Tué à froid ( Uccideva a freddo ) –1967- Guido CELANO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tué à froid ( Uccideva a freddo ) –1967- Guido CELANO

Message  Edocle le Mar 6 Avr - 22:11

1967
Tué à froid ( Uccideva a freddo ) – Guido CELANO

J’ai de plus en plus de difficultés à vous proposer un nouveau western spaghetti en version française. Et pourtant en voilà un tout à fait classique. La version française est due comme souvent, aux Films Jacques Leitienne, sous la houlette cette fois de Pierre Richard.
Pour certains un film culte, pour d’autres une production classique qui ne se démarque pas des copies de westerns US made in Italie.

Un riche malade du cœur confie à son notaire, la carte d’une planque d’or, qu’il a jadis confié à deux indiens. Ce sera l’héritage de sa fille Hélène (Rita Farrel). Il en profite pour léguer une partie de sa fortune à son serviteur José (Philip March). Mais un beau soir, le zélé serviteur, qui rumine une vieille vengeance, ne donnera pas les gouttes de pépère et du coup papy clamse ! José pour faire bon poids, bute le notaire, récupère le testament et file vers l’ouest et la cachette de l’or. A force de magouilles, il devient le potentat local et le tuteur de la belle Hélène. Celle-ci, qui n’est pas une poire se doute qu’il y a un coup fourré. Entre en scène un beau jeune homme du nom de Bill Walcome (Bruno Piergentili). Vous devinez la suite ?
Mais ce n’est peut-être pas aussi simple que ça. La publicité de l’époque disait :
« Un allucinante western psicologico italiana », tout un programme…

Guido Celano qui a plus d’une centaine de films à son compteur, nos donne là une petite production banale. Les critiques italiennes de l’époque le massacre et si ce film devient culte, c’est parce qu’il fait un flop commercial. En 1967 les imitations de western US sont passé de mode, on veut du vrai spaghetti !

Mais le drogué à la pasta que je suis y a pris un certain plaisir.
Déjà la bande son est une excellente surprise pour ceux qui aime le country-rock. Des airs entrainants, vocal, guitares, banjo et piano, joués par The Wilders Brothers ( John Ireson et Wayne Palham ).
L’histoire tirée du roman de W. Charlie Reed : The Holy Moutain est bien ficelée. Elle est filmée par un professionnel qui s’en tire plutôt bien, et sa direction d’acteurs est rigoureuse.
Elle est parsemée de trouvailles savoureuses, comme ce patron guindé qui ne porte jamais d’arme, mais qui tue avec une grande désinvolture tous ceux qui lui barrent la route en utilisant, sur un simple geste, le pistolet de son acolyte garde du corps.
A propos d’anecdote, c’est dans ce film qu’on nous explique pourquoi les pistoleros limaient la mire de leur pistolet… Non, non, ce n’est pas pour éviter qu’il raccroche le holster, mais :
-« un jour on en aura marre de toi, et on te le mettra dans le c.l, et la mire ça fait mal ! »
Dans la version française le trou du c.l est devenu le trou de l’oreille. Ah les chastes censeurs d’avant 68.

Comme je l’ai dit, ce film a été boycotté en Italie, on ne sait pas trop pourquoi. Une des explications pourrait être due au fait que Guido Celano venait de dirigé Mastroianni et Vlady, dans « Penne Nere » de Oreste Biancoli. Et la critique n’aime pas les brusques changements de style.
Mais aujourd’hui je crois qu’il mérite d’être vu. Il a été édité en VHS par Spectrum, une bande de bonne qualité. Le film y est complet, au format, et la version française est bien réalisée. Pour la trouver c’est la croix et la bannière, mais en chassant les brocantes et les vides-greniers, un jour peut-être…

Boycotté… pourquoi ???

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3338
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tué à froid ( Uccideva a freddo ) –1967- Guido CELANO

Message  Rex Lee le Ven 16 Sep - 7:09

Un western de la page 11... Very Happy
(Petit rappel pour ceux qui ont pris le train en marche: lors de la création de ce forum, début avril 2010, les westerns "rentraient" parfois par dizaine et du coup, on avait du mal à suivre. Ces westerns se trouvent relégués en page 11. A présent, il est possible d'y revenir.)




Vu il y a au moins deux ans, sans doute sur le même support: une VHS à l'image très détériorée, transférée sur DVD-R...
Pour ma part, ce film est une curiosité, une bizarrerie dans le western italien.
Passons sur le manque évident de moyens: on est proche d'un Fidani. ( très peu d'extérieurs)

Voyons plutôt l'intrigue qui, comme l'a suggéré l'ami Edocle, est originale:

1)Le héros de ce western-polar est un valet de chambre.
2) Il tue de sang-froid.
3) Philippe March, son interprète, le rend tout à fait antipathique.
4) Le "bon" ( Dan Harrison) est constamment en retrait et ce n'est que dans les dernières minutes qu'il est sur le devant de la scène car il faut que le Bien l'emporte...


Des documents récoltés sur Internet...( pas osé capturer mon enregistrement: on n'aurait pas vu grand-chose):



Rita Farrel / Philippe March



Les mêmes.




L'acteur français Philippe March, vedette de ce western....

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4347
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tué à froid ( Uccideva a freddo ) –1967- Guido CELANO

Message  Il Ritardario le Ven 1 Jan - 13:24

Effectivement film assez rare, mais il peut se voir en italien ici:


Il Ritardario
Sergio Sollima

Messages : 601
Date d'inscription : 30/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tué à froid ( Uccideva a freddo ) –1967- Guido CELANO

Message  Edocle le Mar 5 Jan - 15:13

Merci pour cette trouvaille
Une réhabilitation du :



Très rare, et à ce jour la seul copie disponible en dehors
de la VHS française mais dont la qualité est nulle !!!
Le mariage s'impose donc ! Wink


_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3338
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tué à froid ( Uccideva a freddo ) –1967- Guido CELANO

Message  Il Ritardario le Jeu 7 Jan - 21:38

J'ai eu beau fouillé sur le site du Centro spérimentale di cinema, et je n'y ai rien trouvé concernant ce film ! Neutral

Il Ritardario
Sergio Sollima

Messages : 601
Date d'inscription : 30/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tué à froid ( Uccideva a freddo ) –1967- Guido CELANO

Message  Edocle le Mer 13 Jan - 9:45

Il Ritardario a écrit:J'ai eu beau fouillé sur le site du Centro spérimentale di cinema, et je n'y ai rien trouvé concernant ce film ! Neutral

J'ai fait de même, et bien sûr pas question d'y trouver des films en ligne.
La question reste bien donc posée : comment cette restauration s'est retrouvée
sur le tube ? Je ne vois qu'une réponse, une fuite ...
Le CSC italien fonctionne sur le même modèle que le CNC français et
son centre de restauration des films de Bois d'Arcy. Les films sont remis
en état soit parce qu'il y a urgence, soit à la demande d'un donneur d'ordre
particulier ou institutionnel.
De là à les remettre dans le circuit il y a une marge...
Il n'y a qu'à constater dans quel état de rayures et de coupes sont certaines copies
de westerns spaghetti quand la cinémathèque française veut bien en projeter... Very Happy

_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3338
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tué à froid ( Uccideva a freddo ) –1967- Guido CELANO

Message  Hombre le Dim 24 Jan - 17:27

Edocle a écrit:1967
Tué à froid ( Uccideva a freddo ) – Guido CELANO
A propos d’anecdote, c’est dans ce film qu’on nous explique pourquoi les pistoleros limaient la mire de leur pistolet… ???
Heureusement que je n'avais lu que les premières lignes de ton texte Edocle. Wink Car j'avoue que ce dialogue du vieux pianiste m'a surpris et m'a même fait sourire.

Bien que le générique soit italien, la réalisation en est signé sous le pseudonyme William First...
La mise en scène montre un certain effort avec de curieuses ruptures de ton lorsque des passages "dramatiques" sont accompagnés par un groupe de chanteurs (j'ai pensé à Cat Balou tout d'un coup) What a Face

De nombreux thèmes se côtoient tels la vengeance, la chasse au trésor, la vente d'armes aux indiens et, bien entendu, la convoitise du vilain pour la jeune héritière ingénue.
Parlant méchant, j'aime bien l'utilisation du valet en tant qu'être malfaisant, mais très à cheval sur l'étiquette et les convenances. Un valet à deux faces en quelque sorte. Razz

Si j'ai bien lu le générique, il s'agirait d'un scénario adapté d'un roman. Question  Cela pourrait expliquer les p'tites trouvailles volontairement amusantes dans les dialogues plus riches que ceux d'un film de Fidani.
Il aurait juste fallu un héros avec un peu plus de consistance pour relever l'ensemble, et améliorer les situations de confrontation.

Tout de même, je l'ai visionné sans ennui, probablement à cause de l'évolution du valet qui devient un être de plus en plus sombre, tel G.M. Volonte dans Le dernier Face à Face. Mais contrairement à Gemma, dans Le dernier jour de colère, Philippe March ne trouvera pas la rédemption.
En somme, la dégradation morale d'un individu face au pouvoir qu'il voudrait acquérir.

Question:  Question
Qui est l'acteur qui personnifie le pistolero un peu bébête qui se fait expliquer pourquoi il devrait limer la mire de son pistolet. Sa bouille me rappelle celle d'un des frères Carlin (Anthony James je crois) du film L'Homme des hautes plaines de Clint Eastwood. On le voit ici au centre de l'image derrière Philippe March.
Edocle a écrit:

Hombre
Sergio Leone

Messages : 1387
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://triskellassocies.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tué à froid ( Uccideva a freddo ) –1967- Guido CELANO

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum