Violence à Jericho - Rough night in Jericho - 1967 - Arnold Laven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Violence à Jericho - Rough night in Jericho - 1967 - Arnold Laven

Message  old timer le Ven 27 Jan - 9:36


Un ancien shérif (Dean Martin) tyrannise avec ses hommes une petite ville de l'ouest: quiconque s'oppose à lui est pendu. Seule une jolie veuve qu'il aimerait conquérir (Jean Simmons) lui résiste. Celle-ci fait alors venir un vieux Marshall (John McIntyre) et son adjoint (George Peppard) pour essayer de mettre fin au règne de la terreur...

Un pur bonheur, en ce qui me concerne; du bon western urbain sur le thème classique du "nettoyeur de villes" sauf que là ils sont deux, on pourrait dire trois en comptant la femme!

Les rapports psychologiques entre Flood, le salaud, Molly, la veuve, et Dolan, l'adjoint du Marshall, sont très bien décrits. La progression dramatique est sans temps morts. Au début Peppard ne fait rien, au grand désespoir de Molly, qui le prend pour un lâche. En fait il observe tranquillement comment la ville fonctionne et essaie de ne pas éveiller les soupçons de Flood, le temps que le Marshall, blessé, se rétablisse.

Ensuite, eh bien, comme on l'espérait: c'est le grand ménage!
Nos deux acolytes sont des professionnels. ils défouraillent sur les hommes de Flood sans sommation, mais ils ont aussi une vrai stratégie, et en une nuit tout est réglé.

Images superbes en scope couleurs, essentiellement urbaines mais aussi quelques scènes en extérieurs, notamment et symétriquement l'ouverture (arrivée et attaque de la diligence) et la fin (Dolan traque Flood qui s'est enfuit). Un très bon divertissement, avec de l'humour (un scène de cuite en couple mémorable) et des flambées de violence (notamment une bagarre où Peppard achève à la barre de fer un méchant qui l'avait agressé au fouet), le tout très bien filmé par un réalisateur qui a surtout travaillé pour la télé.

Un incontournable de la collection Sidonis, mais je prêche des convertis bien sûr - sinon le DVD est aujourd'hui à 6,99 euros: alors aucune excuse !!!

old timer
Sergio Leone

Messages : 1120
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Violence à Jericho - Rough night in Jericho - 1967 - Arnold Laven

Message  cyberpunk le Ven 27 Jan - 11:16

dans la violence il y a l'influence du western italien ?
avatar
cyberpunk
Sergio Leone

Messages : 2519
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Violence à Jericho - Rough night in Jericho - 1967 - Arnold Laven

Message  old timer le Ven 27 Jan - 12:34

En un sens oui...
C'est en tous cas un peu plus violent qu'un western classique.

Outre la bagarre dont j'ai parlé certains "gunfights" sont assez forts, notamment durant la prise du saloon, un type doit recevoir plusieurs balles avant de succomber... Plus loin dans la mêlée un autre reçoit un coup de feu en pleine face!

Image furtive mais assez nouvelle dans le western US. Influence de Leone ou pas ? Je ne saurais le dire; mais ça reste quand même léger dans l'ensemble, ne pas trop en attendre de ce point de vue. Ce n'est pas "la Horde sauvage" !

old timer
Sergio Leone

Messages : 1120
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Violence à Jericho - Rough night in Jericho - 1967 - Arnold Laven

Message  MARCHAND le Ven 27 Jan - 19:12

On peut aussi répondre non à la question. Il ne faut pas exagérer, ni chercher à tout prix, l'influence des spaghettis sur le western américain. En l’occurrence, il y a plus d'influence de Pékinpah dans les westerns us de cette époque que de Léone, pour prendre des réalisateurs à peu près comparables dans leurs apports au genre et dans leur filmographie.
avatar
MARCHAND
Sergio Leone

Messages : 5464
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Violence à Jericho - Rough night in Jericho - 1967 - Arnold Laven

Message  Rex Lee le Dim 6 Sep - 20:03



Pourquoi bouder son plaisir?
J'ai bien aimé ce western, même si on peut avoir l'impression que, vers le milieu du film, l'action est au point mort. Justement, pour ce qui est de l'action, on est servi durant les 20 dernières minutes!
L'un des atouts du film, c'est Dean Martin. On n'a guère l'habitude de le voir incarner un parfait salaud. Son personnage de Flood est-il pour quelque chose dans le décès des 2 maris de Molly? On sait que Molly a eu des sentiments pour Flood lorsque ce dernier était honnête et que Flood en pince toujours pour elle. Impossible d'en savoir plus. Mais cela n'a pas beaucoup d'importance, au fond...

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4753
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Violence à Jericho - Rough night in Jericho - 1967 - Arnold Laven

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum