La vengeance de Dieu - Il venditore di morte - 1972 - Vincent Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La vengeance de Dieu - Il venditore di morte - 1972 - Vincent Thomas

Message  Edocle le Sam 9 Juil - 23:07

Je ne sais pas si je déraille mais je ne trouve pas la critique de ce film sur notre forum...
Si elle est cachée quelque part que les modérateurs supprime ce fil...
Sinon en son temps voici ce que l'ami SARTANA en disait :


"Comme promis, j'ai eu une version extra de ce film (il se reconnaitra, et pis tout le monde sait qui c'est :mrgreen:), alors voici mon avis sur :
La vengeance de Dieu (Il venditore di morte) de Vincent Thomas (aka Lorenzo Gicca Palli) avec Gianni Garko et Klaus Kinski, sorti le 17 septembre 1971 en Italie et en 1972 en France.

Gianni Garko, on ne le présente plus, il a toujours su éviter la nullité et jouer dans des westerns très honnêtes. Chacun de ses films est critiqué sur le forum, sauf La charge des diables de 1973. Klaus Kinski joue ici une quinzaine de minutes mais donne le meilleur de lui-même avec un rôle que l’on peut qualifier d’écrit pour lui. Un autre acteur cabotine mais dans un autre registre, celui d'un juriste paumé dans un bled de l’ouest, je ne connais pas son nom. Enfin, Luciano Catenacci joue le shérif, pour info, c'est le chauve que l'on voit dans Ben et Charlie !
Le réalisateur Lorenzo Gicca Palli a collaboré aux scénarios de quelques films comme Un tueur nommé Luke, excellent polar-western.

Tout commence par une femme assassinée. Les parents vont voir Silver* (Garko), un aventurier et lui demandent d’enquêter. Celui-ci refuse, mais garde une pièce à conviction au cas où. Puis, un avocat vient lui proposer d’enquêter sur l’attaque d’un saloon et d’une banque par 3 individus. Devant une faveur à l’avocat, il accepte de mettre fin à ses vacances et va enquêter.

Si Gianni Garko ne s’est pas foulé pour son costume : il a repris celui du personnage de Sartana, il est parfait, comme toujours. Le film n’a pas de moyens, il est tourné aux studios Elios de Rome. Qu’importe ! Le film est une enquête un peu à la manière de Qui a tué Fanny Hand ? de Primo Zeglio, et personnellement, j’adore ! D’autant que le scénario n’est pas mal troussé. Silver doit enquêter dans une ville qui lui est hostile, tous sont des puritains et notables qui refusent de divulguer le moindre indice. Seul le shérif est droit dans ses bottes et veut tout faire pour faire éclater la vérité.

Le film est aussi une critique de la justice expéditive de l’ouest avec un procès dans lequel la défense ne peut opposer la moindre objection, tandis que l’accusation peut interrompre tout début de phrase de l’avocat de l’accusé. Cette scène est traitée de façon plutôt exagérée, mais le sarcasme est là.

Seul point négatif : le réalisateur peut-être craignant que le public se lasse de l’enquête proprement dit et du caractère noir du film a casé deux séquences inutiles : le combat de Silver contre un judoka pendant ses vacances (scène due à l’apparition du kung-fu western pour ajouter de l’exotisme) et celle d’une bagarre entre prospecteur qui n’a d’autre but que de caser une bagarre. Cette dernière situation se retrouvant à 2 reprises au cours du film.

Mario Migliardi signe une musique très mystérieuse, voire mystique. La flûte traversière y est sûrement pour beaucoup, seul le morceau final reprend un canon de trompette cher au genre. Belle composition donc, avec des accents étranges, parfois. Ceci s'explique aussi car ce monsieur a composé aussi la musique de Matalo ou Priez les morts, tuez les vivants...

Mais pour conclure, voici un excellent film d’enquête avec pour contexte le western, genre que j’apprécie énormément, j’espère qu’il en sera pareil pour vous ! Découvrez ce film très vite, il vaut le détour !

Où le voir : une VHS recadrée traîne sur internet sous le titre Le vengeur de l'ouest, une autre au format circule parmi les westerners Wink. Aucun DVD n’a été sorti à l’heure actuelle à l’étranger, la VHS est la seule solution.

*Ce personnage de Silver est déjà apparu dans le film Calibre 32 (Killer calibro 32) réalisé en 1967 par Alfonso Brescia (un parent de Breccio ?? Rolling Eyes Wink) avec Peter Lee Lawrence."


Bon depuis il est passé de l'eau sous le pont et les DVD sont sortis ici où là...
ce qui fait que je viens de regarder ce soir une excellente version de ce western polar bien mené !
Du grand art et en plus on comprends tout !
Alors on se précipite !!!!





_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3334
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance de Dieu - Il venditore di morte - 1972 - Vincent Thomas

Message  Trinita le Dim 10 Juil - 9:48

Et non tu ne déraille pas car le film n'a pas été critiqué ici et maintenant c'est chose faite. Very Happy
Tant mieux d'ailleurs car c'est un film à découvrir et le côté policier de ce western en fait son principal attrait d'ailleurs.

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)

Trinita
Sergio Leone

Messages : 5307
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 33
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance de Dieu - Il venditore di morte - 1972 - Vincent Thomas

Message  Rex Lee le Sam 16 Juil - 16:09

C'est un bon western policier dont l'intrigue se suit avec plaisir. Very Happy
Tout à fait d'accord avec Sartana et Edocle...

Quelques captures:



Silver (Gianni Garko) en vacances, avant le début de l'enquête... Son employée est interprétée par Silvana Bacci. ( Elle n'est créditée nulle part...)



L'avocat ( Franco Abbiana) , Polly ( Gely Genka) et le médecin ( Luciano Pigozzi, alias Alan Collins).




La soeur de Polly ( Laura Gianoli)




Le shérif ( Luciano Catenacci, alias Lorcas)





Font également partie de la distribution: Luigi Casellato, Thomas Kerr (Giuseppe Castellano), Alfredo Rizzo, Fortunato Arena, Andrew Scott ( Andrea Scotti), Osiride Pevarello, Renzo Pevarello, Pietro Torrisi...



Une information sur:


Gely Genka. Sa carrière est très brève: 3 films entre 1971 et 1974; celui-ci est son seul western.



Dernière édition par Rex Lee le Dim 1 Jan - 8:21, édité 3 fois

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4344
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance de Dieu - Il venditore di morte - 1972 - Vincent Thomas

Message  Sartana le Jeu 25 Aoû - 8:28

J'étais persuadé d'avoir déjà posté ma critique Shocked


Bref, le film est sorti le 17 septembre 1971 en Italie et en 1972 en France.

Gianni Garko, on ne le présente plus, il a toujours su éviter la nullité et jouer dans des westerns très honnêtes. Chacun de ses films est critiqué sur le forum, sauf La charge des diables de 1973. Klaus Kinski joue ici une quinzaine de minutes mais donne le meilleur de lui-même avec un rôle que l’on peut qualifier d’écrit pour lui. Un acteur donne une bonne interprétation de juriste dans un bled paumé de l’ouest, je n'ai pas son nom. Enfin, Luciano Catenacci joue le shérif, pour info, c'est le chauve que l'on voit dans Ben et Charlie !
Le réalisateur Lorenzo Gicca Palli a collaboré aux scénarios de quelques films comme Un tueur nommé Luke, excellent polar-western.

Tout commence par une femme assassinée. Les parents vont voir Silver* (Garko), un aventurier et lui demandent d’enquêter. Celui-ci refuse, mais garde une pièce à conviction au cas où. Puis, un avocat vient lui proposer d’enquêter sur l’attaque d’un saloon et d’une banque par 3 individus. Devant une faveur à l’avocat, il accepte de mettre fin à ses vacances et va enquêter.

Si Gianni Garko ne s’est pas foulé pour son costume : il a repris celui du personnage de Sartana, il est parfait, comme toujours. Le film n’a pas de moyens, il est tourné aux studios Elios de Rome. Qu’importe ! Le film est une enquête un peu à la manière de Qui a tué Fanny Hand ? de Primo Zeglio, et personnellement, j’adore ! D’autant que le scénario n’est pas mal troussé. Silver doit enquêter dans une ville qui lui est hostile, tous sont des puritains et notables qui refusent de divulguer le moindre indice. Seul le shérif est droit dans ses bottes et veut tout faire pour faire éclater la vérité.

Le film est aussi une critique de la justice expéditive de l’ouest avec un procès dans lequel la défense ne peut opposer la moindre objection, tandis que l’accusation peut interrompre tout début de phrase de l’avocat de l’accusé. Cette scène est traitée de façon plutôt exagérée, mais le sarcasme est là.

Seul point négatif : le réalisateur peut-être craignant que le public se lasse de l’enquête proprement dit et du caractère noir du film a casé deux séquences inutiles : le combat de Silver contre un judoka pendant ses vacances (scène due à l’apparition du kung-fu western pour ajouter de l’exotisme) et celle d’une bagarre entre prospecteur qui n’a d’autre but que de caser une bagarre. Cette dernière situation se retrouvant à 2 reprises au cours du film.

Mario Migliardi signe une musique très mystérieuse, voire mystique. La flûte traversière y est sûrement pour beaucoup, seul le morceau final reprend un canon de trompette cher au genre. Belle composition donc, avec des accents étranges, parfois. Ceci s'explique aussi car ce monsieur a composé aussi la musique de Matalo ou Priez les morts, tuez les vivants...

Mais pour conclure, voici un excellent film d’enquête avec pour contexte le western, genre que j’apprécie énormément, j’espère qu’il en sera pareil pour vous ! Découvrez ce film très vite, il vaut le détour !

Où le voir : une VHS recadrée traîne sur internet sous le titre Le vengeur de l'ouest, une autre au format circule parmi les westerners . Aucun DVD n’a été sorti à l’heure actuelle à l’étranger, la VHS est la seule solution.



*Le personnage de Silver est déjà apparu dans le film Calibre 32 (Killer calibro 32) réalisé en 1967 par Alfonso Brescia (un parent de Breccio ?? ) avec Peter Lee Lawrence.

Sartana
Enzo G. Castellari

Messages : 239
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance de Dieu - Il venditore di morte - 1972 - Vincent Thomas

Message  JO le Jeu 25 Aoû - 9:36

Sartana a écrit:Où le voir : une VHS recadrée traîne sur internet sous le titre Le vengeur de l'ouest, une autre au format circule parmi les westerners . Aucun DVD n’a été sorti à l’heure actuelle à l’étranger, la VHS est la seule solution.

?????

Editions DVD allemande chez Koch (anglais, italien, allemand) et italienne chez Cecchi Gori Home Video (italien,st italiens) depuis belle lurette Very Happy !

JO
Sergio Leone

Messages : 4205
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance de Dieu - Il venditore di morte - 1972 - Vincent Thomas

Message  Trinita le Jeu 25 Aoû - 9:52

Oui mais à l'époque ou Sartana a écrit la critique il n'existait aucun dvd.
C'est un copier coller de l'ancien forum.

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)

Trinita
Sergio Leone

Messages : 5307
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 33
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance de Dieu - Il venditore di morte - 1972 - Vincent Thomas

Message  JO le Jeu 25 Aoû - 10:01

Trinita a écrit:C'est un copier coller de l'ancien forum.

Quel forum ?

Je n'en connais qu'un: celui-ci Wink



Pour l'actualisation indispensable des données, voici les jaquettes :


(Perseo, distribué par CGHV).


(Koch Media).


JO
Sergio Leone

Messages : 4205
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance de Dieu - Il venditore di morte - 1972 - Vincent Thomas

Message  Sartana le Ven 26 Aoû - 8:49

Oui, j'ai fait un copier-coller paresseux. Bien fait pour moi ! Twisted Evil

Sartana
Enzo G. Castellari

Messages : 239
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance de Dieu - Il venditore di morte - 1972 - Vincent Thomas

Message  old timer le Mar 18 Oct - 22:48

Découvert ce film ce soir, et c'est vrai que c'est formidable.  
Il y a un vrai scénario, avec une enquête solide, de l'action, de l'humour,  des tas de personnages intéressants joués par de très bons acteurs,  une photo superbe et une bonne musique, que demande le peuple ? Moi ça suffit à mon bonheur!

Certes Kinski est sous-employé, car il n'a rien à faire, il est en prison presque tout le film, c'est Garko le personnage majeur du film. Certes, les bagarres "alla Trinita" des mineurs dans la rivière  sont des scories inutiles dans un film jusque là  100% urbain -  sans pourtant que l'on s'ennuie le moins du monde tant l'histoire est passionnante.

Le film est sérieux mais léger, saupoudré d'humour, notamment dans la critique sociale des notables de la ville, mais parfois un peu mal dosé (la scène du procès, outrancière mais mémorable, les bagarres burlesques...)
Cependant  ce western policier garde quand même un fond de gravité et de mélancolie, dont témoigne la dernière réplique du film, quand Garko dit à son pote l'avocat qui lui a demandé d'enquêter  dans sa ville "je te l'avais bien dit Jeff, que nous  perdrions notre temps"...

Le spectateur, lui, ne perd pas son temps à regarder le film : à recommander chaudement donc!

old timer
Sergio Corbucci

Messages : 977
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance de Dieu - Il venditore di morte - 1972 - Vincent Thomas

Message  kevenz le Lun 2 Mai - 20:59

Il existe un beau dvd Koch Media de ce film avec seulement langue allemand et italien, j'ai rajouté les piste audio anglaise et française à mon dvd, la piste française provient d'un enregistrement télé.

Si les compagnies françaises ne nous sort que des films au compte gouttes..... il faut faire les choses sois-même Smile











kevenz
Francesco Degli Espinosa

Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 36
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance de Dieu - Il venditore di morte - 1972 - Vincent Thomas

Message  pak le Lun 2 Mai - 23:53

Rex Lee a écrit:

Une information sur:


Gely Genka. Sa carrière est très brève: 3 films entre 1971 et 1974; celui-ci est son seul western.



Ben a priori elle a tourné plus de films.

Gely Genka est un pseudo utilisé par l'actrice dans trois films (avec des orthographes légèrement différentes. Elle a débuté sous le nom de Mimma Biscardi (son vrai nom ? ), puis après sa période "Genka", est devenue Mimma Monticelli (mariage ? ).

Une jeune actrice pas avare de ses charmes à l'écran (souvent nue quoi), elle a aussi posé pour des photos plus ou moins de charme, et si j'ai bien compris, aurait même été call-girl par amour... Mais qui n'aura pas la carrière d'une Edwige Fenech...


Filmographie à peu près reconstituée (elle aurait ensuite travaillé à la TV italienne comme présentatrice ou speakerine) :

1975 Bacchanales infernales (Un urlo dalle tenebre) (Mimma Monticelli)
1975 Face d'espion CIA (Faccia di spia) (Mimma Monticelli)
1975 Porno Flash (La cognatina) (Mimma Monticelli)
1974 La mafia mi fa un baffo (Mimma Monticelli)
1974 Commissariat de nuit (Commissariato di notturna) (Gely Genka)
1973 Prenez la queue comme tout le monde (Gelly Genca)
1971 La vengeance de Dieu (Il venditore di morte) (Gely Genka)
1969 Certes, certainement (Certo, certissimo, anzi... probabile) (Mimma Biscardi)
1969 Vita segreta di una diciottenne (Mimma Biscardi)
1968 Il diario segreto di una minorenne (è nata una donna) (Mimma Biscardi)
1968 7 uomini e un cervello (Mimma Biscardi)
1967 La Chine est proche (La Cina è vicina) (Mimma Biscardi)



_________________
Quand on tire, on raconte pas sa vie...

pak
Joachim Romero Marchent

Messages : 69
Date d'inscription : 21/11/2015
Age : 47
Localisation : Sierra Massy

Voir le profil de l'utilisateur http://www.notrecinema.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance de Dieu - Il venditore di morte - 1972 - Vincent Thomas

Message  Rex Lee le Mer 4 Mai - 16:40


Bien vu, Pak ! Wink

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4344
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance de Dieu - Il venditore di morte - 1972 - Vincent Thomas

Message  Edocle le Jeu 5 Mai - 10:27

J'ai fait un peu le ménage et créé une fiche actrice...

_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3334
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance de Dieu - Il venditore di morte - 1972 - Vincent Thomas

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum