[Vedette] Luc Merenda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Vedette] Luc Merenda

Message  Personne le Ven 23 Sep - 13:23

Acteur Français avec 2 westerns, si je ne m'abuse, à son actif, dont un en vedette...



Spécialisé dans les polars Italien!!! pirat

Il s'appelle ''Amen'' aka A Dios rogando y con los puños dando
Soleil Rouge





avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6349
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 49
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vedette] Luc Merenda

Message  Trinita le Ven 23 Sep - 15:30

Fortement dispensable d'ailleurs le Il s'appelle Amen.

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5495
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vedette] Luc Merenda

Message  Rex Lee le Ven 23 Sep - 16:50

L'acteur, né en 1943, a aussi ce western dans sa filmographie:



Titre français: On nous appelle les enfants de Trinita. ( Tiens, bizarre, il n'est pas sur le forum celui-là...Pourtant , il me semblait bien...Je dois confondre.)


Quant à Il s'appelle Amen( Cosi sia), il porte aussi le titre: Trinita tire et dis...Amen. L'un de ces deux titres est-il celui d'une édition vidéo?






Soleil rouge



Dernière édition par Rex Lee le Lun 23 Avr - 6:53, édité 1 fois

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4731
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vedette] Luc Merenda

Message  Trinita le Ven 23 Sep - 17:12

Oui je crois que pour le deuxième titre il y a une VHS.

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5495
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vedette] Luc Merenda

Message  Edocle le Mer 10 Fév - 12:55


TRINITA TIRE ET DIS AMEN
COSI SIA


J'emprunte sa bien a un ami et a wiki:

Luc Merenda est un acteur français, né le 3 septembre 1943 à Nogent-le-Roi, en Eure-et-Loir (France). Dans les années 1970, il devient un acteur vedette du cinéma italien, en tenant notamment des rôles principaux dans de nombreux polars. En France, on le voit entre autres dans le feuilleton Châteauvallon. Il quitte ensuite le métier de comédien et se reconvertit, avec son épouse, dans la profession d'antiquaire1. Spécialisé dans l'art asiatique, il tient un magasin d'antiquités à Saint-Ouen et une galerie à Thoiry. Ayant cessé toute activité de comédien au début des années 1990, il fait en 2007 un brève apparition clin-d'œil dans Hostel - chapitre 22.

Le discret Luc Merenda !
Discret, parce que pendant pas mal d’années, on s’est demandé ce qu’il était devenu après son retour en France ainsi que sa participation pour le moins remarquée chez nous au feuilleton Châteauvallon ! Né en France, en 1943, après une adolescence sportive mais néanmoins ennuyeuse, notre homme, pour le moins bienfait de sa personne, a donc tâté la comédie, puis le mannequinat, pour commencer à jouer des seconds rôles dans des films très prestigieux comme Soleil rouge, aux côtés d’Alain Delon (au comportement assez peu humain, selon ses dires), Le Mans et cela derrière Steve Mc Queen (qui prit grand soin de diminuer le rôle de Luc à l’écran), pour enfin terminer cette période de sa jeune carrière par l’interprétation de OSS117, prenant pour l’occasion des vacances dans un film assez faible.
Puis, après, ce fut l’Italie où il reçut une proposition d’une agence d’acteurs, pour précisément tourner Trinita tire et dit amen, rôle qu’il reprit par la suite une seconde fois, l’année suivante. Après, ce fut, pour nous cinéphiles du bis, l’âge d’or de ce comédien avec Torso, L’homme sans mémoire, Police parallèle en action, Salut les pourris (son chef d’œuvre avec Torso !), Le compte est clos (avec le boxeur Carlos Monzon) ou encore le génial et énergique Calibre magnum pour l’inspecteur…entre autres !

Mais le terme des années 70, qui vit une diminution des films bis due à la crise du cinéma, ainsi que la réelle lassitude de ses rôles de super flic, le vit reprendre un nouveau virage pour un retour en France. Ce fut notablement pour les séries Disparitions et, surtout, Châteauvallon, la réponse française au succès de Dallas, que Luc aurait pu se tailler une carrière solide, prospère et pérenne. En effet, on lui avait proposé un rôle de flic récurrent sur une des deux grosses chaines, probablement TF1, pour un rôle dans le registre de Navarro ou de Julie Lescault. Mais Luc, fatigué, espérant des rôles plus colorés et variés, tourna court à cette option ! Il faut dire qu’il eut une fille, commença à se reconvertir dans le métier d’antiquaire puisqu’il eut, encore peut-être même encore à l’heure actuelle, sa boutique à Saint-Ouen nommée le Merenda ! Une existence dont on ne connaissait pas grand-chose, jusqu’à son retour médiatique volontaire, à la fois dans l’émission Bas les masques, puis dans Hostel II et enfin grâce au Monster bis de Norbert Moutier qui lui fut consacré. Une belle carrière, splendide pour nous, qui démontre que le cinéma n’est pas une fin en soi !


Filmographie partielle après 1970

  1970 : OSS 117 prend des vacances, de Pierre Kalfon
  1971 : Les Assassins de l'ordre, de Marcel Carné (non crédité au générique)
  1971 : Le Mans, de Lee H. Katzin
  1971 : Soleil rouge, de Terence Young
  1973 : Torso, de Sergio Martino
  1973 : Polices parallèles en action, de Sergio Martino
  1975 : Le Parfum du diable, de Sergio Martino
  1975 : La Ville accuse, de Sergio Martino
  1975 : L'Homme sans mémoire, de Duccio Tessari
  1980 : L'Amour en première classe de Salvatore Samperi
  1984 : Disparitions (série télévisée)
  1985 : Châteauvallon, de Serge Friedman, Paul Planchon et Emmanuel Fonlladosa : André Travers
  2007 : Hostel - chapitre 2, de Eli Roth

et les deux "Amen"...



Il est toujours vivant, tiens une galerie d'art pas loin de chez moi,
n'aime pas parler de son passé, un gros bougon semble -t-il,
voir ICI



Luc Mérenda aujourd'hui


et en 1970

Fusion, merci amigo !

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3505
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Vedette] Luc Merenda

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum