Ladyhawke - la femme de la nuit - 1985 - Richard Donner

Aller en bas

Ladyhawke - la femme de la nuit - 1985 - Richard Donner Empty Ladyhawke - la femme de la nuit - 1985 - Richard Donner

Message  Personne le Dim 3 Juil - 10:27

Ladyhawke - la femme de la nuit - 1985 - Richard Donner 514WYkKytLL._SL500_AA300_

Matthew Broderick ... Phillipe Gaston
Rutger Hauer ... Captain Etienne Navarre
Michelle Pfeiffer ... Isabeau d'Anjou
Leo McKern ... Father Imperius the Monk
John Wood ... Bishop of Aquila
Ken Hutchison ... Marquet
Alfred Molina ... Cezar
Giancarlo Prete ... Fornac
Loris Loddi ... Jehan
Alessandro Serra ... Mr. Pitou
Charles Borromel ... Insane Prisoner
Massimo Sarchielli ... Innkeeper
Nicolina Papetti ... Mrs. Pitou
Venantino Venantini ... Bishop's Secretary
Gaetano Russo ... Guard in the Cell
Benito Stefanelli ... Bishop's Guard (uncredited)

Un conte médiéval. Il pourrait s’appeler, la souris, le faucon et le loup.

L’évêque d'Aquila, amoureux de la belle Isabeau d'Anjou à découvert que son capitaine des gardes, Navarre, est amoureux de cette dernière. Pour les punir il a invoqué les forces occultes et Isabeau se transforme au levé du soleil en un magnifique Faucon, la nuit Navarre est un loup, jamais ils ne pourront s'unir... Mais c'est sans compter sur Philippe Gaston, un petit voleur surnommé La souris. Ce dernier à réussi à s'échapper des cachots d'Aquila. Peut-être que Navarre aidé par la Souris, réussira à se venger de l'évêque? Le sortilège prendra t'il alors fin?

Petite merveille qui risque d'en rebuter plus d'un, tout d'abord la musique pop d'Alan Parsons me semble quelque peu inapproprié aujourd'hui, même si elle a son charme. Pareil les effet spéciaux sont vraiment datés, en fait il n'y en a pas, devraient faire rire certains jeunes d'aujourd'hui. De genre Hauer court dans la forêt, cut, plan suivant c'est un loup. Pas de transformation à la Manimal ou à Le Loup Garou de Londres.
Dommage de sarrêter là, le film est pourtant une merveille avec un casting qui ne ferait plus rêver aujourd'hui, mais qui pour moi est ultra classe. Tout d'abord Hauer au sommet de sa carrière, ensuite Pfeiffer l'une des plus belle femme du monde et le jeune Broderick auréolé de sa participation dans Wargames et pas encore tout à fait la star qu'il est devenu après La Folle journée de Ferris Bueller.

Richard Donner nous présente un monde médiéval relativement aseptisé qu'il est allé chercher en Italie, avec des costumes parfois trop moderne, mais le film n'offre pas de répit et il y a de forts beaux moments de poésies. Donc à découvrir absolument, d'autant plus que la copie Blu-ray est vraiment superbe. En bonus, une petite bande annonce et c'est tout! Pour un tel film, surtout réaliser en Italie avec des comédiens qui ont travaillés pour certains, dans le genre qui nous intéresse, cela aurait été un document inestimable.

Spaghetti factor : Je vous ai mis en gras les comédiens ayant travaillés dans un western européen. Wink

_________________
Ladyhawke - la femme de la nuit - 1985 - Richard Donner Cinemascope
Personne
Personne
Sergio Leone

Messages : 6553
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 50
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ladyhawke - la femme de la nuit - 1985 - Richard Donner Empty Re: Ladyhawke - la femme de la nuit - 1985 - Richard Donner

Message  Personne le Dim 3 Juil - 10:29


_________________
Ladyhawke - la femme de la nuit - 1985 - Richard Donner Cinemascope
Personne
Personne
Sergio Leone

Messages : 6553
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 50
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ladyhawke - la femme de la nuit - 1985 - Richard Donner Empty Re: Ladyhawke - la femme de la nuit - 1985 - Richard Donner

Message  old timer le Dim 17 Fév - 10:18

Je l'ai revu par curiosité... ça a pris un coup de vieux!

A cause de la musique, bien sûr, qui alterne les sonorités pops années 80 (qui datent affreusement un film qui devrait rester intemporel), et des phases orchestrales contemporaines, dissonantes qui sont tout aussi hors de propos. Pourquoi n'ont-ils pas fait appel à un pro  comme Williams, Horner, Goldsmith etc ??? Mystère, mais c'est vraiment un exemple flagrant ou une mauvaise B.O. plombe le film!

Sur le plan visuel c'est globalement correct par contre (si on oublie le générique du début fait d'incrustations vidéos dans le plus pur style série télé de l'époque) la photo est signée Storaro! - et les trucages à l'ancienne correspondant bien au côté poétique de l'histoire d'amour impossible qui est racontée.

Je suis moins convaincu par le final dans la Cathédrale (ça n'en finit pas: une joute à cheval (!) plusieurs duels à l'épée, et cela devant tout un public passif et totalement muet!) mais bon, on a un beau happy-ending quand même.

D'une manière générale le rythme du film est de son époque aussi, donc très lent (1h55) et ne correspond plus aux standards actuels. (Aujourd'hui cette histoire serait pliée en 1h20, ou alors on rajouterait trois ou quatre poursuites et scènes d'action pour corser le tout!) Néanmoins j'ai le sentiment que le film aurait pu être un vrai conte poétique mémorable et majeur si la musique avait été à la hauteur du projet.

old timer
Sergio Leone

Messages : 1376
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ladyhawke - la femme de la nuit - 1985 - Richard Donner Empty Re: Ladyhawke - la femme de la nuit - 1985 - Richard Donner

Message  Hombre le Sam 2 Mar - 15:50

old timer a écrit:D'une manière générale le rythme du film est de son époque aussi, donc très lent (1h55) et ne correspond plus aux standards actuels. (Aujourd'hui cette histoire serait pliée en 1h20, ou alors on rajouterait trois ou quatre poursuites et scènes d'action pour corser le tout!) Néanmoins j'ai le sentiment que le film aurait pu être un vrai conte poétique mémorable et majeur si la musique avait été à la hauteur du projet.

En fait, la lenteur peut être une force. Bergman l'a prouvé magistralement avec Le Septième Sceau, ou Jean-Jacques Annaud avec Le Nom De La Rose.
Donner n'avait peut-être pas eu les moyens de ses ambitions. Au départ, on prévoyait Sean Connery et Dustin Hoffman. De plus, le récit original montrait plusieurs passages avec des créatures magiques. Ce que Donner et ses scénaristes gommèrent très rapidement, pour ne conserver que la romance des deux êtres frappés d'une malédiction.
Quant au choix musical il serait bien le choix de Donner qui appréciait la musique d'Alan Parsons.Suspect
Si le film a ses détracteurs, il fut assez apprécié à sa sortie pour être, de temps à autre, listé parmi les grands succès de films dits fantastiques. Comme sous la collection Pierre Tchernia Présente, où l'on trouve ce titre au côté de Legend de Ridley Scott.
Des goûts et des couleurs, me direz-vous! What a Face
Ce film est très inégal, en ce qui me concerne...
Je suis assez d'accord avec Old Timer quant au fait que si on tournait un "remake" aujourd'hui, il y aurait dix fois plus de scènes d'action, dont la finale durerait au moins 40 minutes de combats.lol!
Ce qui ne le rendrait pas meilleur nécessairement. Wink
Hombre
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1973
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Ladyhawke - la femme de la nuit - 1985 - Richard Donner Empty Re: Ladyhawke - la femme de la nuit - 1985 - Richard Donner

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum