O’ Cangaceiro –1969- Giovanni FAGO

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

O’ Cangaceiro –1969- Giovanni FAGO

Message  Edocle le Sam 10 Avr - 11:39

O’ Cangaceiro – Giovanni FAGO

« Un film drôlement bien ! » voilà une excellente critique formulée à la sortie par un de la bande, tout en écrasant sa gitane filtre allumée pendant la fin du film. Parce qu’au Rex, ben oui Madame, on avait le droit de fumer. Tu parles d’une tabagie, pire qu’un nuage de poudre, à peine si on voyait la voûte étoilée en fin de projection !
Alors ce film : western ou pas western ?
Italien et espagnol, ça c’est certain ! Dans la lignée de « El Chuncho » et de « Saludos Hombre » assurément, alors ne bricolons pas classons ce film dans les westerns politico-tortillas issus de la famille spaghetti.

Donc en 1969 Giovanni Fago entreprend la réalisation de ce film sur un scénario de Rafael Romero Marchent et Bernadino Zapponi. On lui doit déjà « le jour de la haine », une belle carte de visite. Pour ce remake du célèbre film éponyme de 1953 il s’entoure d’une équipe de grands professionnels. Il faut noter une photographie superbe de Alejandro Ulloa, où les paysages de l’Espagne sont magnifiés et franchement on est là-bas au Mexique. La musique de Riz Ortolani ajoute au charme et au dépaysement, là aussi un sans faute !

En ce qui concerne les acteurs, le choix est parfaitement homogène et Tomas Milian est parfaitement à l’aise dans son rôle de simple d’esprit Espedito. Il en fait des tonnes, mais bon il fait du Tomas Milian et nous ne nous en plaindrons pas. Dans le rôle du Hollandais Helfen nous retrouvons avec plaisir Renato Rossoni dit Howard Ross. Et pour les accompagner les habituelles bonnes vielles gueules du cinéma de cette époque sont présents : Eduardo Fajardo dans le rôle du gouverneur, Aldo Gasparri, Carlos Fariasn Ugo Pagliai et bien d’autres que l’on retrouve avec plaisir.

L’histoire est simple et compliquée à la fois. Un simple d’esprit Espedito échappe à la mort lors d’un massacre perpétué par une bande de Cangaceiro. Il est recueilli par un ermite qui en fait un rédempteur et le charge d’éliminer les fripouilles qui hantent le coin. Bafoué par le Diable Noir, il se constitue une bande et va ravager lui aussi la région. Il rencontre un jeune ingénieur hollandais Helfen qui a découvert un gisement de pétrole… et bingo, tout le monde s’en mêle, le gouvernement, les américains, les riches …Mais Helfen et le rédempteur vont s’unir pour faire triompher le droit, le gouverneur va y laisser sa peau, Le cangaceiro plein de sa nouvelle sagesse va renoncer à son titre de rédempteur et partir vers un avenir qu’on lui souhaite moins mouvementé !

Tout y est dans cette production, le film ne laisse pas indifférent. On retrouve quelques moments très forts, et on se prend à rêver à un monde meilleur, comme les héros de cette aventure. Filmé en 35 mm anamorphosé, cinémascope et technicolor, la version originale italienne est d’une durée de 105 minutes. La version française dure 90 minutes environ, et est parfaitement « comestible ».

Pour le voir, alors là les Amis, il faut être patient. Un DVD est annoncé en France pour l’ année 2008 … Pour les impatients, il y a un DVD italien sans VF. Mais dans les greniers et les collections de nos petits camarades il y a les enregistrements TV de la VF telle qu’elle fût diffusée en analogique. La qualité est correcte et le plaisir de retrouver ce film est intact !

Au Rex, on ne fume plus… ni moi non plus …
Amicalement E.
pirat pirat

_________________
avatar
Edocle
Sergio Leone

Messages : 3501
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 71
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O’ Cangaceiro –1969- Giovanni FAGO

Message  Rex Lee le Sam 14 Aoû - 6:40

C'est un grand film ,pas vraiment un western , même s'il en comporte les principaux ingrédients..( du western révolutionnaire s'entend ! )

Tomas Milian est en grande forme et le rôle du Rédompteur lui va comme un gant !
A ses côtés , un acteur dont c'est , il me semble , l'unique "western ": Ugo Pagliai , qui joue l'ingénieur hollandais ,le gringo indispensable à ce genre de film...Un emploi tenu par Lou Castel , John Steiner ou Franco Nero dans d'autres films de ce genre.
Eduardo Fajardo est l 'ignoble gouverneur . Qui d 'autre pouvait être aussi CRÉDIBLE dans un personnage aussi abject ?
Leo Anchoriz est un capitaine et se fait tuer au bout de quelques minutes de film ...Howard Ross a un rôle encore plus court ,celui d'un autre capitaine qui ,de nuit ,avec ses hommes, tombe dans un traquenard ...
A noter , dans le casting, Jesus Gusman qui joue l 'hermite qui initie le RÉDOMPTEUR...







avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4725
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O’ Cangaceiro –1969- Giovanni FAGO

Message  stéphane le Sam 14 Aoû - 19:31




Tomas Milian


Eduardo Fajardo
avatar
stéphane
Michele Lupo

Messages : 489
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 58
Localisation : Côte d'Ivoire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O’ Cangaceiro –1969- Giovanni FAGO

Message  stéphane le Ven 20 Aoû - 14:16




















avatar
stéphane
Michele Lupo

Messages : 489
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 58
Localisation : Côte d'Ivoire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O’ Cangaceiro –1969- Giovanni FAGO

Message  old timer le Mar 14 Sep - 23:55

J'avais quelques appréhensions sur ce film, craignant que ce soit un peu fauché, un peu folklorique, du zapata version Brésil mais sans plus, mais c'est un film formidable. Pas un western, même zapata, puisque situé dans les années 20 (automobiles, camions, raffinerie de pétrole...), mais un excellent film d'aventure politique.

D'abord parce que contrairement aux westerns zapata qui sont tournés en Espagne, Fago a tourné son film au Brésil et ça se sent, on est vraiment projeté ailleurs, loin de l'univers visuel mexicain auquel on est habitué.

Ensuite si l'histoire reprend le thème habituel du péon révolutionnaire qui rencontre un impérialiste qui le manipule au profit du capitalisme étranger, cette fois ça ne finit pas dans la bouffonerie (Corbucci) ni dans le tragique par la mort de l'occidental (Damiani, Leone), il y a une vraie originalité scénaristique. Cela dit la fin est quand même un peu amère car il ne fait aucun doute malgré tout que la bande de Tomas Milian n'a pas un grand avenir devant elle après cette histoire. Dans la réalité en effet les "Cangaceiros" ont vite été traqués et exterminés par le gouvernement qui y a mis les moyens mais a réussi à mater définitivement la révolte. Leurs têtes étaient coupées et exposées devant les postes de police tels des trophées; (on peut voir ça en photo à la fin de l'album de BD "Caatinga" que le dessinateur belge Hermann a consacré à cette histoire et que je vous recommande).

Des faiblesses de scénario aussi néanmoins ("l'ascension" du rédempteur au début va un peu vite, (il passe en 2 scènes du statut de vagabond isolé à celui de Cangaceiro le plus puissant du pays) des excès parfois (la scène du dîner avec les riches,surtout les tronches des convives: on est plus chez Fellini que du coté du spagh!!) mais c'est péché véniel au regard de l'ensemble, de très grande qualité.

Point fort ultime, de vrais moments de mise en scène , comme la scène des villageois et de la voiture du hollandais, remarquable ellipse qui en dit long sur l'état du pays et le statut du personnage, un riche qui se ballade dans le tiers-monde en toute inconscience! Autre belle scène, l'arrivée de celui-ci au camp des Cangaceiros, à l'heure de la sieste (tous les types qui lui indiquent le chemin sont dans un hamac!) au son d'une belle chanson brésilienne, scène où il ne se passe rien mais où l'on découvre tout un mode de vie, celui des rebelles qui se cachent dans la nature, loin des villes et des forces du gouvernement.

Bref du grand cinéma, indépendamment du message "progressiste" si important à l'époque, un film à recommander donc, et à consommer sans modération! DVD WildSide/Fnac impeccable; 12,99 euros seulement!

old timer
Sergio Leone

Messages : 1111
Date d'inscription : 20/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O’ Cangaceiro –1969- Giovanni FAGO

Message  El Puro le Lun 7 Fév - 18:01





















avatar
El Puro
Michele Lupo

Messages : 418
Date d'inscription : 20/09/2010
Localisation : Allemagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O’ Cangaceiro –1969- Giovanni FAGO

Message  Rex Lee le Sam 30 Aoû - 15:55



Erreur de visuel volontaire?

_________________

Dis-donc, toi, tu sais que tu as la tête de quelqu’un qui vaut 2000 dollars?
avatar
Rex Lee
Sergio Leone

Messages : 4725
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 61
Localisation : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O’ Cangaceiro –1969- Giovanni FAGO

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum