Le soleil des voyous - 1967 - Jean Delannoy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le soleil des voyous - 1967 - Jean Delannoy

Message  Horace Pinker le Jeu 28 Juil - 14:51

Le soleil des voyous - 1967 - Jean Delannoy



Avec :
Jean Gabin, Robert Stack, Suzanne Flon, Margaret Lee, Jean Topart ...


Ancien Truand retiré des affaires, Denis Ferrand dit "Le Fignoleur" vit tranquillement
avec sa femme Marie-Jeanne, dans une petite ville de province où il tiens une auberge.
Un de ses ancien amis, traqué par des trafiquants de drogue, lui demande de l'aide.
Il réalisent tous deux un cambriolage, mais Marie-Jeanne est enlevé...

Synopsis repiqué sur la Jaquette du Dvd

Un très bon film de casse à l'ancienne avec suffisamment de rebondissement pour qu'on ai pas le temps de s'ennuyer. J'ai particulièrement aimé la façon dont Gabin coince le vendeur de came dan son auberge Cool
On retrouve au casting Robert Stack, le Elliot Ness de la série Les Incorruptibles et Margaret Lee qui as tourné dans pas mal de Bis Italiens.

Studio canal a sorti une édition avec peu de bonus (bande annonce et filmos) mais le master est de bonne qualité et au format.


Gabin sort le champagne pour fêter les retrouvailles avec son ancien camarade de guerre.



Robert Stack et Margaret Lee


Dernière édition par Horace Pinker le Sam 6 Aoû - 11:48, édité 1 fois
avatar
Horace Pinker
Michele Lupo

Messages : 522
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 40
Localisation : Seine et marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soleil des voyous - 1967 - Jean Delannoy

Message  Trinita le Ven 5 Aoû - 16:57

Film de casse adapté d'un roman de JM Flynn (auteur sans grande originalité selon Claude Mesplède dans son livre sur les auteurs de la Série Noire) nommé Je Fignole.
Je n'ai pas lu le livre mais l'adaptation ciné est vraiment sympa. Le casse est ingénieux et sans violence et le reste du scénario est à l'avenant. Very Happy
Les acteurs sont impec et ont ne s'ennuie pas une seule seconde.
Bref, un bon film de casse à l'ancienne. Cool
Le livre



_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5484
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soleil des voyous - 1967 - Jean Delannoy

Message  old timer le Sam 6 Aoû - 11:11

bijou
caillou
chou
genou
hibou
joujou
pou

... mais pas voyou !

old timer
Sergio Leone

Messages : 1051
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soleil des voyous - 1967 - Jean Delannoy

Message  Horace Pinker le Sam 6 Aoû - 11:51

old timer a écrit:bijou
caillou
chou
genou
hibou
joujou
pou

... mais pas voyou !

Oups... geek
avatar
Horace Pinker
Michele Lupo

Messages : 522
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 40
Localisation : Seine et marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

LE SOLEIL DES VOYOUS-Jean Delannoy-1967

Message  Richards le Mar 1 Mai - 10:37

cheers Cet après-midi sur France 3.






Je sais qu'il y a des admirateurs de Margaret Lee sur ce forum.


Résumé Wikipédia:

Ancien truand retiré des « affaires », Denis Ferrand, dit « Le Fignoleur », coule des jours paisibles avec son épouse Marie-Jeanne dans une ville de province où l'on ignore tout de son passé. Il y est propriétaire d'un bar tranquille, le « Domino », géré par la ravissante Betty, et d'une auberge confortable, « La Chaumière »...

En face du bar se trouve une agence du Crédit Industriel du Nord et en bon voisin, Ferrand est témoin de toutes les allées et venues. Par désœuvrement et surtout par nostalgie, il décide de mettre au point le braquage. Le sexagénaire a en effet remarqué qu'à date fixe, un convoi venait chercher la paye des ouvriers du centre nucléaire de Farville. Alors qu'il peaufine les diverses étapes de son hypothétique cambriolage, Ferrand reçoit la visite impromptue d'un ancien ami, Jim Beckley. Rencontré jadis à Saïgon, cet Américain est pour l'heure traqué par une bande de trafiquants. Denis va alors faire d'une pierre deux coups : cacher Beckley chez lui et profiter de son aide pour monter le « coup ».
avatar
Richards
Sergio Corbucci

Messages : 961
Date d'inscription : 18/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soleil des voyous - 1967 - Jean Delannoy

Message  MARCHAND le Dim 22 Juin - 9:14



L'affiche italienne de cette coproduction dont l'originalité repose sur le casse lui-même et la présence de Robert Stack qui s'exprime en français. Jean Gabin, par contre, est dans un personnage ultra rodé de restaurateur-gangster, dans un film apparemment tourné pas très loin de chez lui, pour les extérieurs.


Dernière édition par MARCHAND le Dim 22 Juin - 9:17, édité 1 fois
avatar
MARCHAND
Sergio Leone

Messages : 5469
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soleil des voyous - 1967 - Jean Delannoy

Message  MARCHAND le Dim 22 Juin - 9:16



La bande annonce, bien faite...
avatar
MARCHAND
Sergio Leone

Messages : 5469
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soleil des voyous - 1967 - Jean Delannoy

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum