Retour en Enfer - Die Hard 4 - Len Wiseman - 2007

Aller en bas

Retour en Enfer - Die Hard 4 - Len Wiseman - 2007

Message  Trinita le Dim 22 Mai - 14:50





Avec : Bruce Willis, Justin Long, Timothy Olyphant, Maggie Q, Mary Elisabeth Winstead...

Synopsis wiki : Des hackers s'attaquent aux différentes infrastructures des États-Unis dans le but d'entamer une liquidation des biens américains. L'attaque débute par la coupure des communications et le piratage du système informatique du FBI. Les cybercriminels s'en prennent ensuite aux marchés boursiers, et pour finir, ils sabotent les installations électriques et de gaz.

Avis : Revu et c'est un bon actionner plein de bruit et de fureur avec un bon Willis et une Maggie Q toujours aussi sexy. L'humour est assez présent aussi mais il y a moins de phrases qui tue que dans les trois premiers opus.
Bref, un bon film de détente pour passer un bon début d'après midi. Very Happy

Maggie




_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5894
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 35
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour en Enfer - Die Hard 4 - Len Wiseman - 2007

Message  Hombre Aujourd'hui à 14:43

J'aime l'idée de base du film où des hackers sont invités à proposer les meilleurs programmes/virus pour contrôler des organismes gouvernementaux.
Tant que ça reste dans ce créneau c'est assez palpitant. Après, il y a tout de même des cascades et des fusillades un peu "too much", comme on dit.
C'est un peu le problème du cinéma d'action américain (et partout ailleurs aussi) où des individus normaux deviennent invincibles physiquement, au point qu'on ne peut plus les différencier des super héros qui ont, eux, des pouvoirs extraordinaires.

D'où le problème, dans mon cas du moins, de m'identifier au personnage principal...où d'avoir peur pour lui, puisque rien ne l'atteint...même pas des balles de mitraillettes. Et que lui, malgré l'âge, abat avec une facilité déconcertante ses opposants. La formule commence à être usée je trouve. Et pourtant le film suivant de la série, qui se passe en pays soviétique, a le record au cinéma de bagnoles détruites. Twisted Evil  clown  What a Face
avatar
Hombre
Sergio Leone

Messages : 1882
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum