Bandolero! 1968. Andrew V. McLaglen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bandolero! 1968. Andrew V. McLaglen.

Message  Rex Lee le Ven 28 Oct - 7:28



Bishop sauve son frère cadet et ses amis de la pendaison. Il prennent en otage une jeune femme avant de fuir vers le Mexique. Le fiancé de la belle, qui est shérif, les poursuit jusqu'a la frontière mexicaine.
Alors que l'otage a pris fait et cause pour ses ravisseurs, et que ces derniers se sont retranchés dans un pueblo abandonné, le shérif et ses hommes passent à l'attaque. Il en résulte un véritable massacre...



Le final est connu car ce western est loin d'être inédit et ne l'avoir jamais vu relève du fait exprès...(Pas une raison, cela dit, de ne pas en parler.)
Un final inhabituel pour l'époque, où les héros meurent à la fin, alors qu' une fin moins tragique était envisageable. Comme pour Silence, comme pour les membres de La horde sauvage. Peut-être disparaissent-ils parce qu'ils sont devenus anachroniques. D'autres, comme Jack Beauregard, ont opté pour un duel truqué. Mais c'est une autre histoire...


Un western qui fait la part belle à Raquel Welch:



Une pose hors-champ...



Le film:








_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4733
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandolero! 1968. Andrew V. McLaglen.

Message  MARCHAND le Ven 28 Oct - 8:57

Bien d'accord, il faut AUSSI parler des films que tout le monde a vu- ou presque, même si ça banalise ce forum avec des titres que l'on trouve partout ! Il y a donc encore du travail pour nos spécialistes des classiques...
Mais de grâce, relisons l'excellente formule d'accueil, en particulier, l'avant-dernière phrase...
On ne voit pas pourquoi on réserverait aux seuls spaghettis la présentation de titres un peu plus difficiles d'accès, qui ont leur place aussi dans d'autres rubriques. Il est illusoire de croire au débat idéal sur un film-avec les inconvénients que l'on connait!- Il faudrait voir le film tous en même temps ou presque, difficile à moins de l'organiser- ce qui est une suggestion - à partir d'un programme tv ,ce qui n'a pas encore été fait, à ma connaissance...
Un forum peut aussi servir à informer- et pas uniquement les "sociétaires" assidus sinon il est condamné à rapidement tourner en rond.
Ceci dit, je vais relire le message de bienvenue,ça me fera du bien également ! Very Happy

avatar
MARCHAND
Sergio Leone

Messages : 5464
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandolero! 1968. Andrew V. McLaglen.

Message  Edocle le Ven 28 Oct - 9:15

Excellente piqure de rappel !
Je suis entièrement d'accord, films de série A, B, C .... Z, films vus et revus,
films mutidiffusés à outrance, dès l'instant ou c'est un film, je suis preneur !
Tout en étant avide de perles oubliées ou inconnues !
Vive le cinéma !!!!

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3506
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandolero! 1968. Andrew V. McLaglen.

Message  Rex Lee le Ven 28 Oct - 11:08

MARCHAND a écrit:Bien d'accord, il faut AUSSI parler des films que tout le monde a vu- ou presque, même si ça banalise ce forum avec des titres que l'on trouve partout ! Il y a donc encore du travail pour nos spécialistes des classiques...
Mais de grâce, relisons l'excellente formule d'accueil, en particulier, l'avant-dernière phrase...
On ne voit pas pourquoi on réserverait aux seuls spaghettis la présentation de titres un peu plus difficiles d'accès, qui ont leur place aussi dans d'autres rubriques. Il est illusoire de croire au débat idéal sur un film-avec les inconvénients que l'on connait!- Il faudrait voir le film tous en même temps ou presque, difficile à moins de l'organiser- ce qui est une suggestion - à partir d'un programme tv ,ce qui n'a pas encore été fait, à ma connaissance...
Un forum peut aussi servir à informer- et pas uniquement les "sociétaires" assidus sinon il est condamné à rapidement tourner en rond.
Ceci dit, je vais relire le message de bienvenue,ça me fera du bien également ! Very Happy


Informer, bien sûr, est une tâche noble et ce forum est tout à fait approprié...
Et tous les inédits ou westerns US rares présentés ici sont intéressants et je ne manque pas de lire tous les posts.
Seulement voilà: ceux qui les ont vus se comptent sans doute sur les doigts d'une main et là, si on ne tourne pas en rond, on fait du sur-place, du fait de l'absence de réponses.
Alors, si les "classiques" ne sont pas les bienvenus ( mon intention était de diversifier un peu mon propos), je m'en retourne chez les Italiens! pirat

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4733
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandolero! 1968. Andrew V. McLaglen.

Message  Edocle le Ven 28 Oct - 16:07

Rex Lee a écrit:
Alors, si les "classiques" ne sont pas les bienvenus ( mon intention était de diversifier un peu mon propos), je m'en retourne chez les Italiens! pirat
Ah ben moi j'avais compris le contraire, je croyais qu'il fallait parler de TOUT...
Ou alors c'est que je ne comprends plus rien....

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3506
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandolero! 1968. Andrew V. McLaglen.

Message  MARCHAND le Ven 28 Oct - 16:56

On ne peut pas se fier au nombre de réponses pour savoir le nombre de personnes qui ont vu les films en questions... C'est la majorité des titres du forum ! Rien qu'en spaghettis et assimilés, une trentaine, dont certains méritent leur sort, à mon avis ! Mais on en trouve partout ailleurs ! S'il n'y a pas de réponses, ça n'est pas qu'ils ne sont pas vus et ça ne prouve pas qu'ils ne seront jamais vus par d'autres. On est donc dans un "sur-place" tout à fait provisoire- soyons optimistes, et remercions Sidonis pour avoir déjà mis fin à certaines frustrations et en soulager bientôt d'autres...
Et faisons de belles critiques des classiques américains ! Il faut bien que tout le monde s'exprime ! Very Happy
avatar
MARCHAND
Sergio Leone

Messages : 5464
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandolero! 1968. Andrew V. McLaglen.

Message  Personne le Mer 30 Nov - 18:53

En février 2012 chez Opening.

Visuel posté par Jérome sur dvdclassik.


_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6349
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 49
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandolero! 1968. Andrew V. McLaglen.

Message  Trinita le Mer 30 Nov - 22:41

Il y a des bonus de prévu ? Car si ce n'est pas le cas je garde mon vieux dvd qui fera l'affaire car l'image est plus que correct.

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5500
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandolero! 1968. Andrew V. McLaglen.

Message  Personne le Jeu 1 Déc - 9:00

Aucune idée, mais je pense qu'il y aura une intervention de l'incontournable Brion ou de Tatav'! Voir des 2.... Laughing

_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6349
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 49
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandolero! 1968. Andrew V. McLaglen.

Message  Trinita le Jeu 1 Déc - 18:32

Okay.
Vais suivre ça de près. Wink

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5500
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandolero! 1968. Andrew V. McLaglen.

Message  Rex Lee le Dim 24 Sep - 17:56

Bon, je n'ai pas le BR...J'ai donc ressorti mon DVD pour revoir ce western de McLaglen. De tous ceux qu'il a réalisés (je pense les avoir tous vus), celui-ci est, selon moi, le meilleur: scénario riche en péripéties, très bonne mise en scène, superbes décors naturels, excellente interprétation et bon doublage français. (Dean Martin a la voix de Blondin...) Faudra tout de même qu'un jour, je le visionne en VOSTF!



















_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4733
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandolero! 1968. Andrew V. McLaglen.

Message  Hombre le Mer 11 Oct - 14:27

Joli western de McLaglen. Un très beau casting aussi.
George Kennedy est touchant en shérif amoureux transit, peu convaincant aux yeux de Raquel Welch qui lui préférera le bandit Dee, dont le charme de Dean Martin donne un avantage certain à ce dernier auprès de la belle. What a Face
Et un thème cher au réalisateur: les liens du sang. Ici deux frères opposés par leur idéologie de la guerre finissent par s'unir pour un projet commun. Mais le destin voit les choses autrement.
Excellente musique de Jerry Goldsmith qui ajoute du tonus à cette aventure sur le territoire des "Bandoleros".
Fait parti de ces films que j'aime revoir avec toujours le même plaisir. Smile
" />
" />
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1653
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandolero! 1968. Andrew V. McLaglen.

Message  old timer le Mer 11 Oct - 16:29

Effectivement un excellent divertissement qu'on peut revoir régulièrement !

Pendant une période (celle d'avant le DVD, où l'on était tributaire des diffusion télés pour se faire une culture) je le confondais avec "les Professionnels" de Richard Brooks.
A la réflexion il y a pas mal de points communs! Un casting de stars masculines et une femme (très belle) au milieu, un prologue un peu picaresque puis une sorte d'expédition en territoire sauvage et hostile...

La différence majeure tiens peut-être dans le fait que tous les personnages de Bandolero! sont motivés par l'argent - dans les Professionnels il y avait une sorte de mystique de la Révolution, le sacrifice... il y avait une sorte d'arrière-fonds sérieux!

old timer
Sergio Leone

Messages : 1115
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandolero! 1968. Andrew V. McLaglen.

Message  Hombre le Mar 17 Oct - 4:17

old timer a écrit:La différence majeure tiens peut-être dans le fait que tous les personnages de Bandolero! sont motivés par l'argent - dans les Professionnels il y avait une sorte de mystique de la Révolution, le sacrifice... il y avait une sorte d'arrière-fonds sérieux!

Sans nul doute. L'autre différence notable c'est que dans Bandolero c'est un groupe de bandits fuyards. Dans Les Professionnels se sont des sauveteurs manipulés qui deviendront les poursuivis. On note tout de même cette façon de construire un film d'action macho, propre aux américains. On voit ça aussi dans "Predator" qu'on peut considérer comme une sorte de western, mais dans la jungle. Une troupe de gros gars avec des pectoraux et une jolie soldate révolutionnaire au milieu. What a Face...qui deviennent ensuite les proies de plus fort qu'eux. Méthode classique d'écriture musclée.Wink
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1653
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bandolero! 1968. Andrew V. McLaglen.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum