On nous appelle les enfants de Trinita - Mamma mia, e arrivato Cosi Sia! - 1972 - Alfio Caltabiano.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

On nous appelle les enfants de Trinita - Mamma mia, e arrivato Cosi Sia! - 1972 - Alfio Caltabiano.

Message  Rex Lee le Ven 9 Mar - 8:46




Voilà ce qu'écrivait Sartana le 18 septembre 2006: (Je me permets de rapatrier le sujet)

Autre titre : Mamma mia, e arrivato Cosi Sia ! Il n'y a de plus aucun Trinita dans la VO.
Avec Luc Merenda, Sydne Rome et une pléiade d’illustres inconnus. Film d’Alfio Caltabiano, de 1972.

Aujourd’hui, c’est une critique qui fait du bien au porte-feuille. Pourquoi ? Parce qu’après l’avoir lu, si rien ne cloche chez vous, vous vous direz « Heureusement que Sartana s’est tapé, la critique, moi au moins, j’me ferais pas arnaquer en achetant cette bouse ». Heureusement, je vous rassure, votre serviteur l’a acheté un prix raisonnable, proportionnel à la qualité de l’œuvre (c’est vous dire le petit prix)cool. Voilà, devant vos yeux ébahis : On nous appelle les enfants de Trinita !

Storia : Cosi Sia, un aventurier, s’allie à un bandit, Chaco pour dérober 300 000 dollars gardés dans la banque de Littlehole (je vous laisse traduire… ). Une fois le coup terminé, 4 gamins volent le butin à Chaco. Oremus (un « révérend » qui croyait être le seul à connaître la combinaison du coffre de la banque), Cosi Sia, et Chaco se lancent chacun de leur côté à la recherche du trésor…
Quid d’Alléluia, alors pensez-vous ? Et bien le gang des 4 mômes se fait appeler « La banda d’Alleluja », parce qu’ils vont s’allier avec Oremus, le révérend.

Ma démarche m’avait semblé sensée : Je m’étais dis, on parle tout le temps des films comiques qui ont plongé le western italien vers sa perte. Je voulais donc trouver un film qui reflète cela. Certes j’avais vu les ravageurs de l’ouest, mais je me suis dit que c’était pas assez sensas, et que j’en voulais un avec « Amen » ou « Trinita » comme héros ! Alors quand j’ai vu Oremus, Alleluja e Cosi Sia (traduit : Prions, Alléluia et Ainsi soit-il), et que j’ai compris que ces trois mots étaient le nom des héros du film, je me suis dit Banco !

Alors : le vif du sujet, après cette auto-justification dans le choix du film : Luc Merenda, né en Eure et Loire a déjà joué dans « On l’appelle Amen », le 1er épisode des aventures d’Amen (= Cosi Sia). Là, il rempile pour « On nous appelle les enfants de Trinita », la suite d’On l’appelle Amen. Vous suivez ?

Une fois que l’on a vu cette m… ce film, pardon, on se demande si l’on va livrer une critique, tant il est difficile de trouver ce qui était le plus absurde. Il y a bien un cheval pétomane, mais ça ne dure qu’une minute, on ne peut pas vraiment le relever . On pense alors à la bande de Chaco, qui semble jouer à celui qui aura le costume le plus déniapé à la fin de l’histoire et qui est tournée en ridicule à chacune de ses apparitions. Ou alors à la bagarre finale à la Trinita qui dure près de 9 minutes, et dans laquelle les murs pètent comme du petit bois et Oremus et Cosi Sia jouent au basket (vous avez bien lu) avec les membres de la bande de Chaco en les faisant sautiller sur place.

Continuer la liste serait remuer le couteau dans la plaie, je vais donc vous parler de l’aspect « technique » du film. Alfio Caltabiano ose parfois des plans originaux, notamment pendant les scènes d’action, mais la musique ignoble de Gianni Ferrio et les bruitages ridicules qui appuient un effet comique déjà poussif font tout tomber à plat. De plus les gags sont répétitifs, ce qui accentue le côté de lassitude qui nous gagne à regarder tout ce joli monde cabotiner. Seuls les gamins, véritables acrobates en herbe (ils ne sont pas doublés) tirent leur épingle du jeu truqué qui leur est imposé. Enfin, Sydne Rome, jolie rousse fait elle aussi ce qu'elle peut pour soutenir un scénario inexistant... Ce n'est pas assez.

Pour finir, j'ai compris, en visionnant ce film, pourquoi le western italien était allé lui-même à sa perte, mais je ne comprends toujours pas un certain type d'humour à l'italienne...
Sartana.




Je partage ce point de vue: ce genre de film n'est pas ma tasse de thé. Mais je comprends qu'on puisse aimer.
Rex Lee.

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4347
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On nous appelle les enfants de Trinita - Mamma mia, e arrivato Cosi Sia! - 1972 - Alfio Caltabiano.

Message  Edocle le Ven 9 Mar - 10:03

On aime où on aime pas... Là-dessus pas de discussion,mais...
Il faut reconnaitre que sur le plan technique c'est parfaitement
réalisé et que l'on trouve quelques trouvailles comiques agréables !
Pour le voir il y a un bon DVD Italien, car chez nos amis transalpins
ce type de films est devenu culte d'un style des films des "Charlots" chez nous...
Et puis Zio Claudio aime donc il y a... pirat pirat




Un escalier original pour monter sur le cheval...


C'est le gros binz dans le saloon...

_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3338
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On nous appelle les enfants de Trinita - Mamma mia, e arrivato Cosi Sia! - 1972 - Alfio Caltabiano.

Message  Trinita le Ven 9 Mar - 11:02

J'avoue que j'en n'ai plus tellement de souvenir à part que j'avais trouvé ça assez rigolo.

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)

Trinita
Sergio Leone

Messages : 5319
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 33
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On nous appelle les enfants de Trinita - Mamma mia, e arrivato Cosi Sia! - 1972 - Alfio Caltabiano.

Message  Edocle le Ven 27 Juil - 7:52

Allez, le final au cirque...





_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3338
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On nous appelle les enfants de Trinita - Mamma mia, e arrivato Cosi Sia! - 1972 - Alfio Caltabiano.

Message  Edocle le Mer 24 Fév - 12:29

Edocle a écrit:On aime où on aime pas... Là-dessus pas de discussion,mais...
Il faut reconnaitre que sur le plan technique c'est parfaitement
réalisé et que l'on trouve quelques trouvailles comiques agréables !
Pour le voir il y a un bon DVD Italien, car chez nos amis transalpins
ce type de films est devenu culte d'un style des films des "Charlots" chez nous...
Et puis Zio Claudio aime donc il y a... pirat  pirat

J'y reviens puisqu'on parlait dernièrement sur ce forum de Luc Merenda !
Et je ne change rien a mon avis sur ce film !
A voir pour ce faire une idée et reconnaitre que Luc Merenda a une "présence"
à l'écran, et donne envie de découvrir la dizaine de polars qu'il a tourné par
la suite en Italie...

_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3338
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: On nous appelle les enfants de Trinita - Mamma mia, e arrivato Cosi Sia! - 1972 - Alfio Caltabiano.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum