Le colt était son Dieu - La colt era il sua Dio - 1972 - Luigi Batzella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le colt était son Dieu - La colt era il sua Dio - 1972 - Luigi Batzella

Message  Sartana le Mar 13 Avr - 9:30

Le colt était son Dieu (La colt era il sua Dio) de Luigi Batzella avec Jeff Cameron, 1972.

Vous aussi, vous pouvez réaliser un western chez vous...

Le capitaine Mike Jackson est engagé pour mettre fin aux agissements de truands qui terrorisent la région dans le but de trouver où est caché une mine d'or valant plusieurs millions de dollars.

Dernier film de la trilogie de Luigi Batzella consacrée aux justiciers*, le colt était son Dieu est tourné dans la ville payée par Gordon Mitchell. Son héros fétiche (le seul qui ait accepté les rôles ?) est Jeff Cameron, acteur au nez prononcé et aux cheveux mi-longs, qui débuta en tant que figurant (Arizona Colt, Cinq gâchettes d'or), avant de faire ses premières armes avec Fidani. Nous retrouvons Donal O'Brien, qui tourne son 2ème western réalisé par Batzella, et il donne ici une de ses pires prestations.

Fastidieuses à lire, mais à ne pas louper, voici les plus grosses invraisemblances du film, en spoiler pour à la fois pour "pas gâcher" et pour que vous le lisiez uniquement si le coeur vous en dit...
Spoiler:
Arrow on a l'impression d'assister à un épisode du Petit théatre de Bouvard : que les acteurs connaissent les grandes lignes du scénario mais improvisent.
Arrow Donal O'Brien se fait trouer l'oreille, et on ne voit pas de sang mais une espèce de merde d'oiseau posé sur son organe auditif Rolling Eyes
Arrow le méchant fume une cigarette avec filtre !
Arrow O'Brien frappe avec une bouteille dans un mur, elle ne se casse pas, mais en tombant par terre la séconde d'après, là, on entend un bruit de casse : solide les boutanches !
Arrow lors d'une poursuite, on passe sans transition du désert à un chemin de terre verdoyant...
Arrow un homme de main est caché derrière un tonneau, soudain on entend une voix caverneuse : "Pose cette arme, mon gars, ou le diable va t'emporter... ", le gars recule, se planque derrière un muret en criant : Ya des fantômes, ici !", et Jeff Cameron sort du tonneau et le descend. Pfff...

Enormes, non ?... Laughing
Réutilisant des décors d'intérieurs vus dans Black Killer ou Durango encaisse ou tue, ce film est un exemple flagrant des petites productions italiennes : rien dans le casting, pas de technique, pas de musique ou si peu, pas de scénario, bref ça ne vaut RIEN. Le colt était son Dieu est la preuve par A + B que vous pouvez réaliser un western chez vous, et que ce sera toujours mieux que celui-ci. Ca me donne une idée de topic, vous pouvez le trouver ici : http://western-maniac.forum-pro.fr/hors-sujet-f2/astuce-creer-son-western-italien-t482.htm

1/10

Vu sur une VHS VF tronquée, du genre la phrase "Comment justifier cela auprès de vos supérieurs ?" et la seconde d'après : "C'est entendu, voilà votre permission". Evil or Very Mad, avec un doublage convaincant comme Ben Affleck essayant de faire passer une émotion à l'écran, ça n'arrange rien...

* Il s'agissait de Pour Django, les salauds ont un prix et Les âmes damnées de Rio Chico.
avatar
Sartana
Enzo G. Castellari

Messages : 239
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colt était son Dieu - La colt era il sua Dio - 1972 - Luigi Batzella

Message  Edocle le Mar 18 Oct - 9:10

Quelques captures de ma VF :
















_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3464
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colt était son Dieu - La colt era il sua Dio - 1972 - Luigi Batzella

Message  Sartana le Mar 18 Oct - 11:23

J'ai participé ce week-end à un festival de courts-métrages, dont les réalisateurs étaient essentiellement jeunes. Et j'ai pensé en voyant leurs films "cheap" avec des faux raccords évidents à ce genre de petites productions du western italien comme Le colt était son dieu.
Ce genre de westerns fait vraiment "film de débutant", ce que n'était pas Luigi Batzella, et porte une marque de "fait maison" évident. Comme certains courts-métrages de débutants réalisateurs.
avatar
Sartana
Enzo G. Castellari

Messages : 239
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colt était son Dieu - La colt era il sua Dio - 1972 - Luigi Batzella

Message  Rex Lee le Mer 23 Nov - 7:48

Quelqu'un a posté la VF:









_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4576
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colt était son Dieu - La colt era il sua Dio - 1972 - Luigi Batzella

Message  Il Ritardario le Mer 23 Nov - 23:57

Intéressant ça, merci beaucoup Rex Very Happy
avatar
Il Ritardario
Sergio Sollima

Messages : 611
Date d'inscription : 30/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colt était son Dieu - La colt era il sua Dio - 1972 - Luigi Batzella

Message  kevenz le Lun 28 Nov - 13:37

super pour la VF !

dommage que la qualité d'image est quand même très mauvaise Sad

aucun dvd existe pour le moment.

kevenz
Joachim Romero Marchent

Messages : 85
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 37
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colt était son Dieu - La colt era il sua Dio - 1972 - Luigi Batzella

Message  Sitting Bull le Lun 28 Nov - 17:04

Oui, dommage pour la qualité. Mad
Faute de grives on mange des merles, mais là c'est des étourneaux ! Very Happy
avatar
Sitting Bull
Sergio Sollima

Messages : 724
Date d'inscription : 05/10/2010
Age : 79
Localisation : La forêt landaise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colt était son Dieu - La colt era il sua Dio - 1972 - Luigi Batzella

Message  Hombre le Mar 29 Nov - 14:29

Merci pour la version youtube, Rex.
Quand même...distribué par la FOX! Question  What a Face
Sinon, de Cosmopolis et Les Films Marbeuf, je venais de visionner Tire Joe et Amen !! qui est un peu mieux que ce Colt était son Dieu. Après God's Gun, je viens donc de me taper trois films à la suite avec des références à Dieu où à la prière. study

Encore une fois, un scénario écrit avec les pieds. Dommage, y a des chevaux, des costumes et même quelques décors valables. À la rigueur, j'accepte le peu de musique utilisée; je préfère moins que trop.

Va. Enlève-toi de mes pieds! Je ne connaissais pas cette expression. Mais le doublage n'en est pas à une perle près. Si la VF est tronquée, comme dit Sartana, peut-être le montage italien est-il plus appréciable?

Et je ne crois pas que Clint Eastwood ait vu ce film pour s'en inspirer pour L'Homme Des Hautes Plaines lors de la scène de l'oreille arrachée par une balle! scratch What a Face
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1599
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colt était son Dieu - La colt era il sua Dio - 1972 - Luigi Batzella

Message  Edocle le Mar 29 Nov - 15:40

Hombre a écrit:
Quand même...distribué par la FOX! Question  What a Face
Heu non !
Il s'agit d'un ajout d'un bricoleur algérien qui a numérisé
la VHS française.... Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Cette copie est bien celle que nous connaissons de Cosmopolis et
Les Films Marbeuf, et dont l'édition VHS est ci-dessus...
Je n'ai toujours pas mis la main sur un montage italien.... What a Face

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3464
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colt était son Dieu - La colt era il sua Dio - 1972 - Luigi Batzella

Message  Hombre le Mar 29 Nov - 16:33

Edocle a écrit:
Hombre a écrit:
Quand même...distribué par la FOX! Question  What a Face
Heu non !
Il s'agit d'un ajout d'un bricoleur algérien qui a numérisé

Je m'en doutais un peu! Wink
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1599
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colt était son Dieu - La colt era il sua Dio - 1972 - Luigi Batzella

Message  Rex Lee le Mar 29 Nov - 18:12

Hombre a écrit:Merci pour la version youtube, Rex.

Oui, je me suis dit que, même si le film ne casse rien, il pourrait bien y avoir quelques personnes que ce western intéresserait.
Ravi de vos réactions! Very Happy

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4576
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colt était son Dieu - La colt era il sua Dio - 1972 - Luigi Batzella

Message  Il Ritardario le Mar 29 Nov - 23:27

C'est vrai que c'est parfois risible, mais bon, voir un Bandidos Messicano avouer qu'il a peur et que sa seule issue est la fuite, c'est quand même assez rare pour être souligné.

Mais au fait, cette ambiance Shocked  Luigi Batzella, ce n'est pas celui qui a fait l'inégalable "Pour Django, les salauds ont un prix" ? Mais oui...et puis on ne s'embarrasse pas: avec la même scène de 10min, on l'a met dans les deux films:
En haut le DVD allemand de "Pour Django les salauds ont un prix" et en bas, la VHS de "Le colt était son dieu".

Pratique courante, on le sait, chez les petits réalisateurs sans scrupules (et avec budget étriqué) mais quand on tombe dessus, ça fait quand même mal !! Crying or Very sad Crying or Very sad

avatar
Il Ritardario
Sergio Sollima

Messages : 611
Date d'inscription : 30/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colt était son Dieu - La colt era il sua Dio - 1972 - Luigi Batzella

Message  Hombre le Mer 30 Nov - 0:43

Il Ritardario a écrit:Pratique courante, on le sait, chez les petits réalisateurs sans scrupules (et avec budget étriqué) mais quand on tombe dessus, ça fait quand même mal !! Crying or Very sad Crying or Very sad

Bien vu. Les petites astuces à l'italienne pour sauver du temps et quelques deniers. :face

Mais attention: ça s'est déjà fait aussi dans des productions style "remake" de films américains, où l'on reprenait toute une introduction d'un film de Milles et une nuits de 1942 poue être reprise en 1944 dans Ali Baba et les 40 voleurs. Comme quoi... What a Face
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1599
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le colt était son Dieu - La colt era il sua Dio - 1972 - Luigi Batzella

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum