Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Breccio le Dim 11 Avr - 11:24



Un ciel bleu azur où vogue un goéland criailleur.
Une mer où se moire la lumière d’un soleil aveuglant.
Une musique sensuelle et claironnante.
Un homme allongé de tout son long sur la plage. Il s’éveille lentement, langoureusement, embrasse du regard le paysage idyllique qui l’entoure, se tourne en souriant vers l’être cher qui a partagé sa nuit.

C’est un cadavre.

Car Django (Gianni Garko, impérial) est un chasseur de primes, il vient de trucider un type qui va lui rapporter plein de dollars, et on n’est pas là pour rigoler.

Voici les images qui ouvrent ce film, et à présent que l’ambiance est instaurée, nous allons tous ensemble progresser – que dis-je ? chuter ! sombrer ! – vers les ténèbres absolues, vers la noirceur de l’âme…

La première fois que j’ai vu ce film, je suis resté littéralement interdit. Qu’attendre d’un être humain aussi déshumanisé, pour qui ses semblables ne sont que de la viande primée ? Car notre héros ne fait pas mystère de ce qui l’anime. Lorsqu’il débarque en ville avec sa dernière prise, c’est pour considérer d’un œil froid les affiches Wanted qu’on vient de mettre à jour : celui-ci est offert pour un prix intéressant, celui-là ne vaut pas la peine qu’on s’emmerde…

Puis il y a Manuel (Claudio Camaso, fébrile). Justement, Django l’a croisé en arrivant, dans un défilé aride bien connu des amateurs de western all’italiana. Les deux hommes se sont jaugés, reniflés – caressés de leurs yeux de velours, même. Pour l’instant, Manuel ne vaut pas assez cher.

Oui, mais voilà. Manuel vient tout juste de sortir de prison (sans doute s’est-il évadé, mais ce n’est pas précisé), et il a enlevé la belle Dolorès (Adriana Ambesi, ardente) pour la violenter et la séquestrer. Alors le père de Dolorès vient trouver Fidelio le photographe (Fidel González, allègre), l’acolyte de Django, et surenchérit sur la récompense officielle.

Et ça tombe bien, car peu après, Django, blessé, est soigné par la belle Mijanou (Loredana Niuscak, divine) et tombe amoureux d’elle. Un dernier pactole, et il sera en mesure de partir avec elle pour San Francisco.

Commence alors une danse d’amour et de mort entre les deux hommes, danse compliquée par d’autres partenaires comme Polvere di Stelle (Fernando Sancho, exubérant), le père de Manuel, grand tueur de shérifs devant l’éternel, et toute sa bande, parmi laquelle Sette Dollari (Pinucco Ardia, incongru), l’élément comique franchement grinçant.

Même dans le contexte du western spaghetti, voilà un petit OVNI. Oui, en surface, c’est du solide, avec à la mise en scène l’oncle d’Enzo G. Castellari, un artisan solide bien digne de cette famille de saltimbanques. Tout y est, de la photo léchée aux cadrages insolites, avec un jeu permanent sur les gros plans et, surtout, sur les regards : coulés, en biais, obliques, ambigus – un vrai festival.

Mais il y a ces relations vraiment bizarres entre les personnages. Django et Manuel, ensemble ou séparément, sont moins des personnages que des masques – voir le maquillage outrancier du second. D’où se connaissent-ils ? Le film ne le dit pas, et pourtant on sent qu’il y a une histoire entre eux. Et pour ce qui est de leur relation avec la gent féminine, je vous raconte pas.

Côté Django, on a l’impression de voir un western estampillé US, mais dans un miroir déformant : attiré par Mijanou – une tenancière de saloon tendance saine qui évoque le personnage d’Angie Dickinson dans Rio Bravo –, on le sent prêt à s’humaniser, mais c’est justement cela qui va causer sa perte. Pour rentrer dans le rang, il va d’abord basculer dans le crime assumé, et il ne s’en remettra pas.

Quant au couple Manuel/Dolorès, c’est carrément le syndrome de Stockholm.

Tout ça finira dans le sang et la mort, mais avec panache et élégance.

Une utilisation intelligente et plastiquement époustouflante des décors espagnols – le désert d’Alméria, mais aussi un village abandonné –, une musique lyrique de Nora Orlandi, avec une utilisation bienvenue du theremin, un instrument plutôt associé au cinéma fantastique, un très grand soin dans les costumes et les décors… bref, une petite perle noire que je vous encourage vivement à dénicher.

Comment voir ce film ? Il faisait partie des trois DVD réunis dans le coffret Django Italo-Western Box sorti chez Koch Media en 2005. Image somptueuse, versions italienne et allemande, sous-titre optionnels allemands ou anglais. Malheureusement, il est épuisé chez l'éditeur et, si on le trouve encore chez des vendeurs via amazon.de, c’est de plus en plus cher.

Breccio a dit : allez-y voir de plus près.

Post-scriptum : on remarque pas mal de ressemblances entre ce film et Le Jour de la haine (Per 100.000 dollari t’ammazzo), de Giovanni Fago, avec les mêmes Garko, Camaso et Sancho (mais en plus y a Piero – Lulli, bien sûr). Garko, notamment, y porte le même costume élégant et racé. Mais Sartana et moi avons conclu un accord au sommet, et c’est lui qui vous en parlera prochainement.
avatar
Breccio
Sergio Leone

Messages : 1277
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 63
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Rex Lee le Ven 21 Mai - 9:54

Quelques images de cet excellent western :


Claudio Camaso.




John Garko [ Gary Hudson ].



Loredana Nusciak .



Pinuccio Ardia , Franco Lantieri , Ferdinando Poggi , XXX, Claudio Camaso .
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4546
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  El Puro le Mer 17 Nov - 13:51


Coffret DVD "Django Italo-Western Box" (Koch Media)

Langue: allemand, italien
Sous-titres: anglais, allemand
Format Image: 2.35:1





Gianni Garko


Claudio Camaso


Loredana Nusciak


Fernando Sancho


Fidel Gonzalez















avatar
El Puro
Michele Lupo

Messages : 418
Date d'inscription : 20/09/2010
Localisation : Allemagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Rex Lee le Mer 29 Juin - 6:54

Quelques documents...vintage:









Et les deux affiches françaises:







_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4546
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Il Ritardario le Ven 9 Mar - 22:14

Magnifique western où plusieurs thèmes forts sont développés. Le réalisateur n'a pas fait ce film à la va vite et les détails fourmillent pour nous donner des indications sur la personnalité de chaque personnage.

Le film commence sur G. Garko, puis vient un croisement de chemin entre la proie et le prédateur; on revient sur le prédateur qui ne vit que pour ses proies; enfin une musique mexicaine géniale pour nous présenter C. Camaso dans ses oeuvres.

La mise en scène est très recherchée et réussi parfaitement à nous faire rentrer dans la spirale infernale de ce western nihiliste. On sait d'avance qu'il n'y aura pas d'issue dans ce labyrinthe noir et mélancolique.
Le spectateur n'en ressort pas indemne.
Quel film Exclamation Exclamation Exclamation
avatar
Il Ritardario
Sergio Sollima

Messages : 610
Date d'inscription : 30/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Trinita le Sam 10 Mar - 10:38

Oui c'est un très grand film et un des premiers hors Leone que j'ai vu et ce fut une vraie claque. L'histoire est sombre à souhait digne d'un film Noir ou d'une tragédie grec (selon vos préférences Laughing )
La mise en scène de Guerrieri est impeccable dommage qu'il n'a pas fait beaucoup de western. Les acteurs sont excellents surtout Camaso qui avait autant de talent que son frère Gian Maria Volonte. Et quel tronche mes amis. Very Happy
J'espere un jour qu'il y aura une belle édition avec au moins des sous titres français.

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5484
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Sheb le Sam 16 Juin - 15:37

Je viens de le voir... c'est vraiment un excellent film. L'ambiance y est très bizarre, tout comme les relations entre certains personnages.

_________________

Rate Your Music: Notes et critiques d'albums mais également de films, la plupart des westerns européens sont dans la base de données maintenant...
avatar
Sheb
Joachim Romero Marchent

Messages : 95
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 43
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Edocle le Mer 3 Oct - 11:36

Voilà un super film que je viens de revoir dans une magnifique VF numérique !
Chacun sait que les vautours sont des hommes, et dans le film l'allégorie est
bien imagée : on a les pourris dit "vautours" et dans le désert tournent les
charognards, les vautours....

Donc il est là notre héros...


cuisant sous le soleil...


avec le scorpion de service...


et enfin en plans serrés, les vautours tournent dans le ciel guettant leur proie...


Bon, ben j'suis pas bien malin, mais si ça c'est un vautour, moi je suis le pape !
Je dirais plutôt le genre cigogne...
Le monteur avait ça sous la main et nous l'a collé là en se disant que pour etc... etc...
Moi, des con...ies pareilles ça me fout un film en l'air...
Heu enfin non, pas tout a fait, mais quand même...

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3456
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Personne le Mer 3 Oct - 11:43

ça doit être en effet une cigogne noire...

_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6327
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 48
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Rex Lee le Dim 14 Oct - 7:52

Personne a écrit:ça doit être en effet une cigogne noire...

Oui, en effet, c'est un peu maladroit...Cela dit, cela reste un grand western et j'ai pris énormément de plaisir à le revoir dans de bonnes conditions. Wink Wink Wink



Quelques seconds rôles:


Massimo Sarchielli



Peut-être Ettore Arena... Question




Herman Reynoso






Aldo Cecconi / Dada Gallotti






Ermelinda de Felice, actrice italienne (1915-1981) qui a aussi un petit rôle dans Le Fossoyeur.





Adriana Ambesi

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4546
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Sancho Perez le Dim 14 Oct - 10:35

Rex Lee a écrit:

Peut-être Ettore Arena... Question

Ah, bien vu! C'est la première fois que je le vois sans sa barbe grisonnante au niveau du menton!
Si on compare avec ces photos:
http://users.skynet.be/cinema.populaire/eurowestern/acteursew3.htm
Ce nez, ces oreilles, cette calvitie... ça m'a tout l'air d'être lui! Bien vu! Je vous laisse l'ajouter? C'est curieux, en ce moment je l'aperçois dans un western sur deux!
avatar
Sancho Perez
Michele Lupo

Messages : 545
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  old timer le Dim 19 Mai - 18:50

Vu récemment, et c'est effectivement excellent, très bonne histoire, bon rythme, pas de temps morts, des décors variés, et des acteurs formidables (Garko toujours parfait, mais c'est Camaso qui crève l'écran!).

Je crois que "le jour de la haine", très proche en effet, a ma préférence, mais d'un cheveu !
Ce n'est pas à cause de l'histoire mais simplement... le thème musical principal, bien que très proche, y est bien meilleur, plus chargé d'émotion, du moins en ce qui me concerne. A quoi ça tiens!

old timer
Sergio Leone

Messages : 1074
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Richards le Lun 20 Mai - 8:37

Très belle réussite du genre, en effet.
Et n'oublions pas Fernando Sancho qui est parfait en père de Camaso que je trouve un brin cabotin. Peut-être voulait-il sortir de l'ombre que lui faisait son frère? Une volonté ( c'est le cas de le dire) de se démarquer ?
avatar
Richards
Sergio Corbucci

Messages : 961
Date d'inscription : 18/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Edocle le Ven 14 Fév - 0:28

J'ai revu ce soir avec plaisir mes vautours-cigognes ( voir plus haut ) sur l'excellent DVD ARTUS !
Belle copie, magnifiques bonus, une bonne soirée...
Un seul bémol, sur cette copie le générique est sur la première scène ( au bord de la mer ).
Elle dure environ 1'40" puis le générique débute !!! Elle figure comme ça sur le DVD Koch,
et pourtant il s'agit là aussi d'un master italien..


DVD Artus début du générique à T+0


DVD Koch début du générique à T+1'40"
... et là on a le temps d'apprécier la mouette et la scène de bord de mer
comme le souligne le réalisateur dans les bonus du DVD ARTUS...
Alors ce serait-il pas celle-là la bonne ??? Wink 
Si vous voulez vous rendre compte je l'avais détourné ICI ( Les ST sortent de mon cerveau perturbé  Embarassed )

Précisions :
Ne pas tenir compte de la qualité des captures !
La durée totale du film est identique...
Je pinaille, je pinaille... Mais j'ai tous les ARTUS et en suis fort satisfait !!! Very Happy Very Happy Very Happy 

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3456
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Richards le Ven 14 Fév - 11:30

Formidable!

Quel bonheur de redécouvrir ce très bon western dans cette très belle édition.

Quant aux bonus, inutile de préciser leur inestimable intérêt.

Bravo et merci Artus.
avatar
Richards
Sergio Corbucci

Messages : 961
Date d'inscription : 18/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Rex Lee le Dim 16 Fév - 16:42



"Garkothon", 1ère partie: Je viens de revoir Le temps des vautours, puis Le jour de la haine. Petit entracte pour souffler un peu.
Je n'ai qu'une chose à dire: à l'époque, on savait faire des westerns!!!




Une affiche assez rare...

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4546
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Edocle le Dim 16 Fév - 17:09

Rex Lee a écrit:
[i]"Garkothon", 1ère partie: Je viens de revoir Le temps des vautours, puis Le jour de la haine. Petit entracte pour souffler un peu.

A consommer sans modération, il n'y a aucun risque d'overdose !!! Very Happy 
Mais tu peux accompagner d'une blonde bien fraiche !!! Wink 

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3456
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  AkpStyl le Lun 17 Mar - 14:42

Enfin vu ce petit bijou, vraiment un très bon spagh comme je les affectionne tout particulièrement ! Quand au dvd artus, bien entendu de superbe qualité, et même si d'habitude j'aime bien les interventions de curd ridel là je dis chapeau pour les bonus, j'y ai appris que romolo guerrieri et le tonton de enzo g. castellari à croire que le temps est un héritage génétique. De par la petite vidéo détournée del compañero edocle j'ai été décontenancé par le générique de début, mais ne gâche en rien le film bien sûr.
Pour ceux qui ne sont pas encore passé à la caisse économisez et achetez le on vous dit que c'est bien !!!
avatar
AkpStyl
Sergio Corbucci

Messages : 883
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 38
Localisation : Par là bas

Voir le profil de l'utilisateur http://olampiao.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  cyberpunk le Sam 22 Mar - 17:57

très chouette film , j'y ai même trouver une atmosphère un peu fantastique avec la scène du Balafré sous l'orage et le final venteux dans le village abandonné; par contre malgré la sympathie que j'ai pour Fernando Sancho je suis un peu lassé par ses cabotinages, je trouvais au début que l'acteur jouant Manuel avait des airs de Gian Maria Volonte .....et pour cause  Laughing ;le titre d'un des deux bonus "Les larmes de Django" aurait été un bon titre pour le film mais on était loin des titres habituels genre "Django sors ton flingue, tire sur tout ce qui bouge et fais gicler le sang de tous ces batards" ....

_________________
"Le cinéma c'est de grandes images qui bougent" c'est une citation de Jean Luc Godard ou de Johnny ?
avatar
cyberpunk
Sergio Leone

Messages : 2487
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  keomatouko le Mer 14 Mai - 17:58

puuuuuuuuuuuunaise! WOW  affraid magnifique!dans le genre sbaghetti,je crois que la faisait longtemps que j'avais pas vu ça,
western teinté de passion amoureuse,ce passage ou manuel(claudio camaso) se retourne pour regarder sa belle, avant de rejoindre son pére(fernando sancho)
excellent moment,quelques plant superbe,c'est claire,ya pas trop de place pour l'esbrouf,là il ya l'amour du metier et de bien faire. le film prend une tournure tout autre,aprés l'attaque de la diligence,moi meme,totalement scothé à partir  ce moment la
du film.l'influence de django est undeniable,meme si je pense qu'il manque quelques chose pour en faire un vrai chef -doeuvre.si non je rejoint ciberpunk concernant
fernando sancho,bien que dans ce film, il donne l'impression d'un gros bébé bien gentil .

tiens!!!un petit dernier WOW pour la route  afro
avatar
keomatouko
Enzo G. Castellari

Messages : 259
Date d'inscription : 23/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Trinita le Mar 24 Juin - 9:57

Revu sur le dvd Artus et quel bonheur mes amis.
Scénario solide, mise en scène à l'avenant, des moments mémorables comme le début sur la plage, la bagarre entre Camaso et Garko, la fusillade face au Balafré, la plastique d'Adriana Ambesi... La musique de Nora Orlandi est magnifique également.
De plus les bonus du dvd sont nikels comme toujours par contre Garko m'a spoilié un fait important du Jour de la Haine car je ne l'ai pas vu. Mise à part ça c'est du tout bon.
A voir et à revoir !!!!!!!!

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5484
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Sancho Perez le Mar 24 Juin - 10:52

Trinita a écrit:De plus les bonus du dvd sont nikels comme toujours par contre Garko m'a spoilié un fait important du Jour de la Haine car je ne l'ai pas vu.

J'avais eu le même sentiment car je n'avais pas pas vu non plus Jour de la Haine, mais il s'avère qu'il confond en fait avec un autre film (je crois que c'est Django ne prie pas qu'il spoile  Wink )
avatar
Sancho Perez
Michele Lupo

Messages : 545
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Trinita le Mer 25 Juin - 12:54

Tant mieux. Very Happy 

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5484
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Il Ritardario le Mer 8 Oct - 22:00

Revu sur le Artus: c'est un grand plaisir de revoir ce film magnifique.
Je l'avais vu en italien sur le Koch Média et il y avait quelques passages que je n'avais pas bien saisi, notamment lors de la partie de cartes dans le saloon.
Allez j'ose émettre un petit bémol: la séquence finale est un poil longue et casse un peu le rythme de l'ensemble Rolling Eyes . Mais bon je chippote car cela reste un excellent spaghetti.
Par contre, je ne me lasse pas de la scène de la danse de la compagne de Fernando Sancho. C'est vrai qu'on imagine bien qu'elle ait pu faire tourner la tête à un grand nombre d'hommes lorsqu'elle avait 20 ans !!?
avatar
Il Ritardario
Sergio Sollima

Messages : 610
Date d'inscription : 30/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  old timer le Sam 6 Fév - 9:33

Revu hier soir... n'ayant jusque là qu'un Divix V.O. aux sous-titres défectueux je me suis acheté le DVD Artus, et j'ai voulu tester la VF...  je la trouve pas terrible, surtout la voix de Django... et surtout le son n'est pas excellent, et ce sont les passages musicaux qui en souffrent, malheureusement... Les belles envolées lyriques de la trompète sonnent grêle et ça casse la magie (ou peut-être est-ce du à mon téléviseur, personne d'autre n'ayant relevé le problème!) La prochaine fois je le revois en vostfr !

Quand au film je n'y revient pas, c'est un chef-d'oeuvre du genre  rempli d'images fortes, avec un bon scénario bien tragique comme j'aime... Un démarquage des Leone où Garko ferait Eastwood et Camaso ferait G.M. Volonte... En fait c'est surtout "pour quelques dollars de plus" que ça m'évoque, mais à travers l'histoire du colonel Mortimer chasseur de primes froid et méthodique qui va pour la première fois tuer non pour l'agent mais par vengeance... Pas de flash-backs familiaux ici, on assiste au drame en direct: ah la scène de la diligence après l'attaque... Quel choc !
(mais je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler les nouveaux: il faut le voir, c'est tout!)

old timer
Sergio Leone

Messages : 1074
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Temps des Vautours - 10 000 Dollari per un Massacro - Romolo Guerrieri - 1967

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum