Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Edocle le Sam 10 Avr 2010 - 12:25

Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) – Anthony ASCOTT

Il est évident que je me devais de vous parler de ce film complètement méconnu en France, sauf peut-être de quelques aficionados. En effet on en trouve même pas une trace dans la fanzine de Claude Ledu consacrée a la filmographie de Gianni Garko qui en est pourtant l’ acteur principal !!!
Mais bon commençons par le commencement : ce film est une production Italienne de Mino Loy et une réalisation d’ Anthony Ascott sur un scénario de E. B. Clucher et une musique de Bruno Nicolaï . et la distribution se compose de Gianni Garko ( l’ étranger dit cimetière ), Willian Berger ( le duc ), christopher Chittel ( john ), John Fordyce (George) ….

Le générique, contrairement à la mode de l’époque, débute immédiatement et se déroule sur une course effrénée d’une diligence, ou plutôt d’un wagon tiré par 6 chevaux. Puis dès les premières scènes on comprend qu’un riche éleveur attend le retour de se deux fils partis faire des études à la ville. Les fistons doivent être maintenant de solides gaillards et l’ éleveur charge donc deux péons de les accueillir avec de fringants étalons.
Retour a l’ intérieur de la diligence ou l’on découvre les deux fistons qui sont plus des gandins que des cow-boy … Au travers de la description des passagers, on a une illustration de la population locale : une vielle qui prise et tire au 44 sur des cactus, le fossoyeur qui retourne au pays reprendre des affaires florissantes grâce à une épidémie de fièvre des colts qui fait des ravages , une maman qui donne une balle a sucer a son bébé en guise de tétine, des cow-boy armés jusqu’aux dents …
Dès l’ arrivée en ville nos deux gandins provoquent une altercation et sont protégés et défendus par un étranger … on découvrira par la suite que cet étranger à une dette envers la famille des jeunes et qu’il va les aider à devenir des hommes, des vrais, des de l’ouest, et a triompher de l’ adversité … mais le duc rôde …

Le film est bien réalisé et le scénario tient la route, humour noir, ironie, sans sombrer dans le ridicule, belle prestation des acteurs et a signaler les deux péons dont le jeu évoque du Laurel et Hardy ! Entièrement tourné avec un budget que l’ on suppose faible ( pas de coproduction ) l’ ensemble donne une entière satisfaction aux spectateurs !

La musique de Bruno Nicolaï prend des intonations Moriconniene surtout dans la partition sifflée du générique, mais soutient parfaitement le film.

L’adaptation française est due à Jacques Michau avec des dialogues de Lucette Gaudiot, ces deux là ont œuvrés dans de nombreuses VF de western spaghetti : un grand merci a eux !!!!

Pour le voir en VF, c’ est la galère, car il n’ existe pas de DVD ni de VHS du commerce ( pourquoi, je n’ en sais rien, surtout que le film à remporté un bon succès à l’époque ). Il n’ est passé qu’ une fois à la TV au tout début de C+ et depuis plus rien … Malgré tout il existe des DVD étrangers en Anglais , Italien et Allemand.

Moi, j’aime, je suis tombé dedans quand j’étais tout petit !!!
Amicalement E.

pirat pirat

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3464
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Edocle le Lun 12 Avr 2010 - 21:22

Je me rappelle de Berger qui se trimbale son verre pliable pour ingurgiter ses whisky... Very Happy

Le sien est ovale, le mien est rond, n'est pas Berger qui veut ....
Mais tout est bon pour imiter nos héros...
et le whisky n'en est que meilleur !!!!
Amicalement E.
pirat pirat

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3464
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Rex Lee le Jeu 19 Aoû 2010 - 6:03

Du très bon spaghetti , en effet , datant d'une année qui allait lui être fatale ....( au spaghetti ) .Ce western de Carmineo n'en est que plus louable .Et je suis entièrement d'accord avec ce qui a été écrit sur ce film dans ce forum. Mention spéciale à Garko et à Berger , impeccables .
Simplement 2 bémols ; les bagarres ,surtout la seconde , dans le saloon , sont un peu trop longues à mon goût et n'ont rien de très original....et quel dommage que , par manque de moyens ,( à moins que cela soit un choix ) le film n'ait pas été tourné en Espagne ! ( cette "mission" ,on l'a déjà vue dans d'autres films ,de Castellari notamment , je crois , et elle n'est guère crédible pour figurer une construction d'un état du Sud , de même que ces paysages verdoyants qui fleurent bon la campagne italienne .)
Hormis ces 2 points , c'est excellent , on passe un très bon moment ...Un film qu'il faut revoir , je pense ,pour en saisir toute l'originalité.




avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4575
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  stéphane le Jeu 19 Aoû 2010 - 6:46





avatar
stéphane
Michele Lupo

Messages : 487
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 57
Localisation : Côte d'Ivoire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Cimetière le Mer 17 Nov 2010 - 19:43

http://i31.servimg.com/u/f31/15/11/52/46/on_l_a17.jpg

J'ai déjà vu ces décors dans Adios Sabata !

Blague à part, existe t-il un dvd en vf ? C'est un des westerns européens que je rêve de voir.
avatar
Cimetière
Léon Klimosky

Messages : 131
Date d'inscription : 15/08/2010
Age : 23
Localisation : A l'ouest...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Edocle le Jeu 18 Nov 2010 - 11:11

Désolé, mais pas de DVD français !
Mais par contre J.P. Dionnet a diffusé ce film sur Canal+ il y a fort longtemps,
mais dans une superbe version française, au format, durée intégrale.
A cette époque pas de DVD+R pour enregistrer, mais une bonne vieille VHS....
Qui depuis a été restaurée et transformée en DVD+R...
Ah ces aficionados...
Mais si un éditeur de DVD voulait sortir ce film....santa

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3464
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Cimetière le Jeu 18 Nov 2010 - 15:57

Quand on y pense, un nombre conséquent de westerns européens n'a jamais été édité dans notre pays. Et c'est fort regrettable. Monsieurs les éditeurs, je ne vous félicite pas. Sad
avatar
Cimetière
Léon Klimosky

Messages : 131
Date d'inscription : 15/08/2010
Age : 23
Localisation : A l'ouest...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Edocle le Jeu 18 Nov 2010 - 17:34

Cimetière a écrit:Quand on y pense, un nombre conséquent de westerns européens n'a jamais été édité dans notre pays. Et c'est fort regrettable. Monsieurs les éditeurs, je ne vous félicite pas. Sad
N'ont pas été édités en DVD !
Quand le DVd est apparu, le western européen était passé de mode !
Par contre en VHS on a largement dépassé les 200 titres, sans compter
tous les enregistrement TV ! en tout ça en VF !
Parfois la qualité laissait a désirer, mais bon, ça nous a permis de conserver ces films
en repassant tout ça sur DVD+R.....!

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3464
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Tom Betts le Jeu 18 Nov 2010 - 18:41

Gli fumavano le colt... lo chiamavano Camposanto - Italian title
Quand fumono il colt, lo chiamavano cimetero - Italian title
Ainda Me Chamam Campo Santo - Brazilian title
Quand les colts fument, on l’appelle Cimetiere - French title
Ses colts fumaient... on l’appellait ‘Cimitiere’ - French title
Ein Halleluja für Camposanto - German title
Enas paranomos pou ton legane Nekrothafti - Greek title
Le humeaban las colt... lo llamaban Camposanto - Spanish title
Y dejaron de llamarle Canmposanto - Spanish title
En Kula för en främling - Swedish title
Stranac Zvani Groblje - Yugoslavian title
Pusili su mu se kotovi... zvali su ga groblje - Yugoslavian title
His Pistols Smoked... They Called Him Graveyard - English title
They Called Him Graveyard - English title
They Call Him Cemetery - English title
The Stranger at Vespers - English title
Bullet for a Stranger - English title

A 1971 Italian production [National Cinematografica, Flora Film (Rome)]
Producer: Mino Loy
Director: Anthony Ascott
Story: E.B. Clucher
Screenplay: E.B. Clucher
Cinematography: Stelvio Massi [Eastmancolor, Cromoscope]
Music: Bruno Nicolai
Running time: 97 minutes

Cast:
Camposanto/Cemetery/’The Ace of Hearts’ - Gianni Garko
Duke - William Berger
George McIntire - John Fordyce
John McIntire - Chris Chittell
Cobra Ramirez - Nello Pazzafini
Pedro Sancho - Ugo Fangareggi
Chico - Raimondo Penne
Avelin - Ivan Staccioli
Douglas Toland - Gianni de Benedetto
Clay McIntire - Bill Vanders
judge - Franco Ressel
sheriff - Aldo Barberito
gunsmith - Pinuccio Ardia
undertaker - Gildo Di Marco
saloon patrons - Pietro Ceccarelli, Freddy Unger, Franco Ukmar
ambusher - Rick Boyd
bartender - Amerigo Santarelli
breeder - Ugo Adinolfi
with: Mino Loy, Fortunato Arena, Lorenzo Fineschi, Claudio Ruffini, Furio Meniconi, Riccardo Petrazzi, Roberto Messina, Bruno Boschetti, Renzo Peverello

Tom Betts
Léon Klimosky

Messages : 138
Date d'inscription : 06/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Edocle le Ven 2 Mar 2012 - 21:50

La bande annonce française est ICI

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3464
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Sheb le Lun 4 Juin 2012 - 15:44

Je viens de le voir. C'est vraiment du tout bon, du pur spaghetti certes assez fauché mais vraiment très divertissant et avec des héros qui ont vraiment la classe, enfin Garko et Berger, pas les deux gamins qui débarquent de Boston...

_________________

Rate Your Music: Notes et critiques d'albums mais également de films, la plupart des westerns européens sont dans la base de données maintenant...
avatar
Sheb
Joachim Romero Marchent

Messages : 95
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 43
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Fredge le Lun 4 Juin 2012 - 19:26




Sheb a écrit:Je viens de le voir. C'est vraiment du tout bon, du pur spaghetti certes assez fauché mais vraiment très divertissant et avec des héros qui ont vraiment la classe, enfin Garko et Berger, pas les deux gamins qui débarquent de Boston...

Ben, je ne le trouve pas si fauché que ça, moi. Scénar, musique, acteurs, que du bon de mon poit de vue.

Fredge
avatar
Fredge
Michele Lupo

Messages : 419
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 50
Localisation : Belgium

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Sheb le Mar 5 Juin 2012 - 7:40

c'est surtout pour les décors trop italiens que je disais ça mais même de ce côté là c'est pas trop choquant.

_________________

Rate Your Music: Notes et critiques d'albums mais également de films, la plupart des westerns européens sont dans la base de données maintenant...
avatar
Sheb
Joachim Romero Marchent

Messages : 95
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 43
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Trinita le Mer 13 Juin 2012 - 18:32


_________________
Quand on n'a pas d'argent, faut utiliser son cerveau (Luigi Cozzi)
L'alcool peut être le pire ennemi d'un homme, mais la bible nous dit d'aimer nos ennemis (Frank Sinatra)
avatar
Trinita
Sergio Leone

Messages : 5484
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 34
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Horace Pinker le Lun 13 Aoû 2012 - 13:17

Enfin vu!
C'est vrai qu'il est très bien ce Spaghetti Cool
Gianni Garko nous sort encore une fois son mini pistolet, c'était son truc çà Very Happy

avatar
Horace Pinker
Michele Lupo

Messages : 525
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 40
Localisation : Seine et marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  scorpio99 le Dim 23 Juin 2013 - 22:35

Revu avec grand plaisir ce sympathique western, un des premiers que j'ai découvert avec le cinéma de quartier de Dionnet Very Happy
J'ai remarqué que certaines musiques étaient aussi utilisées dans "une traînée de poudre... les pistoleros arrivent !". J'ai aussi remarqué que certaines voix sont différentes pour des rôles secondaires dans la bande annonce postée plus haut.
avatar
scorpio99
Léon Klimosky

Messages : 113
Date d'inscription : 07/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Edocle le Lun 24 Juin 2013 - 21:10

Edocle a écrit:Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) – Anthony ASCOTT
Pour le voir en VF, c’ est la galère, car il n’ existe pas de DVD ni de VHS du commerce ( pourquoi, je n’ en sais rien, surtout que le film à remporté un bon succès à l’époque ). Il n’ est passé qu’ une fois à la TV au tout début de C+ et depuis plus rien … Malgré tout il existe des DVD étrangers en Anglais , Italien et Allemand.

Monsieur ARTUS celui-là, en plus d'être le prototype du film qui plait, possède une extraordinaire VF !
La version diffusée par Canal+ est complète et au format et correspond en tout point aux DVD étrangers !
Mais hein après votre sortie de Texas, vous savez ça !!!
Amicalement Very Happy

Je suis fou de ce film...

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3464
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  sabata94 le Lun 24 Juin 2013 - 21:12

et moi de meme papa edocle:heart:
avatar
sabata94
Léon Klimosky

Messages : 100
Date d'inscription : 15/05/2012
Age : 42
Localisation : sad hill

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  scorpio99 le Lun 24 Juin 2013 - 21:30

Edocle a écrit:
Edocle a écrit:Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) – Anthony ASCOTT
Pour le voir en VF, c’ est la galère, car il n’ existe pas de DVD ni de VHS du commerce ( pourquoi, je n’ en sais rien, surtout que le film à remporté un bon succès à l’époque ). Il n’ est passé qu’ une fois à la TV au tout début de C+ et depuis plus rien … Malgré tout il existe des DVD étrangers en Anglais , Italien et Allemand.

Monsieur ARTUS celui-là, en plus d'être le prototype du film qui plait, possède une extraordinaire VF !
La version diffusée par Canal+ est complète et au format et correspond en tout point aux DVD étrangers !
Mais hein après votre sortie de Texas, vous savez ça !!!
Amicalement Very Happy

Je suis fou de ce film...

+1000 Very Happy
pour se donner une idée du film, j'ai retravaillé la bande annonce française (qu'on peut visionner au début de ce topic dans une qualité plutôt médiocre enfin ocre même Laughing) mais certaines images sont différentes de la bande annonce italienne ! Razz

avatar
scorpio99
Léon Klimosky

Messages : 113
Date d'inscription : 07/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Edocle le Mer 18 Sep 2013 - 12:18


A droite Chris CHITTEL découvert par Tonton Breccio ICI
et à gauche si je ne me trompe pas c'est John FORDYCE, Rex Lee me corrigera sinon...Wink


Dernière édition par Edocle le Mer 18 Sep 2013 - 15:44, édité 1 fois

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3464
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Rex Lee le Mer 18 Sep 2013 - 15:40

Edocle a écrit:
A droite Chris CHITTEL découvert par Tonton Breccio ICI
et à droite si je ne me trompe pas c'est John FORDYCE, Rex Lee me corrigera sinon...Wink 
Aucune erreur, Edocle!Wink 

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4575
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Edocle le Mer 18 Sep 2013 - 15:46

Rex Lee a écrit:
Aucune erreur, Edocle!Wink 
Ben si, j'ai mis deux fois "à droite"...
Lire "à gauche" pour le deuxieme "droite"
J'ai corrigé mon post...Embarassed Embarassed Embarassed 

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3464
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  palance le Mer 18 Sep 2013 - 16:46

Very Happy Je viens de revoir la bande-annonce vf et c'est bon;a chaque fois que je vois la trogne de William Berger (acteur autrichien) il me rappelle le chanteur Nino Ferrer.

palance
Léon Klimosky

Messages : 140
Date d'inscription : 15/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  chuncho le Ven 14 Fév 2014 - 10:47

Je viens de découvrir ce film grâce à Artus et je dois avouer que ce film est très simpa Smile surtout les scènes avec Garko et Berger

Mais on voit bien que Enzo Barboni est passé par là avec les scènes de bagarres habituelles  Basketball 
Enfin bref ce film m'a agréablement surpris Smile
avatar
chuncho
Léon Klimosky

Messages : 116
Date d'inscription : 06/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Richards le Mer 26 Fév 2014 - 17:09

Et voilà...j'ai terminé la dernière fournée Artus avec ce western jubilatoire que j'avais déjà vu il y a des lustres.

Et le moins que je puisse dire, c'est que j'y ai pris un énorme plaisir. C'est vraiment une redécouverte: je ne me souvenais pas qu'il était aussi réussi.

Le duo Garko-Berger est épatant.

Quant au thème musical principal, je l'ai encore en tête !
avatar
Richards
Sergio Corbucci

Messages : 960
Date d'inscription : 18/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les colts fument , on l’ appelle Cimetière (Gli fumavano le colt, lo chiamavano camposanto ) –1971- Anthony ASCOTT

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum