar
El Puro
Michele Lupo

Messages : 418
Date d'inscription : 20/09/2010
Localisation : Allemagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les vautours attaquent - Il tempo degli avvoltoi - 1967 - Nando Cicero

Message  Horace Pinker le Lun 13 Mai - 22:36

Un très bon western avec un scénario un peu plus recherché qu'a l'habitude.
Le personnage de Frank Wolff est vraiment bien traité.

Alors il y a encore une fois quelques différences entre le Dvd italien et la Vhs française.
Quelques phrases par ci par là on été coupés mais surtout les plans où Frank Wolff fait ses crises d'épilepsie, dans la version française on le voit nettement moins agonisé et surtout les passages où il bave ont disparu (du moins sur la vhs que j'ai visionné car il y a eu pas mal d'éditions différente)

Rex Lee, tu parles du passage où Kitosh abat Big John, je pense qu'il abrège ses souffrances car Joshua est en train de le torturer et sa mise à mort semble inévitable, je ne me souviens plus si le passage est coupé sur la Vf par contre mais c'est fort possible !

Bon bah encore une fois George Hilton crêve l'écran, je crois pas avoir encore vu un western dans lequel il joue qui soit mauvais, il y en a surement mais j'ai du mal à les trouver Cool

avatar
Horace Pinker
Michele Lupo

Messages : 508
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 40
Localisation : Seine et marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les vautours attaquent - Il tempo degli avvoltoi - 1967 - Nando Cicero

Message  Sartana le Mar 14 Mai - 9:42

Horace Pinker a écrit:Bon bah encore une fois George Hilton crêve l'écran, je crois pas avoir encore vu un western dans lequel il joue qui soit mauvais, il y en a surement mais j'ai du mal à les trouver Cool
Si tu y tiens, va fureter du côté des comédies westerns comme "Trinita, une cloche et une guitare" ou encore "Alléluia défie l'ouest", nettement en dessous du premier. Dans les westerns "sérieux", c'est vrai qu'il est difficile de le mettre en défaut, hormis peut-être dans Los machos, où je l'avais personnellement trouvé un peu mou du genou. En revanche, quant au choix de ses films de la période 66-71, c'est du sans faute (même dans Les deux fils de Ringo, où il subit le jeu outré de Franco & Ciccio).
avatar
Sartana
Enzo G. Castellari

Messages : 239
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les vautours attaquent - Il tempo degli avvoltoi - 1967 - Nando Cicero

Message  Horace Pinker le Mar 14 Mai - 19:42

Sartana a écrit:Si tu y tiens, va fureter du côté des comédies westerns comme "Trinita, une cloche et une guitare" ou encore "Alléluia défie l'ouest", nettement en dessous du premier. Dans les westerns "sérieux", c'est vrai qu'il est difficile de le mettre en défaut, hormis peut-être dans Los machos, où je l'avais personnellement trouvé un peu mou du genou. En revanche, quant au choix de ses films de la période 66-71, c'est du sans faute (même dans Les deux fils de Ringo, où il subit le jeu outré de Franco & Ciccio).

Merci Sartana, je n'en ai vu aucun de ta liste et du coup, je vais prendre mon temps pour les voir geek
avatar
Horace Pinker
Michele Lupo

Messages : 508
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 40
Localisation : Seine et marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les vautours attaquent - Il tempo degli avvoltoi - 1967 - Nando Cicero

Message  Il Ritardario le Jeu 29 Mai - 10:22

Excellent film avec de très bons acteurs.
Le personnage tout en noir de Tracy est impressionnant dans le sens où dès qu'il apparait à l'écran, on se crispe car il est capable de tout et bien souvent du pire.
Tout au long de ce western, je me demandais comment toutes ces situations pouvaient se terminer et j'avais peur d'être déçu comme cel est parfois le cas. Heureusement, cela n'a pas été du tout le cas: le film et le réalisateur tiennent toutes leurs promesses jusqu'au bout.
A voir et à revoir.
avatar
Il Ritardario
Sergio Sollima

Messages : 608
Date d'inscription : 30/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les vautours attaquent - Il tempo degli avvoltoi - 1967 - Nando Cicero

Message  Sancho Perez le Jeu 12 Juin - 11:08

Un film fort sympathique!
Frank Wolff est imprévisible dans sa cruauté (comment il remballe Femi Benussi!  affraid )



En parcourant les bonus du DVD Koch Media, cette affichette m'a interpellé car elle représente une scène absente du film.
avatar
Sancho Perez
Michele Lupo

Messages : 544
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les vautours attaquent - Il tempo degli avvoltoi - 1967 - Nando Cicero

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum