Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  Rex Lee le Sam 10 Avr - 14:25



Personne , semble-t-il , n'ayant encore écrit sur ce film , je lance donc ce post.
Comme chacun sait , ce western italo-espagnol vient d'être édité par SNC-M6 .
Comme son titre le laisse supposer , il s'agit de l'histoire d'une vengeance .

Un colonel de l'armée sudiste a été assassiné par quatre de ses hommes , alors que le petit détachement convoyait un somme conséquente . Les quatre tueurs ont laissé pour mort un Mexicain qui faisait partie de l'expédition . A sa sortie de prison , celui-ci rencontre le fils du colonel , il lui révèle ce qui s'est passé et tous deux ayant un compte à régler avec les coupables , ils vont les retrouver et les abattre " un par un , sans pitié ".

Un relation père-fils s'établit entre les deux hommes , comme dans "La mort était au rendez-vous ", et l'aîné donne des leçons au jeunot ,comme dans "Le dernier jour de la colère " : leçon n° 1 , etc...
D'ailleurs , une grande partie du film s'inspire du western de Petroni ; les coupables sont retrouvés les uns après les autres : il y a le patron du saloon , le banquier , etc ...

Mais la comparaison s'arrête là .
Le film présente un grand nombre de faiblesses :
- le scénario est approximatif : par exemple , le coup de théâtre final est "bidon". Cela aurait pu être autre chose et son contraire car il n'est absolument pas préparé .Je n'en dis pas plus pour vous laisser la surprise.
- c'est platement filmé et le montage laisse à désirer.
- la musique est mauvaise , avec ses accents de film burlesque américain du muet.
-les personnages sont superficiels et aucun n'est attachant.
-le ton du film est hésitant : entre gravité et comédie.
- les acteurs ne semblent guère concernés : Peter Lawrence n'est pas Gemma et William Bogart n'est pas Lee Van Cleef.
- Le doublage français est une horreur ...La voix française de Fajardo est catastrophique ! Je sais , cela ne doit pas être pris en compte . Alors mieux vaut voir ce film en V.O.

Je m'attendais à voir sinon un grand western , du moins un bon western . Et là , je suis déçu . Rafael Romero Marchent est pourtant un bon réalisateur qui a beaucoup oeuvré pour le western européen. C'est un metteur en scène que j'apprécie beaucoup . On lui doit d'excellents films comme " Dans les mains du pistolero " , " 2 croix pour un implacable " , "Ringo le vengeur " ou encore " Garringo"...Là , il a manqué son coup ...Dommage.
J'ajoute que j'ai vu ce western dans de bonnes conditions et que j'étais très concentré ...

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4344
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  Personne le Dim 23 Mai - 18:59

Et bien moi, je me suis beaucoup amusé à découvrir ce western. J'ai vu que Tepepa sur son blog a le même sentiment que toi Rex, mais moi j'y ai retrouvé mon compte. Bon, la musique du début est bizarre, c'est un fait, mais au fur et à mesure je l'ai apprécié.
Ce que j'aime: les nombreuses bagarres qui jalonne le film, Peter Lee Lawrence qui tombe toutes les filles qu'il rencontre en moins de 10 secondes, un William Bogart alias Guglielmo Spoletini en Mexicain classieux, malin et sa relation père/fils avec PLL, le twist final, ajoutez un western européen avec son lot de gros plan, ses paysages... mais avec un petit goût US série B bien sympatoche avec plein plein de clichés... Oui, oui!!

Et puis ce plan de la main qui sort de la tombe... Ça vaut 10 pour moi! Cool

Notez que le DVD SNC/M6 est hallucinant de détails! Shocked C'est bien simple, j'ai vu des blu-ray bien pires!!


_________________

Personne
Sergio Leone

Messages : 6293
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 48
Localisation : Lone Pine, CA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  Edocle le Dim 23 Mai - 21:30

Rex Lee a écrit:
Le film présente un grand nombre de faiblesses :
- le scénario est approximatif : par exemple , le coup de théâtre final est "bidon". Cela aurait pu être autre chose et son contraire car il n'est absolument pas préparé .Je n'en dis pas plus pour vous laisser la surprise.
- c'est platement filmé et le montage laisse à désirer.
- la musique est mauvaise , avec ses accents de film burlesque américain du muet.
-les personnages sont superficiels et aucun n'est attachant.
-le ton du film est hésitant : entre gravité et comédie.
- les acteurs ne semblent guère concernés : Peter Lawrence n'est pas Gemma et William Bogart n'est pas Lee Van Cleef.
- Le doublage français est une horreur ...La voix française de Fajardo est catastrophique ! Je sais , cela ne doit pas être pris en compte . Alors mieux vaut voir ce film en V.O.

Bon d'accord je suis un inconditionnel de Peter Lee Lawrence mais la vision de ce film
m'a fort réjoui ! Et qui plus est, c'est un Rafael Romero Marchent et il n'en faut pas plus
pour me faire fondre.
Donc oui, j'ai marché, et je suis d'accord avec Personne, j'y ai trouvé mon compte !
Peut-être que tu avais mal digéré la potée de haricots de ce midi... Laughing Laughing
Je recommande donc un peu de bicarbonate de soude avant une nouvelle vision.... Laughing Laughing
Doctor Edocle

_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3334
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  Rex Lee le Lun 24 Mai - 6:49

Merci les amis ...
Il est vrai que la réception d'un film est fonction des conditions dans lesquelles on le voit .
Comme mon avis date de la semaine où est sorti le DVD M6 et que depuis j'ai revu ce western , il est à présent différent ( mon avis ). Je trouve à ce film une fraîcheur qui m'avait échappée la première fois ...Et j'insiste : le voir en VOSTF !


William Bogart




Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4344
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  Liko le Lun 24 Mai - 13:12

Je voulais justement parler de ce film concernant la bande son. En effet la VF est inécoutable, ce qui est très rare pour un western de cette époque, ce dernier resentiment je l'ai eu avec "Le bon, la brute et le truand" version longue restaurée.
Je suis quasi-sûr que cette VF a été faite pour les besoins du DVD et ne correspond pas à la VF d'origine. Les voix, les bruits de fond, tout est mauvais.

Liko
Enzo G. Castellari

Messages : 294
Date d'inscription : 07/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  JO le Lun 24 Mai - 14:33

Liko a écrit:
Je suis quasi-sûr que cette VF a été faite pour les besoins du DVD et ne correspond pas à la VF d'origine. Les voix, les bruits de fond, tout est mauvais.

Je ne le pense pas, on est dans le timbre des versions françaises (exécrable ici) de l'époque (écouter, pour une version française récente, parceque le film n'était jamais sorti en France: Les Cruels/I Crudeli de Sergio Corbucci (1966), chez StudioCanal.

JO
Sergio Leone

Messages : 4205
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  Sartana le Lun 24 Mai - 15:01

Je plussoies JO, car ce sont de mauvaises voix françaises que l'on entend souvent sur les doublages des Fidani ou les films fauchés comme les Batzella avec Jeff Cameron. Ce sont donc bien des VF d'époque.

Sartana
Enzo G. Castellari

Messages : 239
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  Liko le Lun 24 Mai - 15:05

Content (si je puis dire) que ce soit le cas. Il est donc inutile de rechercher un enregistrement autre cette edition DVD pour avoir une autre VF.

Liko
Enzo G. Castellari

Messages : 294
Date d'inscription : 07/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  Sartana le Mer 26 Mai - 13:52

Je pense que ce film est sauvé par sa fin. Elle nous évite une histoire d'un classicisme ennuyeux à souhait. Le canevas "Initiation, vengeance, réhabilitation", on avait déjà vu ça, en mieux, ailleurs, même pour l'époque.

Peter Lee Lawrence joue son beau gosse sûr de la gâchette habituel, et Spoletini interprète sympathiquement le mexicain débonnaire tuteur du poupon. À noter que l'on croise Tito Garcia, Alfonso Rojas ou Cris Huerta dans des petits rôles...

Un par un sans pitié est une petite série B comme on aime en découvrir. C'est du rabâché tout du long, Marchent a été plus inspiré, mais la fin vient racheter un peu le tout. On pardonne alors les maladresses. Loin d'être indispensable, je suis bien aise qu'M6 l'ait sorti Smile

Sartana
Enzo G. Castellari

Messages : 239
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  Il Ritardario le Sam 14 Mai - 9:13

Autant je n’avais que moyennement apprécié « Garringo », autant ce petit western m’a enchanté et je n’ai pas vu le temps passé. La bonne dose d’immoralité et le suspens avec un Peter Lee Laurence blessé ont maintenu mon attention jusq’au bout.
La fin n’est pas si incohérente, puisque le réalisateur nous a mis quelques indices le long du parcours : à deux reprises, une femme puis un pistolero semblaient avoir déjà rencontré Peter Lee Laurence dans d’autres conditions.
On passe de la comédie au drame et vice versa d’une façon très rapide; les changements de paysage et la façon de filmer accentuent cette impression…un peu comme dans « Et Sabata les tua tous » qui m’avait bien emballé aussi. cheers cheers

Il Ritardario
Sergio Sollima

Messages : 601
Date d'inscription : 30/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  El Puro le Jeu 2 Juin - 14:42
















El Puro
Michele Lupo

Messages : 418
Date d'inscription : 20/09/2010
Localisation : Allemagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  claudeclaude le Jeu 1 Déc - 14:32

Est-ce qu'il y a un carton de doublage en début ou en fin ?

claudeclaude
Léon Klimosky

Messages : 103
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  Rex Lee le Ven 13 Avr - 7:03

Captures du DVD SNC:



Peter Lee Lawrence / Jose Riesgo





Monica Millesi [ Monica Mills]
Encore une étoile filante: 3 films en 1968 ( dont un autre western: Una forca per un bastardo...) et puis plus rien...




Eduardo Fajardo / Manuel Tejada





P.L.L. / Chris Huerta






Nazzareno Natale (?)
Il y a toujours ce point d'interrogation car on n'est pas sûr de l'identité de cet acteur...






Miguel del Castillo






Tito Garcia






Aurora Batista







William Bogart / Dianik Zurakowska




W. Bogart / Alfonso Rojas






_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4344
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  Trinita le Dim 10 Juin - 21:07

Vu et j'ai bien aimé ce petit western fort sympathique au scénario bien foutu avec un twist final qui m'a bien surpris et qui est à mon avis du à la patte de Carpi qui est un spécialiste du genre. Wink
De plus le fait que Lawrence tombe les filles en même pas dix minutes m'a bien fait sourire. Il est plus fort que James Bond. Laughing
Ah et content de voir un William Bogart bien employé et qui signe ici une belle prestation.
Bref un film très plaisant.

_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)

Trinita
Sergio Leone

Messages : 5307
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 33
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  AkpStyl le Dim 17 Fév - 12:30

Vu et... pas emballé du tout, avec un titre pareil, et surtout avec la séquence d'ouverture où peter lee lawrence se retrouve nez à nez avec un pendu je m'attendais à un western bien lugubre, et finalement non, je suis plutôt du premier avis de rex. C'est pas le pire western que j'ai vu et loin de là, parce que malgré tout j'ai accroché l’histoire de vengeance, et voulais savoir absolument ce qui allait se passer, d'ailleurs (est-ce là mon tort) le film m'a fait penser aussi au derniers jours de la colère (en moins bien !), et pour le final, il tombe, je trouve, comme un cheveux dans la soupe.

AkpStyl
Sergio Corbucci

Messages : 871
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 38
Localisation : Par là bas

Voir le profil de l'utilisateur http://olampiao.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  AkpStyl le Dim 17 Fév - 12:30

Vu et... pas emballé du tout, avec un titre pareil, et surtout avec la séquence d'ouverture où peter lee lawrence se retrouve nez à nez avec un pendu je m'attendais à un western bien lugubre, et finalement non, je suis plutôt du premier avis de rex. C'est pas le pire western que j'ai vu et loin de là, parce que malgré tout j'ai accroché l’histoire de vengeance, et voulais savoir absolument ce qui allait se passer, d'ailleurs (est-ce là mon tort) le film m'a fait penser aussi au derniers jours de la colère (en moins bien !), et pour le final, il tombe, je trouve, comme un cheveux dans la soupe.

AkpStyl
Sergio Corbucci

Messages : 871
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 38
Localisation : Par là bas

Voir le profil de l'utilisateur http://olampiao.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  JO le Dim 17 Fév - 12:34

Il y aura un petit dossier avec de l'inédit total sur ce film un jour prochain ou moins ici :

http://monnomestpersonne1973.blogspot.com/


JO
Sergio Leone

Messages : 4205
Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  chuncho le Ven 26 Juil - 12:02

Vu avec le DVD M6 Smile 
J'avait commander ce DVD avec d'autres il y à plusieurs mois et celui là traînait en attendant d'être vu ... car j'avait lu plusieurs critiques assez négatives sur ce film donc j'avait peur d'être déçu ... Mais bon je l'avait quand même acheté pour me faire mon propre avis car il y avait pas mal de critiques positives sur ce forum ...
Donc je me suis dit allez hop je le mets dans le lecteur de DVD bounce 

Déjà au début on voit un cadavre pendu donc je me suis dit que j'aillait avoir a faire a un western bien sombre genre "django" mais en faite pas du tout...
La scène dans la taverne était plutôt du genre comique avec la bagarre surtout avec Peter Lee Lawrence qui essaye de boxer avec les poings en l'air comme Terence Hill dans "El Magnifico"
Ensuite on part dans une histoire de vengeance ressemblant fortement à "La mort était au rendez-vous" (un de mes western préférés même si j'ai beaucoup de westerns préférés Embarassed ). Donc on ne s’ennuie pas du tout dans ce film car il y a beaucoup d'action avec les bagarres de saloon et les poursuites dans les rochers. En plus il y a des détails qui sont utilisés pour sortir ce film de la banalité (comme les tireurs d'élite cachés dans le saloon, les filles qui sont charmées par Lawrence, les décors, l'utilisation des serpents ...) et le scénario est rempli de détails pour que cette simple histoire de vengeance soit agréable a suivre. Sinon l'idée de la chute finale est pas très originale ni très très travaillée mais elle apporte quand même un plus pour sortir ce film de la banalité des histoires de vengeance habituelles...

Donc ce film est à voir pour tout les amateurs de westerns les plus âgés comme les plus jeunes, on ne s'ennui pas

Moi je suis jeune comparé a la moyenne d'age ici (sans vouloir offenser personne) mais j'aime bien les western depuis que j'ai découvert ceux de Leone à la télé quand j'était plus jeune encore... je préfère les westerns spaghetti aux western classiques car ils m'ennuient: il y a du blabla pendant une heure au moins et ensuite 30 minutes d'action (là encore je ne veut offenser personne). Ce n'est pas pour autant que je n'aime pas les western classiques mais bon je préfère ceux qui ont été "pondus" sur notre continent car l'action est présente durant tout le film, il y a un coté ironique voir comique que j'aime bien: je ne parle pas seulement de l'humour burlesque des western fayots mais aussi de l'humour plus subtil (Leone) ou de l'humour noir (Corbucci). Et surtout dans le western le violence n'est pas à prendre au premier degré et il y à un coté épique que les autres genres de films d'action n'ont pas.
Enfin bref j'aime les westerns même si ma me génération trouve ça démodé ...  I love you

chuncho
Léon Klimosky

Messages : 116
Date d'inscription : 06/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  Richards le Ven 26 Juil - 12:20

...Et c'est tout à ton honneur, amigo!

Comme disait l'autre: aux âmes bien nées, la valeur n'attend pas le nombre des années.

Ce western, je le trouve très bien aussi. Mais il faudrait que je le revoie car je ne me souviens plus du tout des détails dont tu parles.

Richards
Sergio Corbucci

Messages : 961
Date d'inscription : 18/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  Rex Lee le Mer 12 Mar - 7:40


_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?

Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4344
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 60
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  chuncho le Mer 12 Mar - 20:01

j'adore Peter Lee Lawerence  Cool 

chuncho
Léon Klimosky

Messages : 116
Date d'inscription : 06/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  Sitting Bull le Ven 25 Mar - 17:45

Une affiche bien coloriée.


Sitting Bull
Sergio Sollima

Messages : 606
Date d'inscription : 05/10/2010
Age : 79
Localisation : La forêt landaise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  Sitting Bull le Mar 8 Nov - 10:49

Diffusion demain 8/11, sur "OCSGeants", à 20h40, sous le titre "Tuez-les tous sans pitié".   Wink

Sitting Bull
Sergio Sollima

Messages : 606
Date d'inscription : 05/10/2010
Age : 79
Localisation : La forêt landaise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  DURANGO le Mar 8 Nov - 21:24

J'espère que cette chaine va le diffuser en version Italienne sous titrée car avec le doublage Français les spectateurs vont fuirent un par un...sans pitié ! Laughing

DURANGO
Joachim Romero Marchent

Messages : 98
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 59
Localisation : besançon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  Sitting Bull le Jeu 10 Nov - 17:43

Belle qualité d'image et au choix VF ou VOST !   Very Happy

Sitting Bull
Sergio Sollima

Messages : 606
Date d'inscription : 05/10/2010
Age : 79
Localisation : La forêt landaise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un par un, sans pitié - Uno a uno sin piedad - 1968 - Rafael Romero Marchent

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum