Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  Liko le Lun 12 Avr - 23:49

Je lance la première pierre pour les nouveautées Seven 7.
Texas Adios est sorti la même année que "Django" et "Le Temps du Massacre", soit trois grands films avec Franco Nero.
L'histoire est simple et basic, Burt Sullivan (Franco Nero) shériff hautement respecté de par sa droiture et son sens de l'honneur laisse son etoile pour quitter le Texas et se rendre au Mexique. Burt doit retrouver l'assassin de son père, un certain Delgado (José Suarez) afin d'assouvir sa vengeance. Il est rattrappé en chemin par son jeune frère qui decide de l'accompagner malgré le danger et le refus de Burt, mais il s'agit là d'une affaire de famille alors c'est ensemble que nos deux héros se rendent au Mexique. Mais ce pays a ses règles et on est loin du Texas...retrouver un homme devenu un puissant propriétaire tyranique n'est pas chose facile, et certaines questions apportent comme reponses d'enormes problèmes vite reglés à coups de colts !!!
La vengeance est un plat qui se mange froid, mais peut-on encore y gouter quand dans cette assiette se cache un terrible secret de famille ?
Un très bon film avec un Franco Nero au sommet de sa forme, sûr de lui.
Le générique de début demarre au quart de tour avec un duel opposant un bandit à un chasseur de primes
Le film demarre très vite, on est desuite plongés dans le sujet et on se retrouve en deux coups de cuillère à peau au Mexique.
On retrouve beaucoups d'ingredients qui font qu'on aime le genre "Western Spaghetti", à savoir des sales trognes de mexicains, des coups de feu à s'en faire peter les tympans, du desert, des tombes à creuser etc... et des phrases dîtes cultes (je ne cite pas celle de la tombe au cas ou certains n'auraient pas encore vu le film).
La musique signée Anton Garca Abril est magnifique, dû moins je la trouve très belle, elle est parfaite pour le film.
Ce film peut je pense plaire à beaucoup, même à ceux qui ne sont pas très fan du genre.
A donner une petite note, je mettrais un bon 8.5/10


Liko
Enzo G. Castellari

Messages : 294
Date d'inscription : 07/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  Rex Lee le Dim 6 Juin - 11:54

Très grand film de Baldi .
Tourné dans de majestueux décors naturels et admirablement photographié par Enzo Barboni ...
Cette tragedie familiale est magnifiquement mise en scène par un Baldi en grande forme .
Je l'avais vu au cinéma à sa sortie et je conservais à l'esprit le souvenir d'un grand film .
Le fait de le revoir il y a quelques années grâce au très beau DVD Seven a conforté mon jugement .




Et puis , il ya la distribution :


Franco Nero , impérial...





Nero avec Alberto dell'Acqua ( Cole Kitoch ) dans un de ses rôles les plus importants .





Jose Suarez


Livio Lorenzon


Elisa Montes



Avec , également : Hugo Blanco , Luigi Pistili , Jose Guardiola , Gino Pernice , Anthony Freeman ( Mario Novelli ) , Lucio de Santis , Silvanna Bacci , Remo de Angelis , Ivan Scratuglia , Antonella Murgia ... ( de nombreux seconds rôles qui sont aussi dans Django )





Ici , comme dans Django , la cruauté est de mise ...

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4345
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  Ronald le Mer 30 Juin - 8:13

Revu hier avec toujours autant de plaisir.
Franco Nero est excellent dans ce film, tout comme la mise en scène, les décors, la musique, etc...
Le seul petit reproche que je pourrais lui faire c'est le manque d'une petite touche de violence façon Django, ou de folie façon Nino Castelnuovo dans le Temps du Massacre...Mais ce n'est que mon avis bien sûr.

Ronald
Michele Lupo

Messages : 407
Date d'inscription : 02/06/2010
Age : 43
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  Munny le Mar 17 Aoû - 11:08

Vu pour la première fois le week-end. Je dois dire que j'ai trouvé ce film très prenant. Franco Nero excelle dans son rôle. Jose Suarez est également parfait en "méchant" (Cisco Delgado). Je suis moins convaincu par Alberto Dell'Acqua (Jim Sullivan) dont je trouve le jeu un peu emprunté et trop prévisible. Par contre, pour moi, les seconds rôle sont vraiment bons.
Malgré la mise en place lente, on est vite pris dans cet opus plutôt violent et direct. Le dénouement plane mais on ne sait comment tout cela va finir. Un excellent western sans concession où personne n'est épargné (même pas les femmes). Personnellement, j'adore!!! Dans la plus pure veine du western à l'européenne!
Côté musique, je n'ai pas du tout été emballé. Trop anecdotique et sans "vrai" rapport avec l'action (ce n'est que mon avis).
La scène où Cisco Delgado joue de l'orgue face à Burt est magnifique et souligne une tension palpable dans tout le film. La simple histoire de vengeance se complique et prend une toute autre dimension.
A voir!!!

_________________
Le monde est beaucoup moins impressionnant vu d’en haut.

Munny
Francesco Degli Espinosa

Messages : 21
Date d'inscription : 09/06/2010
Age : 35
Localisation : Marche-en-Famenne (BELGIQUE)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  JO le Mar 17 Aoû - 11:48


Nuevo Batzan (Madrid).


Nuevo Batzan (Madrid)


Poblado Mexicano, Cinecitta (Rome).

JO
Sergio Leone

Messages : 4205
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  stéphane le Mer 18 Aoû - 18:18






















stéphane
Michele Lupo

Messages : 485
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 57
Localisation : Côte d'Ivoire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  Rex Lee le Jeu 19 Aoû - 6:02

stéphane a écrit:




















Bravo et merci !
Je rajoute juste 3 noms :


Jose Guardiola


Anthony Freeman [ Mario Novelli ]


Lucio de Santis

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4345
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  stéphane le Jeu 19 Aoû - 6:45

Merci Rex de compléter.

stéphane
Michele Lupo

Messages : 485
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 57
Localisation : Côte d'Ivoire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  Munny le Jeu 19 Aoû - 11:25


Livio Lorenzon

Livio Lorenzon, formidable dans ce film. En le regardant, on sent toute l'ambiguïté du rôle. Un "vrai" méchant? Pas du tout, un véritable humain avec ses doutes et ses désillusions qui l'ont menés à une vie de criminel sanguinaire. Une vraie composition humaine et prenante.
Moi j'ai adoré ce personnage.

_________________
Le monde est beaucoup moins impressionnant vu d’en haut.

Munny
Francesco Degli Espinosa

Messages : 21
Date d'inscription : 09/06/2010
Age : 35
Localisation : Marche-en-Famenne (BELGIQUE)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  Rex Lee le Mer 31 Aoû - 15:36

Et pour quelques captures de plus...Histoire de rappeler quel bon film c'est.














_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4345
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  tepepa le Sam 17 Sep - 21:10

Le nombre de morts absurde, aux confins du surréalisme! La sonorité toute particulière des armes. Les arrêts sur image pendant le générique du début! Les circonvolutions oedipiennes tragiques. Toute la grammaire est déjà en place, dans une sorte d'abstraction et d'épure du genre qui fait plaisir à voir.

tepepa
Léon Klimosky

Messages : 166
Date d'inscription : 13/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  Pierre le Lun 28 Nov - 21:27

Première vision. J'ai découvert là un excellent film, d’un grand classicisme (dans le bon sens du terme), en dépit d’un certain retard à l’allumage de l'action et de la présence d’une musique peu illustrative comme dit plus haut, et un brin hétéroclite (nous donnant à la fois des pièces symphoniques hollywoodiennes et des paraphrases d’Ennio Morricone).

L’intrigue est digne d’une tragédie antique (à connotation freudienne –forcément) où tout est joué d’avance et où l’on n’a plus qu’à découvrir par quels moyens la destinée va conduire les personnages à l’issue fatale. La narration est maîtrisée (on sent derrière un solide artisan à l’œuvre), le climat du film est empreint d’une certaine solennité, et l'écriture, à rebours d’une tendance anti-psychologique souvent reprochée au western européen, témoigne d’un effort poussé de "caractérisation", en cela soutenu par un efficace trio d’acteurs qui crédibilisent les motivations des personnages: Franco Nero -assez monolithique joue sur le registre de l’intériorisation de la haine, alors que Cole Kitosch est dans l’exubérance du jeune chien fou, quant au méchant il accuse le poids des ans, paraissant résigné sur son sort. Omniprésente tout au long du film, accompagnant la quête des héros, une violence extrême, corps à corps, exécutions sommaires ou fusillades, occasionnant de véritables hécatombes.

Au point de vue formel, on notera un travail soigné de la bande son (avec ce souffle de vent exploité à bon escient, et à certains moments même le gazouillis des oiseaux -plutôt incongru dans ce contexte western); quant à l’image, un recours mesuré au zoom, et autres panoramiques paysagers obligés ; pour ce qui est des décors, l’utilisation de l’architecture locale est plutôt osée mais ça passe (ainsi cette sorte de propriété aristocratique de style baroque -quelqu'un a une idée de la localisation ?).

Finalement, tant dans l’esprit que dans la facture, Texas Adios tient d’avantage du western américain classique que du western à l'italienne si bien que j'ai du mal à imaginer que ce soit le même Baldi qui quelques années après ait signé Blindman.

A signaler au passif du dvd : les défauts notoires de la copie dont l’image est parfois pâlichonne, par endroit sale (au début), où l’on observe un flou bizarre et gênant sur certains gros plans, et des passages de la bande sonore comportant des crachotis désagréables. Un peu décevant pour une copie annoncée comme « remasterisée ».

Pierre
Francesco Degli Espinosa

Messages : 33
Date d'inscription : 12/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  Rex Lee le Mar 29 Nov - 7:19

Merci pour cette critique, Pierre, en espérant qu'il y en aura beaucoup d'autres...Et bienvenue sur ce forum.


_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4345
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  JO le Dim 8 Sep - 10:48



La réédition de la BO intégrale et un peu plus, sort cette semaine en Italie.

Le moment de souligner l'effort très important qui est celui, actuellement, des éditeurs italiens spécialisés, pour rendre audible dans les meilleures conditions ce qui fait le meilleur, souvent -avec l'image-, des westerns spaghettis.

Ce que Charles Ford appelait "leurs qualités artistiques". Wink 

JO
Sergio Leone

Messages : 4205
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  Richards le Sam 19 Juil - 9:30

C'est toujours un plaisir de voir ou de revoir des westerns tels que ce Texas Adios.

En  1966, le spaghetti, à son apogée, nous livre le meilleur.

C'est du classique mais empreint d'une certaine richesse. Le fait que l'assassin du père de Burt soit le père de son jeune demi-frère rend complexe cette histoire de vengeance.

Richesse aussi des personnages secondaires qui sont de vrais personnages, notamment celui joué par Luigi Pistilli.

Un bon point supplémentaire: le film a été tourné en Espagne, évitant ainsi les prises de vue dans une carrière bien connue des fans.

Bref, un film qu'il faut revoir de temps en temps et pas que pour éviter à votre DVD de prendre la poussière.




Richards
Sergio Corbucci

Messages : 961
Date d'inscription : 18/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  Rex Lee le Ven 31 Oct - 13:00



Affichette belge.

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4345
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  Edocle le Sam 4 Avr - 18:17


_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3335
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  Trinita le Ven 2 Oct - 17:44

Affiche étonnante Edocle surtout que c'est Terence Hill et par Franco Nero que l'on voit sur l'affiche. C'est une affiche française de l'époque ?

Je l'ai revu et c'est un formidable film de Baldi très sobre et violent. Les acteurs sont tous imperiaux notamment Livio Lorenzon. Le look de Nero est original aussi. Seul la musique ne m'a pas tellement plus un peu trop western us pour moi.

Et puis il y a aussi l'excellent Luigi Pistilli dans un rôle d'avocat.



Bref encore un bon film signé Baldi. Very Happy

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)

Trinita
Sergio Leone

Messages : 5311
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 33
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texas Adios (Texas, Addio) - 1966 - Ferdinando Baldi

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum