Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  Sartana le Mar 13 Avr - 9:22



Résumé : Après ses démélés avec la justice aux États-Unis (voir Colorado, du même Sollima), Cuchillo rentre chez lui, au Mexique. Sa fiancée l'a attendu pendant 6 mois et elle est furieuse (il était parti 6 mois auparavant comme un voleur). Afin de la calmer, Cuchillo vole une montre volée à un inconnu. L'inconnu est le shérif Cassidy qui colle Cuchillo au trou. Là, il fait la connaissance de Ramirez, un idéaliste de la révolution et ils s'évadent ensemble. Ils tombent sur le bandit Reza, qui cherche un trésor dont seul Ramirez connait la cachette. Ramirez refuse de parler et se fait descendre par les bandits. Avant de mourir, il donne à Cuchillo un morceau de journal qui révèle où le trésor est caché. Seulement, le shérif Cassidy, sa fiancée ainsi que deux agents du gouvernement français veulent aussi le magot...

L'histoire est donc assez complexe mais bien menée, jusqu'au 2/3 du film, la fin étant un peu longue et peu originale. Sergio Sollima vient de terminer le dernier face à face et veut réaliser une nouvelle aventure de Cuchillo : il reprend donc la même idée de base : un mexicain contre un américain (Cassidy), mais greffe sur cette base un contexte de révolution. Voilà qui n'est pas nouveau (voir El Chuncho ou 5 hommes armés), mais ici, c'est traité avec finesse, gags qui ne tombent jamais à plats et action. Ennio Morricone & Bruno Nicolai sont de la partie à la musique, la chanson de générique est très rythmée, donnant ainsi l'envie au spectateur de partir faire la révolution avec Cuchillo. Donald O'Brien est assez peu charismatique (c'est sûr que c'est pas Van Cleef ), ce qui explique qu'il n'ait pas fait de grands westerns en Italie, néanmoins on peut le voir dans Keoma ou dans les 4 de l'apocalypse. Nello Pazzafini est de la partie comme José Torres, autre habitué du genre.

Ce troisième et dernier western de Sollima est réellement une grande réussite puisqu'elle mèle politique, décors superbes (beau travail de la photographie de G. Mancori, une histoire à rebondissements, et un personnage haut en couleur représenté par Tomas Milian, inoubliable ! Seul bémol, le film se traine un peu sur la fin, mais on pardonne. Un conseil : ce film est absolument à voir en VO tant la voix de Milian en français ne lui va pas !

Pour tout amateurs de western : 8,5/10 vous ne le regretterez pas !

Sartana
Enzo G. Castellari

Messages : 239
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  Rex Lee le Mar 20 Avr - 6:17


Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4345
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  Rex Lee le Sam 29 Mai - 9:31

Quelques captures de cet excellent western .
Rien à ajouter à la critique de Sartana .
Et si vous ne l'avez pas vu , vous ratez quelque chose ...





Tomas Milian / Chelo Alonso .






Donald O'brien







Linda Veras







Nello Pazzafini







Luciano Rossi






John Ireland





Jose Torres






Donald O'brien


Dernière édition par Rex Lee le Lun 30 Avr - 6:47, édité 1 fois

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4345
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  JO le Sam 29 Mai - 10:52



Le moulin devant la chaîne de Cabo de Gata, vers Ruescas, en face d' une station service. Michelin a fait d'une partie des dunes un centre d'essai...

JO
Sergio Leone

Messages : 4205
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  old timer le Dim 30 Mai - 20:18

"Saludos Hombre" j'aime bien ce film mais sans excès non plus...
c'est effectivement un remake de "Colorado" à bien des égards, sauf que... c'est la même chose en moins bien !

La structure est la même (le voyage d'un pays à l'autre, le tandem avec l'américain, les duels, la chevauchée finale) sauf qu'on y a rajouté des tas de rebondissements picaresques sur le thème de la "révolution" qui cependant ne me convainquent pas : Corbucci fera bien mieux, avec encore plus de décontraction, et "Colorado" dénonçait déjà très bien les injustices et avec plus de précision dans la description des classes sociales et des rapports de domination.

Questions acteurs seule Linda Veras apporte du neuf tant son personnage est original mais les bandidos mexicains, les révolutionnaires et autres pistoleros cupides on a déjà vu ça mille fois.. Quant aux espions français improbables, franchement... tout cela nuit au film plus qu'il ne le sert à mon humble avis...

Il reste un point sur lequel "Colorado" est définitivement supérieur, c'est la musique bien sûr, une des plus sublimes partitions de Morricone, comparez les génériques, les duels, selon moi, y a même pas de discussion possible. On voit là toute la différence entre du travail bien fait et une oeuvre inspirée, visionnaire, éternelle.

old timer
Sergio Corbucci

Messages : 977
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  Rex Lee le Mar 7 Déc - 7:24


Tomas Milian / Chelo Alonso




_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4345
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  El Puro le Mer 8 Déc - 20:23



El Puro
Michele Lupo

Messages : 418
Date d'inscription : 20/09/2010
Localisation : Allemagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  keomatouko le Ven 10 Déc - 12:37

comme le dit si bien oldtimer.mouais c'est colorado mais on moins bien.moi sa me va!!et se donald o'briend est vachement mieux dans keoma;il est mieux sur son cheval; au fait je trouve carrément qu'il manque de charisme et l'humour de cuchillo et sa gonzesse est un peux agacant à la fin.excellent western!! j'irais pas jus'que là;mais on est dans le haut du panier du genre. Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool

et pour faire d'une biérre deux coup!!se fameux blindman c'est pour fevrier 2011 ou 2012 ??

MOUSHASSE GRASIYASSE AMIGO Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool

keomatouko
Enzo G. Castellari

Messages : 258
Date d'inscription : 23/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  JO le Sam 11 Déc - 19:47

En fait, Sergio Sollima voulait enchaîner directement un autre western après Le dernier face à face, et Alberto Grimaldi lui avait demandé d'attendre. Donc, Sollima a trouvé un autre producteur, moins d'argent et de temps. (Ce doit être dans l'entretien de Sollima sur les DVD Koch Media, Sollima Box, 2005, du temps de Ulrich P. Brückner.)

Je les trouve très bien tous les trois... (les Sollima). Cool

JO
Sergio Leone

Messages : 4205
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  El Puro le Mar 28 Déc - 20:23


Koch Media DVD






















El Puro
Michele Lupo

Messages : 418
Date d'inscription : 20/09/2010
Localisation : Allemagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  JO le Jeu 30 Déc - 11:30



Je ne sais pas exactement pour ce plan ci, mais en revoyant le film hier, il me semble qu'une bonne partie de la ville blanche -la grande- a été tournée à Carboneras, un peu au nord d'Almeria.




Dans les dunes côtières de Las Amoladeras, entre El Alquian et San Miguel de Cabo de Gata, les hautes herbes ont fini par tout envahir. David Lean, pour y tourner la séquence de l'attaque du train avait du tout faire ratisser par des lignes de gitans (source : Sandra Lean, David Lean, un portrait intime, 2003)

JO
Sergio Leone

Messages : 4205
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  Rex Lee le Lun 31 Oct - 7:43


Jose Marco



Marco Guglielmi / Luciano Rossi




Gordon York



Ricardo Palacios

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4345
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  JO le Mer 22 Fév - 12:08

Bref reportage sur Saludos Hombre, dans le Cinémonde N° 1761 du 22 octobre 1968. Sergio Sollima et "Thomas" Millian s'y expriment sur le film...

JO
Sergio Leone

Messages : 4205
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  Rex Lee le Mar 6 Mar - 8:47



Non mais vous avez vu ce résumé? Laughing Laughing Laughing

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4345
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  JO le Mar 6 Mar - 10:32

Oui, mais une très belle image pour l'époque VHS Wink

La copie, par contre, était écourtée.

JO
Sergio Leone

Messages : 4205
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  higgins le Mer 7 Mar - 18:36

marrant !!
ça fleure bon les brigades rouges le résumé de cette petite entreprise de distrib située à villeneuve loubet !!!

higgins
Léon Klimosky

Messages : 102
Date d'inscription : 12/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  tepepa le Sam 10 Mar - 12:11

Pas vraiment d'accord pour dire que Saludos Hombre est inférieur à Colorado. Sollima va plus loin avec Saludos Hombre dans le sens où il supprime totalement la "caution" occidentale (Lee Van Cleef) de ce film là. Le téléspectateur n'a plus de figure "Nord-Américaine" à laquelle se raccrocher. Pas de pistolero, pas d'européen pingouin, on est forcé de s'identifier de bout en bout à un péon pouilleux, voleur et désarmé (à l'exception des couteaux), ce qui est très fort pour un film qui reste dans une optique "commerciale". Sur ce plan, je trouve ce film radicalement supérieur à bon nombre de westerns européens.

tepepa
Léon Klimosky

Messages : 166
Date d'inscription : 13/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  JO le Sam 10 Mar - 12:33

La conclusion de l'article de Cinémonde est éloquente sur les intentions et le sens du film, comme il dit en quelques phrases simples ce que d'autres ont surdéveloppé sans fin par la suite. Comme quoi, il faut parfois revenir aux sources Wink .

Ce qui frappe dans ces articles, c'est la justesse d'analyse dans la simplicité des mots.

Un article aussi intéressant sur Le Mercenaire a été publié dans Cinémonde, avec des propos de Franco Nero et Sergio Corbucci.


JO
Sergio Leone

Messages : 4205
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  old timer le Sam 10 Mar - 12:46

Pas vraiment d'accord pour dire que Saludos Hombre est inférieur à Colorado. Sollima va plus loin avec Saludos Hombre dans le sens où il supprime totalement la "caution" occidentale (Lee Van Cleef) de ce film là. Le téléspectateur n'a plus de figure "Nord-Américaine" à laquelle se raccrocher. Pas de pistolero, pas d'européen pingouin, on est forcé de s'identifier de bout en bout à un péon pouilleux, voleur et désarmé (à l'exception des couteaux), ce qui est très fort pour un film qui reste dans une optique "commerciale". Sur ce plan, je trouve ce film radicalement supérieur à bon nombre de westerns européens..
Je comprends ton argument mais là c'est une lecture purement idéologique - cohérente et fidèle à la vision des auteurs sans doute, mais secondaire pour moi.
Quand je compare ces 2 films ce n'est pas pour savoir lequel est le plus "de gauche", d'ailleurs je l'ai dit "Colorado" reste très fort aussi sur le thème des injustices. Sur le plan artistique c'est quand même du copier-coller, et la comparaison est largement favorable au premier film (scénario, musique, acteurs...) . C'est pour cela qu'il reste mon préféré, pas parce que Corbett est le personnage principal.
Enfin si le seul fait d'avoir pour héros un Mexicain pauvre est un vrai progrès (toujours dans une lecture bien engagée) tant mieux, mais cela n'a été possible que grâce à la présentation du personnage dans le premier film... On en revient donc encore à faire encore l'éloge de "Colorado" Wink

old timer
Sergio Corbucci

Messages : 977
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  Richards le Lun 4 Juin - 17:19

Faut-il vraiment les comparer, dire lequel est le meilleur?
Pour ma part, j'adore les trois Sollima...
Je ne saurais dire auquel va ma préférence...
Et si vous considérez Saludos Hombre sans avoir à l'esprit les 2 autres, vous le trouvez extraordinaire.


Richards
Sergio Corbucci

Messages : 961
Date d'inscription : 18/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  Trinita le Ven 14 Sep - 10:34

Revu et c'est un très grand western. Le scénario est alambiqué comme il faut et les personnages sont bien travaillés. J'adore le rôle de O'Brien et de Luciano Rossi qui est assez sobre pour une fois Laughing
De plus il y a de très bons passages comme la torture sur le moulin à vent et autres joyeusetés du même genre.
Bref c'est du tout bon !!!! Very Happy Cool Wink

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)

Trinita
Sergio Leone

Messages : 5311
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 33
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  Breccio le Ven 15 Mar - 22:26

tepepa a écrit:Pas vraiment d'accord pour dire que Saludos Hombre est inférieur à Colorado. Sollima va plus loin avec Saludos Hombre dans le sens où il supprime totalement la "caution" occidentale (Lee Van Cleef) de ce film là. Le téléspectateur n'a plus de figure "Nord-Américaine" à laquelle se raccrocher. Pas de pistolero, pas d'européen pingouin, on est forcé de s'identifier de bout en bout à un péon pouilleux, voleur et désarmé (à l'exception des couteaux), ce qui est très fort pour un film qui reste dans une optique "commerciale". Sur ce plan, je trouve ce film radicalement supérieur à bon nombre de westerns européens.
Revu pour le plaisir. Justement, je trouve que le seul défaut du film, scénaristiquement parlant, c'est le personnage de Cassidy (Donal O'Brien) qui n'est pas assez fouillé : quelles sont ses motivations ? pourquoi passe-t-il du statut d'aventurier (motivé par le seul appât du gain) à celui de compagnon de la révolution ? Il manque quelque chose, ne serait-ce qu'une notation cliché (il était amoureux d'une Mexicaine, genre). Peut-être que, dans un état antérieur du scénario, son évolution était mise en parallèle avec celle du personnage de Linda Veras (salutiste idéaliste que la perspective de gagner trois millions de dollars fait basculer dans la vénalité la plus crasse, avec la complicité de son père, qui n'est autre que le maire de Burton City -- Gianni Rizzo), mais cela a été perdu de vue dans le développement du scénario, ce qui fait qu'on a un personnage difficilement compréhensible (Cassidy), deux personnages laissés sur le bord de la route (Linda Veras et son père) et un personnage clé totalement laissé de côté (Castillana -- John Ireland).
Bilan : un bon film, qui aurait pu être un grand film.
B.

Breccio
Sergio Leone

Messages : 1272
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 62
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  joyan le Mar 16 Juil - 17:04

Très bon film, je viens de le voir et j'ai passé un bon moment. Wink . Même si j'aurai tellement voulu voir ce fameux trésor a la fin... du coup c'est un peu frustrant de rien voir finalement. Tomas Milan, impeccable comme toujours. Chelo Alonso est d'une beauté renversante. Magnifique musique De Bruno Nicolai, ou il reste un de mes compositeurs préférés. Moi qui est découvert ses musiques de films en voyant les films de Jess Franco (Écouter la musique du film Le Trône De Feu, c’est très beau), je découvre de plus en plus aussi ses compostions pour le genre western, et a chaque fois c'est très beau et agréable a entendre Wink. J'ai vu le film sur le dvd sortit en France (Seven sept). Pour une durée de presque deux heures, je suis surpris que ce film n'est pas était coupé lors de sa sortie en France... Tan mieux bien sur, mais comment expliquer pour d'autres films  justement que la durée ne devait pas forcement dépassé 1h30 pour avoir plus de séances et que celui-ci est sorti intégralement ?. Le dernier face a face du même réalisateur lui a était charcuté... Sur quoi il se basait exactement pour faire sa ?. Bizarre aussi, je viens d’acquérir un autre western en dvd, Professionnel pour un massacre, ou la durée fait 90 minutes, pourtant des passages n’existent qu'en audio italien, parce que non doublé en français a l'époque, mais il faisait donc mois d'une heure trente ?. J'ai un peu du mal a comprendre...

Sinon pour le film Saludos Hombre, j'ai vu le film en version française. J'ai remarqué au générique du début que sa parle en italien, puis ensuite chantée en italien (sous titré français). Pour la chanson encore normal, mais pourquoi quand il parle avant ce n'est pas en français ?. Est-ce que sa voudrait dire justement que ce petit passage avait était coupé en france ?. Quelque sait par hasard ?. Voila les quelques questions que je me pose Smile

joyan
Léon Klimosky

Messages : 195
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  Sancho Perez le Mar 16 Juil - 17:16

En fait c'est Tomas Milian lui-même qui chante. Et je crois que c'est en espagnol et pas en italien, même si mon oreille est mauvaise. Quelqu'un avec une ouïe potable peut-il confirmer?

Après j'ignore si les phrases étaient bien dans la version française d'époque ou pas, mais si c'est au générique ça m'étonnerait qu'ils l'aient coupé.

Sancho Perez
Michele Lupo

Messages : 541
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saludos hombre - Corri uomo, corri - Sergio Sollima - 1968

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:32


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum