Lo chiamavano Tresette... giocava sempre col morto - Giuliano Carnimeo - 1973

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lo chiamavano Tresette... giocava sempre col morto - Giuliano Carnimeo - 1973

Message  Breccio le Sam 10 Avr - 13:54

Bon, avouons-le franchement, ces deux-là, c’est un peu chien et chat.
Le chat, c’est lui, Tresette, un pistolero tout de noir vêtu, plus cool que lui tu te changes en iceberg, avec un arsenal délirant dont le clou est une… boîte à musique. George Hilton recycle en l’exagérant un peu plus son personnage d’Alléluia.
Le chien, c’est l’autre, le shérif, alias Bambi (je n’invente rien), il est fort comme un Turc, il est sale, il est barbu et il s’exprime par grommellements – quand il ne cause pas avec son cheval chapeauté, qui aime aussi tailler une bavette avec Tresette. Chris Huerta, trogne familière aux amateurs de spaghetti, qui nous la joue Bambino attifé en Trinita.
Aux manettes de cette grandiose épopée toute de bruit et de fureur… euh, je veux dire : de cette subtile méditation sur l’amitié virile… euh, non, ça le fait pas.
Pouf, pouf.
Aux manettes de cette grosse farce à tomber par terre de rire tellement que je m’en suis pas encore remis, Giuliano Carnimeo, que je me demande si je vais pas le mettre en n° 1 dans le classement de mes réalisateurs préférés. Du même Carnimeo, vivement recommandés : quatre Sartana sur cinq, critiques à venir sous la plume de… Sartana (ben quoi ?), On l’appelle Cimetière, On l’appelle Alléluia et plein d’autres que je n’ai pas encore vus.
Vous l’aurez compris : adieu les mélodrames flamboyants nourris au lait de la tragédie grecque, adieu les pistoleros tourmentés, adieu les variations méditerranéennes sur le western all’americana, on est ici dans la période ultime du spaghetti, la période comique – ou qui tente de l’être, pour citer Desproges.
En général, c’est catastrophique. Voir Les Ravageurs de l’Ouest et Des dollars plein la gueule.
Quand il y a un réalisateur habile et un scénario bien ficelé, ça marche – à condition de ne pas s’attendre à autre chose que de la comédie.
Ici, ça court.
Bon, je vous résume pas l’intrigue, elle est pas résumable. Disons qu’il y a une cargaison d’or à acheminer, des bandits de grand chemin plus tarés les uns que les autres, un banquier et un maire véreux comme c’est pas permis, des combats de tarte à la crème, un bal costumé, une apparition surréaliste de Maurice Poli – Belle et Sébastien, vous vous rappelez ? – en représentant en produits de beauté, une autre de Sal Borgese en bandit sicilien, sans parler de Nello Pazzafini en bandit déguisé en moine, de Pietro Ceccarelli en bandit chauve (mais pas pour longtemps)…
Le summum, dans tout ça, c’est le personnage interprété par Tony Norton, un pistolero maniéré tout de cuir noir vêtu qui apparaît avec une régularité de métronome, toujours de façon incongrue, pour se faire dégommer par Tresette, toujours de façon invraisemblable.
Bref, je me suis pas ennuyé. Je vous oblige pas à aimer.
Pour finir, signalons que ce film n’est apparemment jamais sorti en France. Naushad, un fan sud-africain, à sorti un DVD avec pistes anglaise et italienne, sans sous-titres. Ne parlant pas l’italien, je me suis fadé la version anglaise, constatant que les traducteurs/doubleurs en avaient encore rajouté dans le gaguesque. J’espère qu’un italianisant pourra nous éclairer sur la VO.
Ce DVD est de qualité correcte, nettement supérieure en tout cas à l’une des précédentes productions Naushad présentant deux films sur un seul disque, dont le western spaghetti avec Boby Lapointe (si ! ça existe). Celui-là, je vous en parlerai le jour où j’aurai réussi à le visionner en totalité avant d’arriver à court de Colyre. Conjonctivite City.
Bref, Tresette, Breccio a dit : allez-y voir de plus près. Et en plus, ils en ont un fait un second. Vivement le DVD !

B.

Breccio
Sergio Leone

Messages : 1272
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 62
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lo chiamavano Tresette... giocava sempre col morto - Giuliano Carnimeo - 1973

Message  angel caldito castellano le Dim 10 Fév - 19:06


Affiche espagnole.

angel caldito castellano
Sergio Sollima

Messages : 668
Date d'inscription : 11/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lo chiamavano Tresette... giocava sempre col morto - Giuliano Carnimeo - 1973

Message  Trinita le Lun 11 Fév - 11:05

Il y a eu depuis un dvd italien de très bonne facture :


Et pour en revenir au film j'en garde un très bon souvenir et j'adore quand Hilton est tout de noir vêtu. Very Happy Un avis un peu plus détaillé bientôt. Wink

Trinita
Sergio Leone

Messages : 5319
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 33
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lo chiamavano Tresette... giocava sempre col morto - Giuliano Carnimeo - 1973

Message  Edocle le Lun 11 Fév - 13:22

Trouvé ça dans le bayou du gator...
Me d'mande où est le deuxième...














Dernière édition par Edocle le Lun 11 Fév - 15:36, édité 3 fois

_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3338
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lo chiamavano Tresette... giocava sempre col morto - Giuliano Carnimeo - 1973

Message  Trinita le Lun 11 Fév - 14:05

Le deuxième est aussi déglingué que ce film. Wink Very Happy

Trinita
Sergio Leone

Messages : 5319
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 33
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lo chiamavano Tresette... giocava sempre col morto - Giuliano Carnimeo - 1973

Message  Edocle le Lun 11 Fév - 15:38

Trinita a écrit:Le deuxième est aussi déglingué que ce film. Wink Very Happy
Retrouvé dans les profondeurs du bayou, ou il était oublié...
Je m'y colle derechef... P'tain que j'cause bien...

_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3338
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lo chiamavano Tresette... giocava sempre col morto - Giuliano Carnimeo - 1973

Message  Richards le Lun 11 Fév - 16:35

Edocle a écrit:
Trinita a écrit:Le deuxième est aussi déglingué que ce film. Wink Very Happy
Retrouvé dans les profondeurs du bayou, ou il était oublié...
Je m'y colle derechef... P'tain que j'cause bien...

Bah! Je ne sais ce que vaut ce film...mais s'il est du même tonneau que sa suite, il peut rester dans l'oubli.
Spoiler:
Putain, quelle daube ce Tressete 2! J'ai pas pu tenir plus de 30 minutes. Pour un amateur de western, c'est franchement insupportable. A côté, le Lucky Lucke avec Dujardin est un chef-d'œuvre de finesse. Beurk! affraid

Richards
Sergio Corbucci

Messages : 961
Date d'inscription : 18/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lo chiamavano Tresette... giocava sempre col morto - Giuliano Carnimeo - 1973

Message  Edocle le Lun 11 Fév - 17:55

Breccio a écrit:
Bref, Tresette, Breccio a dit : allez-y voir de plus près. Et en plus, ils en ont un fait un second. Vivement le DVD !
B.
Moi j'su comme tonton Breccio, ça m'fait marrer !
Du déjanté profond ! Qui plus est des trucs qui font bicher
du coté du Lac Majeur... Hein, les gouts, les couleurs...

Le second c'est ICI

_________________

Edocle
Sergio Leone

Messages : 3338
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 70
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lo chiamavano Tresette... giocava sempre col morto - Giuliano Carnimeo - 1973

Message  Trinita le Lun 11 Fév - 22:04

Revu le premier à l'instant et ça me fait toujours autant marrer. Hilton et Huerta s'amuse comme des beaux diables, les situations sont cocasses, Poli livre une belle prestation, Ida Galli est toujours aussi belle, bref un western comique très divertissant avec également la touche Carnimeo avec ses gadgets et sa musique enlevée.
A voir et à revoir !!! Wink

Trinita
Sergio Leone

Messages : 5319
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 33
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lo chiamavano Tresette... giocava sempre col morto - Giuliano Carnimeo - 1973

Message  MARCHAND le Jeu 13 Mar - 18:11


MARCHAND
Sergio Leone

Messages : 5473
Date d'inscription : 06/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lo chiamavano Tresette... giocava sempre col morto - Giuliano Carnimeo - 1973

Message  Sancho Perez le Jeu 13 Mar - 19:00

Ou ici pour ceux qui préfèrent l'anglais (n'hésitait pas non plus à parcourir la chaine du bonhomme, il en propose un sacré paquet!)


Sancho Perez
Michele Lupo

Messages : 542
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lo chiamavano Tresette... giocava sempre col morto - Giuliano Carnimeo - 1973

Message  Il Ritardario le Lun 18 Juil - 22:57

Film passé sur la Rai Uno:


Il Ritardario
Sergio Sollima

Messages : 601
Date d'inscription : 30/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lo chiamavano Tresette... giocava sempre col morto - Giuliano Carnimeo - 1973

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum