La femme au fouet ( Bullwhip ) – 1958 - Harmon Jones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La femme au fouet ( Bullwhip ) – 1958 - Harmon Jones

Message  Edocle le Mar 6 Avr - 22:22

La femme au fouet ( Bullwhip ) – 1958 - Harmon Jones

Un western de femmes ?
Le scénario est dû à Madame Adèle Buffington, la production est de Madame Helen Ainsworth, et le premier rôle est tenu par Madame Rhonda Fleming. Dans un second rôle on aperçoit Madame Barbara Woodell.
Et voilà c’est tout, le restant du générique est masculin. Donc ce film a été réalisé par Monsieur Harmon Jones ( 1911-1972 ) qui est un habitué des réalisations brèves et concises. Il a énormément travaillé pour la télévision où il a réalisé entre autres, 13 épisodes de la série Rawhide avec Clint Eastwood. Il va donc nous sortir un film enlevé de 76 minutes, ou rien n’est à jeter.
Et ce qui ne gâche rien, le premier rôle masculin est tenu par monsieur Guy Madison, superbe acteur que j’aurais voulu voir un peu plus souvent !!!

Un western classique ?
Sûrement, il y a des grands espaces, des convois, des bisons, des indiens, des salauds, des marrants, des coups de feu, des coups de fouets.. et même de l’amour !
Après le générique on retrouve une belle et jeune intrigante qui épouse en prison un bel inconnu promis à la peine de mort. Pour lui, c’est le mariage contre la liberté. Le choix est simple et après un échange de signatures, la belle tombe le masque.
Elle a ficelé cette combine pour toucher l’héritage paternel et se retrouver à la tête de la compagnie O’Maley qui centralise le commerce des peaux de bisons. Profitant de son métissage, la belle, de son vrai nom Cheyenne, a négociée les droits de passage de ses convois en territoire indien, au détriment de ceux de son concurrent.
Libéré de prison le jeune beau aidé par son copain Podo, va essayer de conquérir le cœur de celle qu’il a épousée de force en prison. Dans le même temps il va déjoué l’intrigue du salaud qui veut s’emparer de la compagnie O’ Maley.

Un western traditionnel ?
C’est filmé comme un livre, à coup de chapitres très brefs qui s’ouvrent et se ferment sur de fondus au noir. Un genre et un style qui donne de la vigueur et de la rapidité à ce qui aurait put être une banale histoire d’amour. Le tout associé a un montage nerveux que l’on doit à Thor Brooks.
Bien sûr la photo de John L. Martin est superbe en cinémascope, technicolor et couleur par Deluxe, la classe des classiques !
De la musique de Leith Stevens on ne retiendra que le thème principal qui accompagne régulièrement les convois de chariot.
Un western traditionnel, un peu trop bavard à mon goût, mais qui se regarde avec plaisir. On aurait aimé une fin un peu plus musclé, mais que voulez-vous…

Un western à voir ?
Assurément ! et pour cela il y a un DVD espagnol langue anglaise, sous-titres anglais et espagnol, réalisé à partir du master allemand.
Titre en espagnol : « La Mujer del Latigo »
Titre en allemand : « Das Teufelsweib von Montana »
...et il traîne parmi les aficionados une version underground avec sous-titres français.

L’amour, toujours l’amour…
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3505
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La femme au fouet ( Bullwhip ) – 1958 - Harmon Jones

Message  Trinita le Mer 7 Avr - 10:51

J'ai bien aimé ce petit western car j'ai trouvé le début assez original et on voit pas le temps passé car ça s'enchaîne vraiment très vite. En plus il y a la jolie Rhonda Fleming et un personnage que j'ai bien aimé en la personne du tueur décontracte.
Le seul vrai bémol, est que je trouve qu'il n'y avait pas assez de fusillades. Mise à part ça, c'est un western fort plaisant à suivre.
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5494
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La femme au fouet ( Bullwhip ) – 1958 - Harmon Jones

Message  old timer le Dim 3 Mar - 20:57

Vu avec grand plaisir, surtout dans le premier tiers, surprenant , imprévisible, très original.
Après ça devient plus convenu, durant le cattle drive les mariés jouent au chat et à la souris, des sentiments apparaissent... Seule la fin m'a déçu, trop prévisible, trop rapide surtout, abrupte même, comme sur une pirouette comique que le ton du film ne justifiait pas vraiment. Mais dans l'ensemble un très bon divertissement, servi par des acteurs parfaitement en phase (et le "tueur décontracté" dont parle Trinita est aussi remarquable par le fait que l'acteur à quasiment la même tête que le français Bruno Solo, ce qui m'a fait bizarre !

Mon "vrai bémol" à moi c'est plutôt la qualité de la copie, qui a le grand mérite d'exister, et en vostfr, ce qui est l'idéal, mais malheureusement recadrée en 1:85 alors que le film est tourné en cinémascope, et qu'il en joue beaucoup. D'où certains plans où les personnages sont hors-cadre, où les têtes sont coupées etc... Dommage, et vivement une sortie DVD officielle !

old timer
Sergio Leone

Messages : 1115
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La femme au fouet ( Bullwhip ) – 1958 - Harmon Jones

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum