Au-delà de la haine ( Al di la dell’ odio ) –1972- Alessandro SANTINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au-delà de la haine ( Al di la dell’ odio ) –1972- Alessandro SANTINI

Message  Edocle le Sam 10 Avr - 14:27



Au-delà de la haine ( Al di la dell’ odio ) – Alessandro SANTINI

C’est passé à la télé il y a quelque temps et certains l’on loupé, dommage ! Quel bonheur de le redécouvrir grâce à un ami. Il faut bien dire qu’à l’époque de la sortie en France on s’était fait un peu piéger : l’affiche rouge sang, un colt, un mec qui tire, Jeff Cameron en grosses lettres on s’était dit que ça devait bastonner sec. Mais pas de Django ou de Sartana en vue, non, un film sur les indiens …mince, les cow-boys et les indiens s’étaient pas pour nous !
Et puis 68 avait fait son œuvre et le discours nous a plu. Alessandro Santini a réussi son coup et même si aujourd’hui on peut trouver certaines maladresses, le message sur les massacres des peuples, sur l’oppression, sur le racisme passe bien.
Et c’est toujours d’actualité !
Ce film relativement cours ( 88 minutes pour la VO et 75 minutes pour la VF ) est dense et plein de trouvailles. Pourtant avec Jeff Cameron dans le rôle du chef indien ce n’était pas gagné !

L’histoire : Une famille de pionnier est décimée par les indiens. La fillette est enlevée par le chef Nuage Gris et le jeune garçon en réchappe en simulant la mort. Des années plus tard la fillette devenue la jeune et belle indienne Loana ( Stefania Nelli ) est amoureuse du jeune chef indien Cerf-volant ( Jeff Cameron ). Les indiens attaquent un convoi de l’armée et font prisonnier le lieutenant Wilson ( Cameron Steel ). Loana reconnaît son frère dans ce lieutenant, mais elle garde le secret. L’armée attaque le camps indien et après avoir massacré une grande partie de la tribu, emmène Loana et les survivants au fort. Cerf-volant viendra faire allégeance pour sauver sa fiancée, mais le destin rôde …

Le film : si ça démarre platement avec le bonheur d’une famille qui de toute façon va se faire massacrer par les indiens, la suite vaut la peine. Les deux sociétés, indiennes et armée US se valent dans la violence avec une tendance au parjure pour les blancs. Le colonel du fort, remarquable à son crâne scalpé et orné d’une magnifique cicatrice circulaire, est particulièrement vil et odieux. Ses décisions sont sans appel et toutes orientées combats. Les amours de soldats ne se passent qu’avec des dames de bonnes compagnies et notamment « Janette la française aux gros seins ».
Chez les indiens c’est un collectif de chefs qui décide. S’il y a litige le combat des armes départagera les rivaux. L’amour entre Loana et Cerf-volant est tendre et pur et nous vaut une scène à l’eau de rose digne de Barbara Cartland, avec fleurs de la prairie dans les cheveux.
Mister Happy le traître, est un bon blanc, qui vend ses compagnons d’armes aux indiens pour un sac de poudre d’or !
Il faut noter trois bons moments de cinéma :
- le piège monté par les indiens qui entraîne un escadron de cavaliers blancs dans un canyon infecté de serpents. Il faut voir les hommes et les chevaux attaqués par les serpents, une belle réalisation.
- Le massacre des indiens au nom de la civilisation. On l’a vu des dizaines de fois, mais malgré la faiblesse des moyens du metteur en scène, le réalisme est fort impressionnant.
- La fin, que je ne vous dévoilerais pas ici !

Il faut redécouvrir ce film italien, tourné au nord de Rome ! La photo de Gaetano Valle est correcte. La musique de Elsio Mancuso, soutient bien le film, même si on retrouve parfois des bribes d’un thème de série américaines de l’époque.

Pour le voir : Un grand merci à la chaîne de TV numérique « Action » qui nous a diffusé une VF de bonne qualité. Et bien évidemment dans le cadre du cercle familial les aficionados en ont réalisé un superbe DVD-R qu’ils accepteront de vous prêter !

« Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous ! »
Amicalement E.
pirat pirat

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3407
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà de la haine ( Al di la dell’ odio ) –1972- Alessandro SANTINI

Message  Personne le Jeu 17 Juin - 9:47

Disponible en DVD, copie superbe, version Italienne de 77 minutes avec des sous-titres Français. Par contre le film est truffé de stocks shots des Winnetou avec Pierre Brice et de vues du Grand Canyon!! Shocked

En effet au début on aperçoit même Lex Barker et Pierre Brice, dans une autre scène j'ai cru reconnaitre Gojko Mitic et la scène dont parle Edocle avec les serpents, vient très certainement d'un Winnetou.

Franchement, j'ai du mal! Au-delà de la haine, ou quand le Western Européen s'attaque au génocide indien... par le bas. Même Mattei et son Scalps est plus crédible et je ne parle pas des Indianer Est-Allemand avec Mitic qui sont très largement au dessus du lot.

Reste la bonne tête du Colonel chauve avec sa cicatrice... le reste, vous l'aurez compris, je ne partage pas trop l'enthousiasme de notre ami Edocle.


_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6313
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 48
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà de la haine ( Al di la dell’ odio ) –1972- Alessandro SANTINI

Message  Personne le Jeu 17 Juin - 10:45

L'affiche Française trompeuse! Reprise d'un ancien post d'Edocle sur WM. Wink


_________________
avatar
Personne
Sergio Leone

Messages : 6313
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 48
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà de la haine ( Al di la dell’ odio ) –1972- Alessandro SANTINI

Message  El Puro le Mer 26 Jan - 15:06



























avatar
El Puro
Michele Lupo

Messages : 418
Date d'inscription : 20/09/2010
Localisation : Allemagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà de la haine ( Al di la dell’ odio ) –1972- Alessandro SANTINI

Message  cyberpunk le Jeu 27 Jan - 19:18

Personne a écrit:Disponible en DVD, copie superbe, version Italienne de 77 minutes avec des sous-titres Français. Par contre le film est truffé de stocks shots des Winnetou avec Pierre Brice et de vues du Grand Canyon!! Shocked

En effet au début on aperçoit même Lex Barker et Pierre Brice, dans une autre scène j'ai cru reconnaitre Gojko Mitic et la scène dont parle Edocle avec les serpents, vient très certainement d'un Winnetou.

Franchement, j'ai du mal! Au-delà de la haine, ou quand le Western Européen s'attaque au génocide indien... par le bas. Même Mattei et son Scalps est plus crédible et je ne parle pas des Indianer Est-Allemand avec Mitic qui sont très largement au dessus du lot.

Reste la bonne tête du Colonel chauve avec sa cicatrice... le reste, vous l'aurez compris, je ne partage pas trop l'enthousiasme de notre ami Edocle.



Merci Personne grâce a toi je vais faire des économies Very Happy c'est vrai que pour moi indiens et westerns spaghettis sont des mots qui vont pas bien ensemble, à part NAVAJO JOE
avatar
cyberpunk
Sergio Leone

Messages : 2486
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà de la haine ( Al di la dell’ odio ) –1972- Alessandro SANTINI

Message  AkpStyl le Jeu 18 Aoû - 11:48

Vu le film, alors effectivement c'est souvent maladroit, les scènes sur le canyon, je me suis demandé d'où ça venait parce que déjà les acteurs c'est pas les mêmes, et surtout les costumes sont crédibles, aussi un acteur qui doit mourir trois fois je crois et habillé de la même manière à chaque fois, des scènes un peu "cul-cul la praline", les indiens pas super crédibles, et malgré tout j'ai accroché, j'ai aimé le message, et certaines scènes avec les percussions en fond sonores que je trouve donnent une ambiance lourde, le colonel scalpé qu'est tout bonnement excellent dans son rôle de salaud(enfin je le comprends, si on me scalp et qu'on me loupe, je tenterais la vengeance quand même).
Alors c'est pas navajo joe c'est sûr, winnetou je connais pas mais vu que les rajouts viennent de celui-ci ça donne envie, mais ce film vaut le coup d'œil quand même.
avatar
AkpStyl
Sergio Corbucci

Messages : 882
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 38
Localisation : Par là bas

Voir le profil de l'utilisateur http://olampiao.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà de la haine ( Al di la dell’ odio ) –1972- Alessandro SANTINI

Message  Rex Lee le Lun 8 Juil - 6:37


Jeff Cameron





Stefania Nelli: selon IMDb, sa filmographie ne comprend que 2 films tournés en 1965 et ce western...Aucune autre information!






Laïla Shed




Le Star Ciné Winchester de novembre 1973:






_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4457
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà de la haine ( Al di la dell’ odio ) –1972- Alessandro SANTINI

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum